04/28/17

Topissimes, foi de professeur !

 

L’orthographe, un VRAI fléau des temps modernes.

C’est pourquoi je me permets de vous conseiller ces petits cahiers qui viennent de sortir aux éditions Larousse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Du CP au CM2, ces ouvrages suivent une progression didactique.

Dans le cahier de CP, on trouve des images, la mise en page est plus ludique.

 

On aborde les notions en respectant le rythme des petits. On met bien le doigt sur des confusions que l’on retrouve fréquemment à cet âge-là : p/b, ion/oin… Les leçons, courtes et concises, sont en tête de chaque page, accompagnées de sympathiques illustrations. De nombreux exercices invitent l’enfant à recopier sans faute (un exercice beaucoup moins simple qu’il n’y paraît !)

Au fil des niveaux, les exigences augmentent.

Dans le cahier de CM2, on arrive à des chapitres plus « consistants ».

 

Toujours une leçon en préambule, puis des phrases d’entraînement et les exercices de dictée. Des exercices de dictée qui se composent d’une dictée de mots, de phrases à compléter puis d’une dictée de 4-5 lignes. Une mise en pratique rassurante pour les élèves qui ne sont pas directement confrontés à un exercice qu’ils redoutent.

Les leçons sont assez courtes. Elles peuvent aisément venir en complément de devoirs donnés par les instituteurs. Elles sont suffisamment courtes pour ne pas lasser ni décourager les enfants et ne pas venir à bout de la patience des parents !

Des outils précieux !

 

**********

Ne sortent que le 24 mai, ces petites boîtes.

Dans chacune d’elles, des cartes sur lesquelles figurent 3 questions à trous. Des propositions sont faites, aux jeunes de trouver la bonne réponse.

Eh bien, vous savez quoi ?

C’est très ludique et quand on commence à entrer dans le jeu, une certaine addiction s’installe et on se surprend à avoir envie de poursuivre le questionnaire.

Une très bonne idée, très conviviale.

Sont fournies les réponses, mais pas de rappels de leçons.

Have fun !

 

Share Button
04/27/17

Un documentaire indispensable à lire

Êtes-vous certains de connaître les tenants et aboutissants de ce conflit que l’on réduit trop souvent et trop rapidement aux termes de « guerre d’indépendance ». Car s’il est un conflit difficile à décrypter, c’est bien celui-ci.

Nane éditions a le mérite de proposer un ouvrage qui explique de manière pragmatique les origines de ce conflit ; un conflit qui a mûri -on le voit bien à la lecture de ces pages- au fil des années, au gré des guerres, au gré des événements économiques et politiques.

Fidèle à l’esprit de la ligne éditoriale, ce titre -comme tous les autres- nous prend la main et nous explique, toujours avec pédagogie, comment nous en sommes arrivés là.

Pour cela, un découpage en 12 chapitres pour remonter le temps :

  • Des origines à la présence française
  • La conquête française (1830-1871)
  • L’émergence du nationalisme algérien
  • Un contexte favorable aux indépendances
  • Les « événements » d’Algérie (1954-1956)
  • L’enlisement (1956-1958)
  • Vers l’indépendance
  • Sur le terrain militaire
  • La fin de la guerre
  • La guerre en métropole
  • L’indépendance de l’Algérie
  • Le bilan de la guerre

Extrêmement bien documenté, remarquable de précision, d’intelligence et d’objectivité, ce documentaire parvient à faire revivre ces événements d’un passé complexe.

Sa grande richesse tient également dans la diversité de ses illustrations et dans leur juxtaposition : photographies, documents d’époque, cartes…

Un opus concis et complet, très bien organisé, qui apporte des réponses claires à tous ceux qui tentent de comprendre le monde qui les entoure.

Share Button
04/26/17

Renaud Thomazo revient dans une nouvelle collection

Mais qui est Renaud Thomazo ? A coup sûr, vous avez déjà eu l’un de ses livres entre les mains, car Renaud Thomazo, historien, a participé à de nombreux ouvrages. Il est également éditeur, et collaborateur régulier des Editions Larousse où il a été directeur de collections : Les grands crimes de l’Histoire de France (Larousse, 2014), Les Rois de France (Larousse, 2014),  Un siècle d’espionnage (Larousse, 2014), Les grands scandales de l’Histoire de France (Larousse, 2013)…

Une ‘tite vidéo ? C’est ici.

Quelques-uns de ses titres, ce sera là

 

 

 

 

 

 

 

 

Fidèle à sa passion qu’est l’Histoire, l’auteur revient dans une nouvelle collection très réussie ; réussie parce qu’intéressante, réussie parce que d’un format très sympa.

 

 

 

 

 

 

D’emblée, on est séduit par la clarté de la présentation.

La même manière de faire dans ces 2 recueils :

un personnage ou une date traité(e) en 3-4 points introduits par des titres explicites. Un exemple pour chaque livre ?

Pour présenter Madame de Pompadour, 3 entrées : « La plus belle femme de Paris », « Madame la ministre » et « Le style Pompadour ».

Pour évoquer Waterloo, 3 entrées également : « Le vol de l’Aigle », « Comme une onde qui bout » et « L’espoir changea de camp ».

Concis et clairs, ces documentaires instructifs, abondamment illustrés de photos et de reproductions de documents historiques, se lisent pour le plaisir.

Un sommaire et un index permettent de sortir de la lecture linéaire.

De quoi ravir tous ceux qui veulent (re)goûter à une Histoire qui n’a rien de fastidieux.

Une belle réussite, un vrai coup de cœur !

Editions Larousse

Share Button
04/25/17

2 outils pédagogiques pour les élèves, enseignants et… parents

Belles découvertes que ces 2 recueils qui répondent parfaitement aux attentes des enseignants de CM2 et de 6ème.

2 ouvrages format poche, à la réalisation soignée, dans lesquels figurent des illustrations encore si chères aux 10-12 ans.

Pour les plus jeunes, on privilégiera volontiers cet opus qui présente 7 histoires de 7-8 pages chacune

  • L’or de Midas
  • l’enlèvement d’Europe
  • Prométhée et la création des hommes
  • Orphée aux Enfers
  • Phaéton et le char du soleil
  • La disparition de Perséphone
  • La trop belle Psyché

Ecrits dans un style clair et un langage soigné, ces récits brefs permettent d’entrer aisément dans le monde de la mythologie et d’en découvrir des épisodes incontournables, que l’auteur, d’une plume alerte, sait rendre accessibles aux plus jeunes. La pagination aérée, les illustrations délicates et les questions d’observation ponctuant la lecture sont autant d’atouts pour sensibiliser au mieux le jeune lectorat à la mythologie. Un coup de cœur à partager sans modération !

A noter :

en fin de recueil, un mini dico bien utile

des fiches pédagogiques à destination des enseignants seraient sur le site. J’avoue ne pas les avoir trouvées…

*********

Pour les 6èmes, à faire lire absolument, cette belle adaptation

Sous la plume toujours aussi alerte d’Hélène Kérillis, le lecteur partage avec plaisir les multiples aventures de ce héros grec aux mille ruses, qui affronte avec courage les épreuves envoyées par les dieux.

On aime aussi les crayonnés qui ponctuent le texte.

Une lecture attrayante et enrichissante.

 

Share Button
04/21/17

A découvrir aux éditions Nathan

Il vient clore la célèbre série des Filles au chocolat.

Il est dans un format nouveau, tout petit, tout beau. Il se glisse partout et offre, comme toujours, une délicieuse histoire qui fait fondre.

Ash, le petit ami de Honey, poursuit son tour du monde. Il arrive à Paris. En dépit de sa merveilleuse aventure, il se rend compte qu’Honey lui manque cruellement… De quoi réfléchir…

Encore une fois, le pouvoir des mots Cathy Cassidy et leur poésie rendent compte, avec subtilité, des sentiments et émois qui animent Ash.

Une lecture à la fois légère et simple, tout à fait divertissante qui se termine par 4 recettes à craquer :

  • le fondant choco-piment
  • les choux farcis façon profiteroles
  • les bâtonnets glacés à l’orange
  • la madeleine honey

**********

 

Deux nouveaux tomes dans la série petites histoires de l’Histoire

Dans ce roman-ci,

on découvre Clovis à la mort de son père ; on voit comment il impose sa stature, car rien n’est gagné d’avance dans le pays des Francs…

Dans ce roman-là,

on suit Charles de Gaulle de mai 40 (l’homme n’est alors « que » colonel) au 26 août 44, lors du grand défilé dans Paris. On assiste à l’ascension de cette figure clé de la Seconde Guerre mondiale.

Ecrits avec talent et facilement accessibles à de jeunes lecteurs, ces opus ouvrent un accès inhabituel à la vie de grands hommes.

On apprécie les dossiers qui viennent clore la lecture, resituant les personnages dans un contexte plus large.

Share Button
04/20/17

Un régal !

Un titre tout aussi farfelu que son précédent roman à succès Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Synopsis :

Macedonia, Virginie Occidentale, été 1938. Layla Beck, jeune fille fortunée qui refuse le beau parti que lui a choisi son père sénateur, est contrainte de gagner sa vie. Elle débarque à Macedonia pour écrire un livre de commande sur l’histoire de la ville. Elle se retrouve hébergée dans une famille désargentée et ô combien loufoque, autrefois propriétaire d’une fabrique de chaussettes détruite par un incendie…

 

Dans cet opus, on retrouve les ingrédients qui avaient largement contribué au succès du Cercle : l’alternance des voix, le mélange des registres, des personnages hauts en couleur ; il y a de l’humour, de la fantaisie, de la poésie, des sentiments.

Un TRES bon moment de lecture !

A noter l’excellente traduction.

Un ‘tit extrait pour goûter au style rafraîchissant de l’auteur :

– Pour vous – et pour Felix, j’imagine – deux garçons endormis dans des cercueils, c’est un épisode cocasse. Pour ma mère, c’était une infamie. Pour moi, ce n’était qu’un cas de délinquance juvénile que je considérais comme un grave délit. Je n’ai jamais, jusqu’à cet instant, trouvé cela comique. Ce qui confirme mon propos au sujet de Goodacre. Chacun de nous voit une histoire donnée à travers le prisme de sa propre subjectivité. Nous sommes incapables de nous montrer objectifs. vous devez vous méfier de vos sources.

– Si personne ne peut faire preuve d’objectivité, rétorqua Layla, pensive, alors le problème est insoluble, et l’Histoire toute entière est suspecte.

-Vous êtes une jeune fille très astucieuse, commenta Mlle Betts en l’observant avec circonspection. Mais réfléchissez : c’est peut-être la revendication d’objectivité qui est suspecte. Et dans ce cas, la question devient : que voulez-vous que soit L’Histoire de Macedonia ?

-Moi ? Pourquoi ? Il n’y a pas d’enjeu pour moi dans cette affaire. Je n’ai aucune ambition particulière à ce sujet.

A la seconde où elle articulait ces mots, elle comprit que ce n’était pas vrai. Elle voulait que L’Histoire de Macedonia amuse les gens d’esprit et pique au vif ceux qui en étaient dépourvus, qu’elle mette les Romeyn en valeur et écrase les Parker Davies, et montre qu’elle, Layla beck, avait perçu tout ce qui leur avait échappé.

Share Button
04/7/17

Une nouvelle série à faire découvrir

Il est fort à parier que cette nouvelle série, Histoire et Mystères, éditée par Hatier rencontre un vif succès.

Tous les ingrédients sont réunis pour que les jeunes lecteurs soient happés par les aventures :

  • des personnages principaux vifs, intelligents, audacieux et attachants
  • un cadre historique bien campé
  • une intrigue qui tient la route
  • un intérêt sans cesse aiguisé
  • une interactivité savamment orchestrée : à la fin de chaque chapitre, une énigme à résoudre (solution donnée en fin de recueil)
  • une écriture alerte
  • des crayonnés expressifs
  • un glossaire, quelques dates importantes et un dossier historique viennent parfaire l’ensemble

Dans ce roman-ci,

le collier de la maman d’Antoinette a mystérieusement disparu. Un voleur sévit depuis quelque temps à la Cour. De quoi aiguiser la curiosité de la fillette…

En suivant cette aventure ô combien palpitante, véritable plongée dans l’univers de Versailles au temps du Roi-Soleil, le lecteur apprend une multitude de détails sur la vie à la Cour : certaines règles du protocole, les rapports entre les courtisans … ; il découvre l’architecture du château avec, notamment, ses jardins et ses bassins, … De quoi donner envie de le visiter !

Le ton du récit est à l’image de son héroïne, à savoir léger et enjoué.

L’élégante découpe des chapitres et la mise en page aérée contribuent au plaisir de la lecture.

Share Button
04/6/17

Pour les amateurs de thrillers bien ficelés

Une romancière à suivre : Lisa Gardner.

Et notamment ce roman, vrai coup de maître !

On en dévore les pages avec délectation. Les révélations sont distillées par petites touches, et nos déductions sont souvent mises à mal.

Qu’importe, quel plaisir d’être ainsi ferré(e) ! On en redemande !

 

 

Share Button
04/6/17

Notes poétiques

Découvert, aux éditions Motus, un auteur, Pierre Albert-Birot (1876-1967) ;  écrivain qui fut l’un des principaux activistes de l’avant-garde cubiste et qui fonda notamment en 1916 la revue SIC, où furent publiés les dadaïstes et futurs surréalistes.

Dans ce recueil sont rassemblés un peu plus d’une trentaine de poèmes et calligrammes. Des textes brefs, prenant parfois joliment le nom de poèmes-pancartes.

Les illustrations, en noir et blanc, au graphisme soigné et toutes très originales, accompagnent bien ces mots évoquant des petites scènes simples que le regard du poète parvient à capter.

D’une écriture très spontanée, ces poèmes, d’une grande sensibilité, s’adressent au cercle restreint de lecteurs initiés à la poésie, qui savent en goûter l’apparente simplicité.

Un livre infiniment esthétique et … imprévisible.

Mon préféré :

D’où tombe-t-elle la goutte de poésie

Peut-être bien de mes yeux

Ce serait une larme de joie

Qui viendrait vivre

Sur mon papier

Share Button
04/5/17

Histoires de rire et s’amuser

Toujours un gros faible pour Anatole Latuile, un élève peu motivé par le travail scolaire et qui essaie d’y échapper grâce à une imagination débordante.

11 histoires sont rassemblées dans ce nouvel album. Des histoires pleines d’un humour bon enfant qui fait mouche à chaque fois. Des tourbillons de bêtises parfaitement rendus par un graphisme vif, avec un trait tout en rondeur, comme en perpétuel mouvement et servi par une mise en couleur réfléchie.

Encore un enchantement !

Editions Bayard

**************

En panne d’idées pour organiser L’ANNIVERSAIRE de ses rêves ?

Vite, on feuillette ce livre édité par Milan.

6 chapitres pour penser à tout :

  • cartons d’invitation : des idées très sympathiques et facilement réalisables. Coup de cœur pour la flèche d’Indien, assurément hors du commun.
  • jeux de kermesse : des jeux que l’on adapte facilement avec des objets du quotidien.  Rien de dispendieux, j’aime !
  • jeux de récré : des jeux simples à mettre en oeuvre. C’est bon enfant. On peut s’amuser loin des écrans, chouette alors !
  • l’heure du goûter : plein de recettes savoureuses et de belles réalisation à la clé. J’aime le granité glagla et les roses madeleines.
  • ateliers créatifs : là encore, tout est simplissime, rien d’onéreux. De belles idées dans lesquelles piocher à volonté !
  • jeux calmes : oui, à la fin de l’après-midi, retrouver un peu de calme, ça fait du bien…

Chaque activité est présentée pas à pas et est illustrée par des dessins très soignés.

Un ouvrage à avoir sous la main !

**************

Je n’ai pas aimé cette aventure d’Essie qui n’a aucun intérêt.

Les petits lecteurs méritent mieux que ça ! On oublie ce livre dans lequel apparaît une méchante candidate qui s’appelle Narine Proutauvent (tiens, ça ne vous fait pas penser à quelqu’un ???? Se jouerait-on de nos bambins ???? Y aurait-il un message caché ????) et qui relate des aventures plutôt creuses. Un roman qui n’apporte rien, ce qui est toujours regrettable.

Share Button