Frères de guerre

Eh oui, vous l’avez sans doute remarqué, j’aime à chroniquer, ces derniers temps, les romans concernant la guerre 14-18. Les raisons sont multiples : le devoir de mémoire, le centenaire qui approche, mes années à Verdun terre de sacrifices, l’envie de faire découvrir ces vies à jamais brisées à mes élèves.

Aujourd’hui, ce roman paru chez Flammarion.

9782081263192FS (2)

 

L’histoire d’Eugène, un garçon de 16 ans, qui a décidé de s’engager en contrefaisant la signature de sa mère. Le suivra Matthias, l’ami d’enfance, parce que ce n’est pas aujourd’hui qu’ils se sépareront ces deux-là. Du moins le croit-il…

Ce récit à la première personne du singulier dépeint de façon réaliste la montée en guerre, la vie des poilus dans les tranchées, le retour dans les familles pas toujours facile, le rôle de la presse qui cache la vérité, les blessures à vie…

On s’attache rapidement aux personnages, unis, face à l’adversité, par une indéfectible amitié. Qu’il s’agisse d’Eugène, jeune téméraire qui a soif de bravoure, du vieil Emile qui crée des objets avec les éclats d’obus ou encore de Riquioux  qui ne s’en laisse pas compter.

Le style sensible et le choix des mots par l’auteur font de ce livre un ouvrage touchant à travers lequel le lecteur ressent profondément toute la tragédie de la guerre pour ces hommes et ces femmes « ordinaires ».

Une lecture édifiante qui fait l’éloge du courage, mais aussi de la camaraderie et de l’esprit d’équipe.

Quelques mots du texte qui font comprendre l’attente des Français : « Je n’en revenais pas. Elle avait enfin fini par éclater, cette guerre dont tout le monde parlait et que j’attendais sans vraiment y croire. Quand j’étais à l’école, il était souvent question de celle de 1870, qui nous avait opposés, nous Français, aux Prussiens. Leur victoire avait été humiliante : nous avions dû leur céder l’Alsace et la Lorraine, deux provinces qui nous revenaient de droit. »

Sur ce thème :

http://www.espritlivres.karamako.net/?p=2393

 
 
 
 
 
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*