Un très joli conte dans la collection Les Histoires en musique

Faire écouter des histoires à son enfant est une activité très importante, comme me l’a confié Marie C., orthophoniste :

La lecture est l’une des activités très agréables que les parents doivent entreprendre avec leurs enfants. En effet, cet exercice participe à leur développement : lorsqu’elle est faite régulièrement, la lecture facilite leur acquisition du langage, leur permet d’apprendre à écouter et les prépare à reconnaître les mots écrits. C’est aussi l’occasion pour les parents et leurs enfants d’avoir du plaisir ensemble de façon reposante, amusante et satisfaisante sur le plan affectif. Il existe de multiples façons de tirer le meilleur parti de ce moment particulier. L’écoute de beaux textes en est un.

Pour vous, j’ai donc sélectionné aujourd’hui cet album CD, tout simplement magnifique et que nous prenons toujours beaucoup de plaisir à écouter où que ce soit : dans le salon, lovés sur notre canapé ou dans la voiture, prêts à affronter des centaines de kms.

9782013942645FS

Synopsis :

Lorsqu’une petite fille plonge la tête la première, avec son ours en peluche, à l’intérieur de son livre de contes, elle y sauve la Belle au bois dormant, affronte la terrible Carabosse, trouve refuge dans le château de la Bête, et y rencontre le Petit Poucet et ses frères…

Admirablement raconté par Elodie Fondacci, qui interprète à merveille les différents personnages, et associé à la musique de Ravel, ce livre-CD nous permet de (re)découvrir ces célèbres contes. Les illustrations, d’une remarquable expressivité et fraîcheur, s’accompagnant d’une simplicité des traits et des dessins, s’accordent très justement au texte rendu accessible aux plus jeunes. De belle qualité, cet ouvrage est un régal pour l’œil et l’oreille.88797518

 

Un beau moment à partager en famille.

 Une jolie façon d’initier les enfants au répertoire classique.

 

Le saviez-vous ? Ravel compose cette suite de cinq pièces en 1908. Pour évoquer le monde des contes et des rêves de l’enfance, Maurice Ravel a puisé son inspiration chez Charles Perrault (Contes de ma mère l’Oye – 1697), la comtesse Marie-Catherine d’Aulnoy (Le Serpentin vert – 1697) et Marie Leprince de Beaumont (La Belle et la Bête – 1757).

A suivre- Elodie Fondacci donne rendez-vous aux 3-10 ans à l’heure du coucher, pour une histoire en musique. «  Des histoires en musique », tous les soirs à 20 heures sur Radio Classique. L’intégrale de la semaine chaque samedi à 9 heures.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*