Notes poétiques

Découvert, aux éditions Motus, un auteur, Pierre Albert-Birot (1876-1967) ;  écrivain qui fut l’un des principaux activistes de l’avant-garde cubiste et qui fonda notamment en 1916 la revue SIC, où furent publiés les dadaïstes et futurs surréalistes.

Dans ce recueil sont rassemblés un peu plus d’une trentaine de poèmes et calligrammes. Des textes brefs, prenant parfois joliment le nom de poèmes-pancartes.

Les illustrations, en noir et blanc, au graphisme soigné et toutes très originales, accompagnent bien ces mots évoquant des petites scènes simples que le regard du poète parvient à capter.

D’une écriture très spontanée, ces poèmes, d’une grande sensibilité, s’adressent au cercle restreint de lecteurs initiés à la poésie, qui savent en goûter l’apparente simplicité.

Un livre infiniment esthétique et … imprévisible.

Mon préféré :

D’où tombe-t-elle la goutte de poésie

Peut-être bien de mes yeux

Ce serait une larme de joie

Qui viendrait vivre

Sur mon papier

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*