Les nuits de l’Orangerie

Les jardins de l’Orangerie ont servi d’écrin, hier soir et ce soir, au Béjart Ballet Lausanne.

imagessans-titre (3)

Au programme :

7 Danses grecques : 35 minutes, 35 danseurs
Maurice Béjart, chorégraphie
Mikis Theodorakis, musique

Bhakti III : 12 minutes, 8 danseurs
Maurice Béjart, chorégraphie
Musique traditionnelle indienne

Etude pour une dame aux camélias : 1 soliste et 8 danseurs
Maurice Béjart, chorégraphie
Frédéric Chopin, Francesco Cilea, musique

Boléro :17 minutes, 38 danseurs et un soliste
Maurice Béjart, chorégraphie
Maurice Ravel, musique

4 ballets dont la sensibilité et la force font briller à merveille la compagnie créée par Maurice Béjart, dirigée depuis 7 ans par Gil Roman.

Dans chacune des chorégraphies, tous les interprètes sont magnifiques ; les solos sont d’une beauté et d’une précision renversante !

Un moment de grâce inoubliable !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *