L’histoire d’une femme hors du commun

9782081286603FS

Septembre 1939. Après l’invasion de la Pologne par les troupes d’Hitler, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. Lucie Bernard est professeur d’histoire et Raymond Samuel, ingénieur. Ensemble, ils vont s’engager dans la Résistance et lutter contre le nazisme ; ensemble, ils combattront pour la liberté des hommes. Leur amour sera leur force.

Voici donc le premier tome d’une nouvelle collection Héroïnes de l’Histoire : des destins hors du commun. Cette biographie éclairée et éclairante, au plus près de la vie de Lucie, est une œuvre dense et émouvante, remplie de tendresse pour cette femme admirable, ne négligeant rien de son enthousiasme, de ses doutes, de ses espoirs et de ses peurs.

Pour donner de la vie à son récit, Philippe Nessmann a choisi de faire parler Raymond Aubrac à la première personne : « Je voudrais vous parler d’une femme exceptionnelle qui, pendant la guerre, a fait preuve d’une force de caractère et d’un courage hors du commun. Elle s’appelait Lucie Aubrac. C’était ma femme. ». Et bien lui en a pris. En deux cent treize pages, il parvient à raconter de façon vivante le parcours de Lucie, depuis sa rencontre avec Raymond en 1938 jusqu’à la libération de Paris en août 1944. Un parcours qui lui a permis de raconter la Seconde Guerre mondiale, la naissance de la Résistance, les arrestations, le courage de ceux qui ont donné leur vie pour la Liberté. Cet aspect très didactique est étoffé par un dossier informatif situé en fin d’opus : l’album « La résistance », reprenant les dates et points clés, illustré de photos. Ces derniers éléments renforcent la dimension pédagogique remarquable de ce roman.

Une excellente initiative éditoriale dont la lecture devrait passionner et émouvoir aussi bien les jeunes adolescents que leurs parents.

224 pages

Editions Flammarion

Share Button

One thought on “L’histoire d’une femme hors du commun

  1. Super ! belle chronique. encore merci.
    Je pense que je vais aller le chercher pour Marin, c’est pile la période étudiée en classe en ce moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *