Suspense suspense…

Aujourd’hui, nous sommes le 4 avril.

Bonne fête aux Alette et Isidore.

 

Que s’est-il passé en France un 4 avril ?

  • 1791, l’église Sainte-Geneviève est transformé en temple civil par décision de l’Assemblée constituante et devient le Panthéon.
  • 1891, le peintre Paul Gauguin part pour Tahiti
  • 1931, début de la croisière jaune organisée par André Citroën ; celle-ci relie Beyrouth à Pékin
  • 1946, accusé de 27 assassinats, le docteur Petiot est condamné à mort
  • 1946, à 83 ans, Paul Claudel est élu à l’Académie française, il occupe le siège numéro 13

*******

En ce jeudi froid mais ensoleillé, je vous présente un roman haletant édité par autrement.

Le sujet ? Un cambriolage qui tourne mal. Un homme en fuite et traqué. Un journaliste qui pense faire le reportage du siècle en interviewant ce fugitif. Et si cette idée s’avérait être l’erreur du siècle ?…

 Ce roman, écrit dans un style moderne et audacieux, propose une réflexion sur des sujets sérieux : les aléas de la vie, les dilemmes, la gloire, l’éthique, l’influence, la chute…

Une lecture aisée et haletante, qui fait souvent penser à un scénario de film :  un journaliste en vue qui est à la recherche du scoop, un truand solitaire et désabusé qui n’hésite pas à assassiner les gêneurs, un paysage de montagne plutôt morne et une course-poursuite pleine de rebondissements qui fait douter jusqu’à la dernière page de l’issue de ce drame.

Remarquablement traduit de l’anglais, ce roman se lit d’une traite et promet un agréable moment de détente.

******

” L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle.”

” Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent.”

Paul Claudel

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.