Quand l’envie de lire gagne vos petites

« Maman, maman, j’ai fini Mon roman chéri, à la fin, il y a des extraits d’une nouvelle série Les demoiselles chéries, ça a l’air trop bien. »

Et me voilà donc partie à la rencontre de cette série qui « a l’air trop bien ».

passagyire-roy-louis-7148-154-300Inès, jeune fille de la noblesse espagnole, embarque sur le Roy Louis pour rejoindre de l’autre côté de la Terre celui qu’il doit bientôt épouser, le Senor de Mantega,de la Tortuga. Mais le navire est attaqué par des corsaires français. Sont-ils aussi effrayants qu’ils le paraissent et quel sort vont-ils réserver à la jeune Inès ?

 

2-prisonniyire-venise-11439-154-300 

Mathilde de la Jorsonnière débarque à Venise avec son père, corsaire du Roi. Dans cette ville aux mille visages, la jeune fille rencontre un soir Laetitia, orpheline et pensionnaire du sinistre Ospedale della Pietà. Bravant bien des dangers, Mathilde va aider sa nouvelle amie à s’évader…

 

protyogyos-roi-soleil-t3-12365-154-300Le roi Louis XIV ordonne à Pierre-Louis de la Jorsonnière de ramener l’une de ses parentes éloignées à Saint-Domingue, à bord de son bateau corsaire. Madame de Collange arrive à La Rochelle pour embarquer accompagnée de ses jeunes jumeaux.
La traversée vers l’île sera riche de surprises…

Force est de constater que j’ai dévoré ces trois aventures qui séduiront les petites filles dès 8 ans : princesses, aventures, corsaires, Louis XIV, amitiés…Tous les ingrédients sont réunis pour donner aux enfants un bon moment de lecture.

Les différentes histoires sont très bien menées. J’aime l’écriture pleine de finesse de Sophie de Mullenheim qui emploie à bon escient les subjonctifs imparfaits -j’adore !-, sait planter le décor grâce à un vrai souci de description qui fait que le lecteur se sent emporté, à la suite des héros, dans ces univers variés où fourmillent des anecdotes faisant partie de l’Histoire et rendent ces récits encore plus captivants.

Mathilde, l’héroïne principale, est terriblement attachante et fait preuve de qualités exceptionnelles face au devoir. Les illustrations de couverture sont, du reste, à son image : pleines de noblesse et de délicatesse.

De délicieux romans à l’issue heureuse qui plairont plus particulièrement aux petites filles.

155 pages

Editions Fleurus

Irène

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*