L’heure du crime !

Vendredi 1er novembre !

Bonne fête à tous !

 

 

Aujourd’hui, une lecture à dévorer au coin d’un bon feu.

Une star de la téléréalité est retrouvée morte dans une école abandonnée, le crâne perforé par un pistolet d’abattage. L’homme est attaché à une chaise dans un coin de la salle de classe, un bonnet d’âne sur la tête et des feuilles agrafées dans le dos. Ce meurtre n’est en fait que le premier d’une série dont les cibles sont toujours des personnalités des médias…

Cet énorme pavé, qui nous embarque dans une course contre la mort, ravira les amateurs de thriller.

Avec ses chapitres très courts, ses rebondissements et sa construction rigoureuse et implacable qui fait vaciller nos certitudes jusqu’à la dernière page, ce roman, dans lequel l’auteur déploie un art  subtil du suspense et de la mise en scène, se dévore. Le lecteur, confortablement installé, se régale des errances des enquêteurs et se demande comment ces derniers vont se sortir de cet énorme guêpier, avant de se réjouir de la chute.

On est vite tenu par la psychologie des personnages habilement posée : on s’attache à ce profiler en mal d’affection, à sa fille qui vient de découvrir la mascarade qui lui a été jouée des années durant, à cet enquêteur nouvellement marié qui découvre son inclination pour des pratiques peu ordinaires…

L’air de rien, ce polar bien ficelé pose pas mal de questions sur les rapports familiaux, les rapports aux autres, la vie…

Editions Actes Sud

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.