Deux pièces absolument jouissives.

Peut-être aurez-vous la chance de les voir à l’affiche ici ou là. Un conseil : ALLEZ-Y !

histoire

« La légendaire et presque authentique histoire de France du Bouffon » d’Antoine Séguin (L’accompagnie). C’est une création pour le mois Molière qui sera rejouée par la suite en région parisienne.

A travers différents personnages historiques hauts en couleurs, Antoine Séguin revisite l’Histoire de France.

De la Création à Napoléon, les portraits s’enchaînent au gré de répliques désopilantes et de déhanchés de folie ; le tout dans des costumes remarquables.

Pourtant seul en scène, Antoine Séguin occupe l’espace avec une énergie débordante, des textes percutants et une répartie mordante.

Il joue aussi avec le public, il interpelle, il questionne, il s’autorise de l’improvisation toujours avec humour, respect et légèreté.

A l’applaudimètre, Antoine Séguin remporte l’adhésion de tous, jeunes et moins jeunes, plusieurs niveaux de lecture étant possibles.

RireS assurés !

antigone

« Antigone » de Sophocle jouée par la compagnie du catogan.

Avant de noter la performance d’acteurs, le spectateur se repose sur une scénographie qui détermine tout le parcours scénique et la mise en scène des comédiens.

Dans un décor sobre et subtil, les tableaux, scénographiquement parfaitement composés, s’enchaînent au millimètre.

Le tempo est tantôt lent, tantôt rapide, comme il devait l’être à l’origine.

La clarté du texte est parfaite.
De cette tragédie, on sort envoûté et nourri de beauté.

La puissance du texte lié au talent des comédiens enchante.

Là encore une réussite totale ; un VRAI coup de coeur !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *