Comme un air de printemps !

toltC’est bien connu, lorsqu’il fait beau, que le ciel est bleu et que la température se fait clémente, notre moral remonte. On est plus souriant, plus agréable et on a envie de tout nettoyer, même sa tête –en tout cas, c’est mon fonctionnement !-

 

Et pour faire un plein d’ondes positives, entre deux conduites, je me suis replongée, toujours avec la même délectation et ce même sentiment d’aménité, dans « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz. De quoi s’agit-il ? Un indice… le sous-titre « La voie de la liberté personnelle ».

 

Dans ce petit fascicule de 120 pages, Don Miguel Ruiz n’invente rien, il nous propose de passer avec soi quatre accords visant à briser nos croyances limitatives, celles que nous développons depuis l’enfance, qui distordent la réalité et nous maintiennent dans une certaine souffrance. À force de conditionnements culturels et éducatifs (sur ce qui est juste ou faux, bon ou mauvais, beau ou laid) et de projections personnelles (« Je dois être gentil », « Je dois réussir »…), nous avons intégré une image fausse de nous-mêmes et du monde.

Ces idées ne sont pas nouvelles mais le talent de l’auteur est d’expliquer ces quatre accords avec des mots simples et des cas concrets.

Quels sont ces quatre accords que l’on est prêts à se passer –tellement ils sont évidents- mais que l’on oublie d’appliquer –tellement le quotidien nous happe-

  1. Que votre parole soit impeccable
  2. N’en faites jamais une affaire personnelle
  3. Ne faites aucune supposition
  4. Faites toujours de votre mieux

Le bon sens prés d’chez vous !!!

.Mon truc :

Moral en berne, le compteur estime de soi qui vacille, j’apprends ces accords par cœur et je les affiche à des endroits stratégiques que je fréquente souvent (la famille s’y est faite !)

N’oubliez pas que «  le bonheur est en chacun de nous »

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *