Poésies au coeur

Aux éditions Motus, un bel hommage à la lecture.

motus

Vladimir va, pour la première fois, à la bibliothèque avec sa maman…

 

Cet album, qui met en avant la lecture et les livres, est un vrai cheminement initiatique. A l’image de Vladimir, les enfants s’incarnent dans des personnages variés, s’inventent des mondes, bâtissent des univers. Pas de limites à l’imagination !

Les illustrations très abouties de Lili Chemin, usant de toute une gamme de couleurs mates, accompagnent le jeune protagoniste dans son parcours.

Cette vraie homogénéité fonctionne à merveille.

Un ouvrage d’une grande sensibilité et d’une subtile finesse.

 

***********

13131594_863039590484789_361434956956923378_o

 

Immédiats, directs, imagés, ces poèmes écrits avec une grande liberté résonnent comme autant de petites musiques internes.

Le lecteur rentre à pas feutrés dans l’univers de François David. La souffrance côtoie l’optimisme, l’obscurité la lumière, l’hermétisme la limpidité. L’émotion n’est pas uniquement littéraire ou tout bonnement humaine, elle est aussi esthétique : la mise en page dépouillée, utilisant les blancs pour remplir l’espace, entre horizontalité et verticalité, traduit bien ce monde intérieur dense et serré qu’est celui du poète.

Pas de trame narrative à proprement parler, mais des instantanés évoquant des sensations, des moments captés.

On se réjouit de l’enchevêtrement des mots, de leur assemblage.

Un livre très personnel, qui n’exclut pas le lecteur pouvant faire sienne cette écriture.

On appréciera la fort plaisante préface d’ Hubert Haddad.

Editions La Feuille de thé

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *