Déjà un succès aux États-Unis !

couvanimaltatooDans le monde d’Erdas, lors d’une cérémonie célébrée pour leur onzième anniversaire, quatre enfants font apparaître leur animal totem, réincarnation de l’animal mythique de leur pays.
 
Conor, fils de berger, fait renaître Briggan, le loup aux yeux violets ; Abeke, fille d’un chef africain, la panthère Urazza ; Meilin, fille du grand général Chin, le panda Jhi ; enfin, Rollan, orphelin et vagabond, fait renaître Essix le faucon femelle.
 
Les voilà unis par un même destin : affronter une force obscure surgie du passé qui vient de se réveiller, avec, à sa tête, une créature au nom évocateur : le Dévoreur. Avec l’aide des membres de la corporation des Capes-Vertes, sortes de chamans, les quatre élus vont apprendre à évaluer leurs nouvelles aptitudes et communiquer avec leur animal afin de combattre les ennemis qui veulent détruire leur monde. 
La couverture de ce premier tome d’une série qui en comptera 7, incite d’emblée à la lecture : couleurs chatoyantes, léger relief du titre en brillance, illustration soignée des quatre personnages principaux et de leur animal totem.
Notre quatre héros vont devoir se lier avec leur animal, animal mythologique du monde d’Erbras, le comprendre et l’apprivoiser afin de former un parfait binôme pour accomplir les tâches qui les attendent. Mais ont-ils tous suivis la confrérie des Capes-Vertes. Sont-ils d’accord pour accepter leur mission d’élu ?
Une grande partie de ce premier volume est consacrée à la présentation des caractères de chacun et à leur animal mythologique ; tous viennent de régions et de milieux différents et c’est ensemble qu’ils vont devoir combattre. Cette diversité permet au jeune lecteur de pouvoir très facilement s’identifier à un des quatre héros. Le lien de chacun avec son animal est tantôt touchant, tantôt drôle, parfois étrange ou incompris, mais il est toujours analysé avec finesse et  humour. Rompue au combat que peut attendre Meilin, fille d’un général, d’un bon gros panda ? Quelle aptitude va-t-il bien pouvoir lui apporter ? Comment nouer un lien avec un oiseau toujours dans les airs, libre et indépendant ?
Et vous à quel animal feriez-vous appel en pareille situation ?
L’auteur alterne avec subtilité, description et action, tout en laissant planer un certain suspens, donnant ainsi au récit dynamisme et profondeur. L’écriture est agréable et fluide.
Le livre peut sembler épais, mais il est écrit en assez gros caractères, ce qui le rend tout à fait abordable dès 9 ans.
La particularité de cette série est que chaque tome est écrit par un auteur différent. À voir si la suite sera aussi réussie.
Les moult aventures de nos jeunes héros vont, à coup sûr, séduire comme elles m’ont séduite.
Aux lecteurs attentifs, trouvez l’inversion sur la première de couverture.
N. B : le second tome de la série sortira en février 2015.
Editions Bayard
Marie
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *