Si Pagnol m’était conté.

 9782324001970FS

J’ai été littéralement subjuguée par cet ouvrage, superbement illustré par l’aquarelliste Philippe Lorin, qui retrace étape par étape, avec tendresse et dans un style qui caractérise bien William Leymergie, les temps forts de la vie de cet enfant du Garlaban, celui dont le nom reste indélébile dans la mémoire populaire.

Très riche en informations, le recueil présente l’homme de lettres, de cœur et l’intelligent affairiste qu’était Pagnol ; un homme qui vendit ses studios plutôt que de devoir collaborer avec les Allemands. La narration de sa vie est accompagnée d’extraits de ses œuvres, de notes et de lettres. On lira avec émotion le vibrant hommage rendu à Raimu lorsque celui-ci décéda.

blogvendredi

Au fil des pages, sont également présents des affiches de ses films, des aquarelles de paysages qu’il a aimés et de somptueux portraits (pastels, fusain, crayonnés…) de ceux qui ont compté pour lui : Rossi, Fernandel, Josette Day, et tant d’autres.

 blog vendredi

On ferme ce livre ému et bien décidé à replonger dans l’œuvre de ce grand homme.

 Bravo messieurs !

 Un très beau recueil à offrir ou à se faire offrir.

Editions Gründ

 

 Sommaire :

1 – L’école des collines

2 – Le professeur est un rêveur

3 – Premiers crus de la scène…

4 – Raimu, tu me fends le cœur !

5 – L’empire Pagnol, clap de début

6 – L’empire Pagnol : le couronnement

7 – Regarde, la voilà, la Pomponette…

8 – L’empire Pagnol : clap de fin

9 – La passion des femmes

10 – Jacqueline pour la vie

11 – La gloire de Marcel

12 – Mourir, ça m’est égal…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *