Bel hommage à Jean-Claude Pirotte

Il y a beaucoup dans ce recueil.

pirotte

On y ressent cette errance du poète belge, cette quête que peuvent ressentir les humains.

En vers, en bribes de monologues, toujours poétiques, des tentatives de réponse à l’angoisse collective et individuelle sont données.

Chaque page est une tranche d’existence.

Et ce n’est pas un hasard si ce recueil tourmenté se clôt, après un cheminement lucide et sans concessions, par ces vers :

j’aurai franchi les paysages

comme un oiseau dans ses voyages

j’aurai connu la terre entière

et j’aurai vu toutes les mers

Ponctuant les textes, les illustrations en noir et blanc « déambulent », « dissèquent » ce quotidien qui régit la vie et la mort.

Editions Motus

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *