Poignant !

Ce court roman, à la couverture souple et aux livrets cousus, aborde, dans un style alerte, plusieurs thèmes forts : l’univers carcéral, l’abandon du père, le regard des autres sur la famille de ceux qui ont « fauté », l’après-prison. Contée à la première personne -ce qui lui donne un ton de confidence qui touche d’emblée le lecteur-, la narration, épousant le point de vue d’un jeune adulte dont on ne connaît ni le nom, ni les raisons de son emprisonnement, nous entraîne dans un récit où tout est parfaitement dosé : un peu de chagrin, un peu de réconfort ; des moments tendres, des moments plus violents ; des doutes mais aussi des réponses. Les personnages et les lieux sont croqués avec force réalisme, ce qui rend tout palpable. 

Une histoire qui recèle de nombreuses qualités dont celle de finir sur une note positive.

Un parcours initiatique qui ne laisse pas indifférent !

Un petit extrait permettant de goûter la plume de l’auteur :

En moins d’un an, j’ai appris à avoir besoin de cette cage. Une perruche, je suis devenu une perruche qui regarde au travers des barreaux en espérant sortir et voir le monde sans ces rayures et quand on lui ouvre la porte, qui s’enfonce tout au fond de sa cage, incapable de mettre une plume dehors.

Ce roman est à retrouver aux éditions Le Calicot. (100% fait en FRANCE !)

Une nouvelle maison d’édition créée par Eric Denniel qui n’est pas un nouveau-né en matière d’édition puisqu’il fut directeur de la collection Place du Marché. Eric a eu envie de créer une maison d’édition qui lui ressemble. L’écouter parler de son métier, de ses auteurs, fut un réel plaisir (merci à lui et à la Librairie La Vagabonde située 40 rue d’Anjou à Versailles de nous avoir accueillis)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *