Quand BD et biographie font un beau mariage !

 arton2473-bea7d

C’est le cas de Tom Morel  scénarisé par Jean-François Vivier et dessiné avec brio par Pierre-Emmanuel Dequest. Un album épatant qui évoque plus particulièrement les derniers mois de la vie de cet officier, issu de Saint-Cyr. Ces mois de 1944 où Tom Morel, formidable meneur d’hommes, anima, dans le maquis autour d’Annecy, la résistance contre l’occupant allemand.

Rigueur d’écriture et souci d’exactitude documentaire alliés à un trait expressif et dynamique rendent cette lecture captivante. Un bel hommage à cet homme, figure magistrale de l’engagement jusqu’à la mort.

Et pour vous, une interview de Jean-François Vivier qui a accepté de répondre à quelques questions –et je l’en remercie vivement !

 

Pourquoi une BD et pas un roman ?

Pour pouvoir toucher un jeune public qui lit de la BD et pas ou peu de livre. D’autant plus qu’il existe déjà deux biographies de Tom Morel.

L’épopée des Glières est beaucoup moins connue que celle du Vercors, il me semblait intéressant de la mettre en lumière.

L’écriture resserrée n’est-elle pas plus difficile ?

Certainement ! La BD est un exercice compliqué car le nombre de pages est très limité. Il m’a donc fallu choisir certains moments de sa vie pour essayer de donner toutes les dimensions (militaire, père de famille, chrétien, ou l’inverse !) de cet homme.

C’est ainsi que j’ai choisi de ne pas parler de son enfance et de commencer son histoire au début de la guerre de 40. C’est à partir de cet instant qu’il va donner la pleine mesure de ce qu’il était.

Pourquoi ce sujet ? Pourquoi cet homme ?

Il existe bien d’autres résistants certainement admirables, mais celui-ci sort du lot. Ce qui m’a plu chez lui, c’est qu’il ne ressemble en aucun point au Résistant que l’on nous décrit habituellement. J’ai décelé chez lui 3 dimensions (dont je parlais plus haut) qu’il mettait au même niveau, ayant ainsi une unité de vie plus qu’admirable. Et puis, il savait entraîner les hommes derrière lui. Aux Glières, il a eu sous ses ordres des militaires de carrière, des réfractaires au STO, des communistes, des Républicains espagnols…

D’autres projets ?

Oui ! Dont un qui est déjà en cours avec le même dessinateur. Une autre destinée militaire hors du commun ! A suivre…

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *