Un vrai bon roman de science-fiction qui se lit avec bonheur

sans-titre (26)Jouez avec le temps, si vous l’osez ! Alors qu’il travaille dans sa chambre à un exposé sur les robots, Léo voit surgir une sorte de scooter miniature, piloté par une jeune fille dont il tombe aussitôt amoureux… et, sur la place du passager, une minuscule réplique de lui-même ! Obsédé par cette étrange vision, Léo suit les conseils de sa prof de sciences et se rend au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York, extraordinaire bibliothèque n’accueillant que des objets qui ont un jour marqué l’Histoire ou la littérature.
Là, il fait la connaissance de Jaya, assistante-magasinière, qui ressemble trait pour trait à la fille de sa vision. Elle lui arrange un rendez-vous avec le directeur de l’établissement, le Dr Rust, qui, impressionné par les talents de réparateur du jeune homme, l’engage. Et bientôt, Léo découvre le Legs Wells : un département du Dépôt où sont entreposés les objets ayant un lien avec la bibliographie de l’un des pères de la science-fiction, l’auteur de L’homme invisible et de La guerre des mondes : Herbert George Wells ! L’auteur, aussi, de La machine à explorer le temps, que Léo ne tarde pas à débusquer.
Pourra-t-il utiliser cette machine pour déjouer le plan diabolique de son rival ?

Après avoir avec talent revisité les contes de Grimm dans son précédent livre, la Malédiction de Grimm, l’auteur, Polly Shulman nous plonge dans l’univers captivant de H.G.Wells : la machine à remonter le temps. Dans ce livre un peu loufoque, le réel et l’imaginaire se mêlent pour créer un monde parallèle où les jeunes protagonistes évoluent sous l’œil bienveillant d’adultes compréhensifs. Et derrière ce côté loufoque se cache un condensé de toutes les machines incroyables, imaginées, conçues ou inventées à travers les siècles. Le récit bien mené, vif et drôle embarque le lecteur dans une aventure folle où rien ne devra plus le surprendre. La science-fiction d’aujourd’hui n’est-elle pas le réel de demain ?
L’auteur s’est particulièrement attachée à respecter une certaine vérité historique, faisant apparaître dans son roman des personnages ayant réellement existé, ayant été de véritables inventeurs, ayant contribué de manière décisive à des découvertes majeures ou ayant été de vrais visionnaires.
Les multiples références aux différents auteurs de science-fiction, H.G. Wells et Jules Verne en tête, et les nombreuses notes de bas de page, fort instructives, ne peuvent qu’inciter le lecteur à la découverte des classiques du genre.

 

371 pages

Editions Bayard

Marie

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *