Marie, j’adôôôre !

 

Un rendez-vous  à ne manquer sous aucun prétexte !

Un des plus incroyable et puissant moment de théâtre de l’année.

Un choc visuel et émotionnel !

 sans-titre (54)

Pour incarner la célébrissime reine d’Angleterre -surnommée la Sanguinaire-, il fallait, bien sûr, une comédienne formidable ; jusqu’au moindre geste, jusqu’à la moindre intonation, Cristiana Reali est crédible.

La mise en scène tour à tour classique ou décalée -toujours intelligente- permet aux différents interprètes de donner l’étendue de leur vaste palette.

Car oui, la scénographie signée Alain Lagarde est époustouflante, renforcée par des chansons -« John & Mary » de Brian Ferry, entre autres- et un décor symbolique.

L’adaptation du texte est forte, dense, serrée ; la direction d’acteur très puissante.

Deux heures qui passent comme un souffle et mêlent avec force le combat de la raison à celui de la passion.

 

Je ne peux conclure sans citer l’auteur :


« Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre : par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l’individu. Le but du poète dramatique doit donc toujours être le grand comme Corneille ou le vrai comme Molière ; ou mieux encore et c’est ici le plus haut sommet où puisse monter le génie, d’atteindre tout à la fois le vrai et le grand, le grand dans le vrai, le vrai dans le grand comme Shakespeare le fait. Marie Tudor est un effort de plus vers ce but rayonnant. Quelle est en effet la pensée que je  tente de réaliser dans Marie Tudor ? Une Reine qui soit femme. Grande comme Reine. Vraie comme Femme. »

Victor Hugo, 17 Novembre 1833

Un plaisir à ne pas bouder !

Théâtre Montansier, ce soir à 20h30 ou demain à la même heure.

Share Button

One thought on “Marie, j’adôôôre !

  1. Un grand merci pour cette belle chronique qui nous a donné envie d’aller voir cette pièce. Comme vous nous avons été conquis.
    Merci pour votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*