C’est un beau roman, c’est une belle histoire…

9782747051316FS

 

Au lendemain d’une grande fête de nuit en 1687, on découvre le cadavre d’une jeune fille dans le bosquet d’Encelade, à Versailles. Apolline, 17 ans, fille de la duchesse Herminie de Flez-Cuzy, a été étranglée et poignardée en plein coeur. Et ses bijoux lui ont été arrachés. A côté du corps, on retrouve l’arme qui a servi : un couteau de cuisine aux armes de la marquise de Montespan.
Dès lors Louis XIV ne veut pas que la police intervienne sur cette affaire, et il va confier l’enquête à Louis Alexandre Bontemps, fils de son Premier valet de chambre. Le jeune homme accepte la mission et, pour plus de discrétion, décide de prendre un pseudo : Mourlhame Kapell. Contre toute attente, il se fait aider par la suivante d’Apolline, Adélie, une jeune fille intrépide, intelligente, peintre à ses heures perdues, et qui se révèle être une aide précieuse…

Premier volet d’une série annoncée, ce récit ne manque pas de charme. A l’attrait d’une couverture mettant le lecteur d’emblée dans l’ambiance, s’ajoute celui d’un texte fort bien écrit, fourmillant de détails sur la vie de la cour et de l’étiquette. Haletante, l’intrigue entretient un suspense certain et ne manque pas de rebondissements : action et émotion étant au programme de cette enquête menée tambour battant. Dans un luxe d’anecdotes, l’auteur -comme de coutume- sait à la perfection reconstituer l’atmosphère de l’époque et mêle habilement personnages historiques et personnages de fiction pour le plus grand plaisir du lecteur.

Excellent compromis entre roman historique et enquête policière, cette lecture attirera un large public ; et c’est tant mieux !

266 pages

Editions Bayard

En vente dès le 2.10 !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*