Deux belles idées lectures dès 11 ans

S’il est un livre à offrir à un jeune ado c’est bien celui là, premier tome d’une série qui, je l’espère, va durer !

9782012038509FS

Pour deux raisons :
Tout d’abord la première de couverture nous plonge d’emblée dans l’ambiance du livre tant est elle magique. Il s’agit d’une image en réseau lenticulaire qui permet d’obtenir plusieurs plans : une image 3D sans les lunettes en somme. Et la qualité du tirage est époustouflante. Les différents personnages sont présentés en plans successifs avec une précision particulièrement réussie ne laissant pas d’espace à des zones de flou. En fond d’image, le monde d’Oniria, le Royaume des Rêves observé par le personnage principal aux yeux fermés : Eliott. Rien que pour cette magnifique couverture, ce livre vaut le coup.
Ensuite, bien sûr, le roman en lui-même :
Eliott, petit, a souvent fait des cauchemars. Grâce à sa grand-mère qui a toujours été présente à ses côtés, il a appris à les dompter, à ne plus en avoir peur (quoi presque) et à les chasser. Aussi, à l’âge de douze ans quand son père se retrouve condamné par une grave maladie inexplicable, sa grand-mère lui confie un sablier magique qui pourra peut-être le sauver. Ce sablier lui permet de voyager dans le monde merveilleux et terrifiant d’Oniria. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d’univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu’il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l’ « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.

Un livre que j’ai vraiment énormément apprécié et dévoré. L’imaginaire du rêve est fascinant et touche chacun d’entre nous. Donner vie à tous ces personnages que le monde entier a créé grâce à son imagination est prodigieux. Il en ressort un roman fantastique et magique, riche et foisonnant, sensible et touchant. Les aventures du jeune héros, pris entre sa vie triste de collégien le jour et sa vie dangereuse et palpitante la nuit, se succèdent à un rythme soutenu sans temps mort.
L’écriture simple et fluide le rend très accessible même à ceux ont plus de mal avec la lecture.

Bref un super premier tome d’une belle série très prometteuse !

Editions Hachette

Marie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Dans une autre style… j’ai pris beaucoup de plaisir, quant à moi, à lire cet opus et à retrouver cette facétieuse Wilma

9782203088375FS

Fanfares, déguisements et confettis : c’est l’Election de la Décennie ! Mais les habitants de Cooper ne se doutent pas qu’un mystérieux homme masqué est bien décidé à gâcher la fête. Avec le soutien de l’effroyable Barbu d’Anvers, ce brigand organise la révolte de tous les Affreux Criminels… Catastrophe ! Il faut que Wilma les arrête immédiatement ! Mais elle a plus important à faire : elle n’a jamais été si près de découvrir le secret de ses origines…

Les jeunes lecteurs vont (re)découvrir cette apprentie détective pleine de vie, inventive et si attachante. Fantaisie, humour, personnages hauts en couleurs, rebondissements comiques et péripéties inattendues : tous les ingrédients, qui ont fait le succès de la série, sont à nouveau au rendez-vous, s’appuyant sur des illustrations en noir et blanc fort expressives. J’aime l’écriture nerveuse et enlevée de l’auteur qui laisse son narrateur interpeler le lecteur à la fin de chaque chapitre, lui offrant ainsi une vraie promiscuité.

Une aventure, tout aussi palpitante que les trois autres, qui peut se lire indépendamment. Mais il serait bien dommage de ne pas lire les précédents tomes !

346 pages

Editions Casterman

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *