Un témoignage bouleversant sous forme de lettres inédites

Que d’émotions à la lecture de ce livre qui ne sortira qu’en janvier, aux édtions Hachette.

trois frères

Dans cette correspondance familiale, avec des mots simples, des mots de tous les jours où affleurent l’émotion et la conscience du tragique, nous suivons le destin des Blazy Lauzette, des paysans de l’Ariège qui voient trois des leurs partir pour la Grande Guerre.

Disposées selon un ordre chronologique, entrecoupées de brefs commentaires et accompagnées de documents variés, ces lettres -dont quelques-unes sont reproduites en fac-similé- constituent une sorte de « roman » familial, avec ses attentes, ses espoirs et ses drames.

A travers les regards croisés de trois combattants, de leurs parents et amis, ces missives sont aussi un exceptionnel témoignage sur la réalité de la Première Guerre mondiale. Ces parcelles de vécu, venues du front, parlent de tout : de l’enfer des tranchées à l’ennui qui ronge le moral, de la boue omniprésente au vin qui dispense un peu de plaisir ; mais elles témoignent aussi du souci permanent de rester forts et unis quelles que soient les difficultés.

En découvrant cette correspondance, on ne peut être que séduits -et agréablement surpris- par la qualité de style de ces trois plumes : les mots sont choisis, leur expression soignée, l’imparfait du subjonctif manié.

Une lecture poignante. Un très bel hommage, accessible à de jeunes lecteurs.

Lire pour ne pas oublier

288 pages

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *