04/27/17

Un documentaire indispensable à lire

Êtes-vous certains de connaître les tenants et aboutissants de ce conflit que l’on réduit trop souvent et trop rapidement aux termes de « guerre d’indépendance ». Car s’il est un conflit difficile à décrypter, c’est bien celui-ci.

Nane éditions a le mérite de proposer un ouvrage qui explique de manière pragmatique les origines de ce conflit ; un conflit qui a mûri -on le voit bien à la lecture de ces pages- au fil des années, au gré des guerres, au gré des événements économiques et politiques.

Fidèle à l’esprit de la ligne éditoriale, ce titre -comme tous les autres- nous prend la main et nous explique, toujours avec pédagogie, comment nous en sommes arrivés là.

Pour cela, un découpage en 12 chapitres pour remonter le temps :

  • Des origines à la présence française
  • La conquête française (1830-1871)
  • L’émergence du nationalisme algérien
  • Un contexte favorable aux indépendances
  • Les « événements » d’Algérie (1954-1956)
  • L’enlisement (1956-1958)
  • Vers l’indépendance
  • Sur le terrain militaire
  • La fin de la guerre
  • La guerre en métropole
  • L’indépendance de l’Algérie
  • Le bilan de la guerre

Extrêmement bien documenté, remarquable de précision, d’intelligence et d’objectivité, ce documentaire parvient à faire revivre ces événements d’un passé complexe.

Sa grande richesse tient également dans la diversité de ses illustrations et dans leur juxtaposition : photographies, documents d’époque, cartes…

Un opus concis et complet, très bien organisé, qui apporte des réponses claires à tous ceux qui tentent de comprendre le monde qui les entoure.

04/26/17

Renaud Thomazo revient dans une nouvelle collection

Mais qui est Renaud Thomazo ? A coup sûr, vous avez déjà eu l’un de ses livres entre les mains, car Renaud Thomazo, historien, a participé à de nombreux ouvrages. Il est également éditeur, et collaborateur régulier des Editions Larousse où il a été directeur de collections : Les grands crimes de l’Histoire de France (Larousse, 2014), Les Rois de France (Larousse, 2014),  Un siècle d’espionnage (Larousse, 2014), Les grands scandales de l’Histoire de France (Larousse, 2013)…

Une ‘tite vidéo ? C’est ici.

Quelques-uns de ses titres, ce sera là

 

 

 

 

 

 

 

 

Fidèle à sa passion qu’est l’Histoire, l’auteur revient dans une nouvelle collection très réussie ; réussie parce qu’intéressante, réussie parce que d’un format très sympa.

 

 

 

 

 

 

D’emblée, on est séduit par la clarté de la présentation.

La même manière de faire dans ces 2 recueils :

un personnage ou une date traité(e) en 3-4 points introduits par des titres explicites. Un exemple pour chaque livre ?

Pour présenter Madame de Pompadour, 3 entrées : « La plus belle femme de Paris », « Madame la ministre » et « Le style Pompadour ».

Pour évoquer Waterloo, 3 entrées également : « Le vol de l’Aigle », « Comme une onde qui bout » et « L’espoir changea de camp ».

Concis et clairs, ces documentaires instructifs, abondamment illustrés de photos et de reproductions de documents historiques, se lisent pour le plaisir.

Un sommaire et un index permettent de sortir de la lecture linéaire.

De quoi ravir tous ceux qui veulent (re)goûter à une Histoire qui n’a rien de fastidieux.

Une belle réussite, un vrai coup de cœur !

Editions Larousse

04/21/17

A découvrir aux éditions Nathan

Il vient clore la célèbre série des Filles au chocolat.

Il est dans un format nouveau, tout petit, tout beau. Il se glisse partout et offre, comme toujours, une délicieuse histoire qui fait fondre.

Ash, le petit ami de Honey, poursuit son tour du monde. Il arrive à Paris. En dépit de sa merveilleuse aventure, il se rend compte qu’Honey lui manque cruellement… De quoi réfléchir…

Encore une fois, le pouvoir des mots Cathy Cassidy et leur poésie rendent compte, avec subtilité, des sentiments et émois qui animent Ash.

Une lecture à la fois légère et simple, tout à fait divertissante qui se termine par 4 recettes à craquer :

  • le fondant choco-piment
  • les choux farcis façon profiteroles
  • les bâtonnets glacés à l’orange
  • la madeleine honey

**********

 

Deux nouveaux tomes dans la série petites histoires de l’Histoire

Dans ce roman-ci,

on découvre Clovis à la mort de son père ; on voit comment il impose sa stature, car rien n’est gagné d’avance dans le pays des Francs…

Dans ce roman-là,

on suit Charles de Gaulle de mai 40 (l’homme n’est alors « que » colonel) au 26 août 44, lors du grand défilé dans Paris. On assiste à l’ascension de cette figure clé de la Seconde Guerre mondiale.

Ecrits avec talent et facilement accessibles à de jeunes lecteurs, ces opus ouvrent un accès inhabituel à la vie de grands hommes.

On apprécie les dossiers qui viennent clore la lecture, resituant les personnages dans un contexte plus large.

04/20/17

Un régal !

Un titre tout aussi farfelu que son précédent roman à succès Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Synopsis :

Macedonia, Virginie Occidentale, été 1938. Layla Beck, jeune fille fortunée qui refuse le beau parti que lui a choisi son père sénateur, est contrainte de gagner sa vie. Elle débarque à Macedonia pour écrire un livre de commande sur l’histoire de la ville. Elle se retrouve hébergée dans une famille désargentée et ô combien loufoque, autrefois propriétaire d’une fabrique de chaussettes détruite par un incendie…

 

Dans cet opus, on retrouve les ingrédients qui avaient largement contribué au succès du Cercle : l’alternance des voix, le mélange des registres, des personnages hauts en couleur ; il y a de l’humour, de la fantaisie, de la poésie, des sentiments.

Un TRES bon moment de lecture !

A noter l’excellente traduction.

Un ‘tit extrait pour goûter au style rafraîchissant de l’auteur :

– Pour vous – et pour Felix, j’imagine – deux garçons endormis dans des cercueils, c’est un épisode cocasse. Pour ma mère, c’était une infamie. Pour moi, ce n’était qu’un cas de délinquance juvénile que je considérais comme un grave délit. Je n’ai jamais, jusqu’à cet instant, trouvé cela comique. Ce qui confirme mon propos au sujet de Goodacre. Chacun de nous voit une histoire donnée à travers le prisme de sa propre subjectivité. Nous sommes incapables de nous montrer objectifs. vous devez vous méfier de vos sources.

– Si personne ne peut faire preuve d’objectivité, rétorqua Layla, pensive, alors le problème est insoluble, et l’Histoire toute entière est suspecte.

-Vous êtes une jeune fille très astucieuse, commenta Mlle Betts en l’observant avec circonspection. Mais réfléchissez : c’est peut-être la revendication d’objectivité qui est suspecte. Et dans ce cas, la question devient : que voulez-vous que soit L’Histoire de Macedonia ?

-Moi ? Pourquoi ? Il n’y a pas d’enjeu pour moi dans cette affaire. Je n’ai aucune ambition particulière à ce sujet.

A la seconde où elle articulait ces mots, elle comprit que ce n’était pas vrai. Elle voulait que L’Histoire de Macedonia amuse les gens d’esprit et pique au vif ceux qui en étaient dépourvus, qu’elle mette les Romeyn en valeur et écrase les Parker Davies, et montre qu’elle, Layla beck, avait perçu tout ce qui leur avait échappé.

04/6/17

Notes poétiques

Découvert, aux éditions Motus, un auteur, Pierre Albert-Birot (1876-1967) ;  écrivain qui fut l’un des principaux activistes de l’avant-garde cubiste et qui fonda notamment en 1916 la revue SIC, où furent publiés les dadaïstes et futurs surréalistes.

Dans ce recueil sont rassemblés un peu plus d’une trentaine de poèmes et calligrammes. Des textes brefs, prenant parfois joliment le nom de poèmes-pancartes.

Les illustrations, en noir et blanc, au graphisme soigné et toutes très originales, accompagnent bien ces mots évoquant des petites scènes simples que le regard du poète parvient à capter.

D’une écriture très spontanée, ces poèmes, d’une grande sensibilité, s’adressent au cercle restreint de lecteurs initiés à la poésie, qui savent en goûter l’apparente simplicité.

Un livre infiniment esthétique et … imprévisible.

Mon préféré :

D’où tombe-t-elle la goutte de poésie

Peut-être bien de mes yeux

Ce serait une larme de joie

Qui viendrait vivre

Sur mon papier

03/30/17

De quoi se ressourcer

Se recentrer, modes d’emplois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien vite, en suivant le menu -tests, conseils, idées pour se faire du bien ET exercices-, on s’aperçoit qu’il suffit de quelques minutes à soi par jour pour retrouver une vraie sérénité.

Bien vite, on apprend à mettre l’accent sur le positif. La bonne idée à suivre : le cahier de gratitude ! Ca change la vie !

Bien vite, on trouve des pistes qui libèrent. La bonne idée à mettre en pratique : cultiver son sourire et son humour ! Même pas peur !

Bien vite, on prend goût à ces petits rendez-vous qu’on se fixe.

Les cahiers sont plaisants. On se les approprie aisément.

Autant de belles façons de se reconnecter avec sa vie intérieure !

Autant d’antidotes à tous ces sentiments négatifs qui gâchent la vie !

 

***********

Pour les veinards qui partent à l’étranger, un petit tour du côté de cette excellente collection.

Des guides qui se glissent aisément dans les bagages et préparent sérieusement au voyage !

 

Le tout est à retrouver aux éditions Larousse

03/24/17

Pendant les vacances, je vais bricoler

Plein d’idées à suivre chez Dessain et Tolra

 

J’ai un faible pour ce recueil-ci qui propose de réaliser 35 modèles de pompons de laine.

Fidèles à l’esprit de la maison d’édition, les réalisations sont expliquées avec soin, étape par étape. Photos et schémas viennent à l’appui des mots.

Ce qui est vraiment sympathique, ce sont les idées proposées pour utiliser ces adorables petits pompons : en broche, dans les cheveux…

Chaque modèle est joliment mis en scène, dans des espaces sobres et raffinés.

Les photos sont superbes.

De quoi donner envie de laisser parler sa créativité et de s’amuser à donner à chaque animal une personnalité qui lui est propre.

 

**************

Très sympa, ce patron glissé dans un carnet esthétique à souhait.

Un objet-livre très séduisant dans lequel on trouve le patron de cette robe à taille réelle (36 à 44) et un livret explicatif avec toutes les explications qui vont bien. Le plus : deux liens vers des tutoriels vidéo.

Bref, impossible de rater sa future jolie robe !

****************

Autre coup de cœur pour ce recueil original.

En suivant pas à pas les explications de Didier Boursin, on parvient à créer des origamis pour décorer chaque pièce de son habitat : entrée, cuisine, salon… Attention, toute liberté de manœuvre reste possible !

Le génie réside moins dans l’art du pliage que dans celui de mettre en scène ses créations en leur donnant vie et volume.

Ce guide propose de belles idées d’encadrements à partir d’objets de récupération : cagettes, couvercles de boîtes… Le résultat est bluffant. Et on se surprend très souvent à dire « Ah, ben oui, j’aurais pu y penser ! »

Le choix du noir et du blanc, décliné en gris, est une vraie bonne idée.

A essayer !

 

 

 

03/17/17

Tous au vert !

Je ne sais pas pour vous, mais ces quelques jours printaniers font naître en moi l’envie de me mettre au vert.

En attendant que le soleil s’installe plus amplement, voici des idées lectures pour s’évader -toutes signées Usborne.

Je commence par un ENORME coup de cœur.

La splendide couverture parle d’elle-même.

A l’intérieur de ce magnifique ouvrage, 11 jardins aux atmosphères toutes différentes : le jardin japonais, le jardin de cactus, le jardin tropical…

Des jardins à compléter -et ça, c’est très original !- par des décalcomanies rassemblés dans une enveloppe collée sur la couverture intérieure du livre.

Tout est délicat et harmonieux : le graphisme, les couleurs, la présentation.

Un album à faire découvrir.

Un joli cadeau.

Je n’ai pas résisté à l’envie de vous en donner un aperçu.

 

 

 

 

 

 

 

 

***************

Pas besoin d’avoir un jardin pour faire son petit potager !

Des conseils de jardinage et des idées faciles à mettre en œuvre sont égrenés au fil de ces pages abondamment illustrées par de jolis dessins simples.

Parmi les plantations proposées (une 20aine), trois m’ont vraiment séduite : le jardin de fines herbes, la tour de tomates et les pâtissons.

Un ouvrage au contenu précis qui séduira les jardiniers en herbe.

A noter :

  • la maquette solide et à spirales qui rend l’usage du recueil très pratique.
  • les liens vers des sites web sur lesquels se trouvent d’autres informations et conseils

************

Le jardin en s’amusant…

2 idées à explorer.

Pour les plus petits

Un album composé de 2 parties : l’une où l’on colle des autocollants pour animer des scènes. On appréciera les 2ères pages qui proposent aux enfants de coller, sur leur ombre respective, différents insectes/animaux/fleurs que l’on trouve dans le jardin. Une entrée en matière très pédagogique. Place ensuite aux coloriages !

Des illustrations rondes et fraîches comme on les aime.

Des heures de créativité et de bonheur !

Pour les plus grands

Bienvenue au manoir Bois-Joli dont le parc regorge d’endroits verdoyants et magnifiques : un jardin en terrasse, un jardin avec fontaines ou encore un jardin clos. Le tout est à décorer à sa guise avec plus de 300 autocollants. De quoi s’évader !

 

 

03/14/17

Irrésistibles signés Larousse

Je suis très bon public et ces petites perles me régalent.

Une compilation répartie en 17 catégories : celles des examens, du sport, de la gendarmerie, des hot-lines, des excuses d’élèves, des mots de parents, des célébrités, de l’administration, de la santé, des petites annonces, des pompiers, des assurances, des douanes, de la justice, du recrutement, des bulletins scolaires et des mairies.

Une mine d’or en la matière !

On rit et sourit, et ça fait du bien !

Un extrait (j’ai un faible pour les bulletins)

1er trimestre : a coulé

2e trimestre : commence à creuser

3e trimestre : possède une galerie

 

**********

Envie de préparer l’exposition de Pissarro à Marmottan ou encore celle des « paysages mystiques de Monet à Emily Carr » à Orsay ?

Ce livre vous attend !

En feuilletant les pages de ce livre, on est frappé d’emblée par la qualité de la présentation et celle des reproductions, nombreuses, souvent pleine page, qui ne dénaturent en rien les toiles originales.

Les informations sont très enrichissantes, tant du point de vue du contexte historique que par le qualité des analyses.

Fidèle à l’esprit de la collection, la démarche est pédagogique : plan d’ensemble puis focalisation sur un point particulier.

Un très bel album pour découvrir un mouvement artistique ou aborder une exposition.

**********

Un ouvrage qui sort des sentiers battus !

Sa marque de fabrique qui le rend terriblement attrayant : être sérieux, sans se prendre au sérieux !

Chaque découpage choisi est traité en une double page, selon une même organisation : un texte synthétique de 5-6 lignes introduit l’ensemble, puis des dates-clés sont commentées et étayées par une illustration 100% humour. On trouve également des encarts de couleur qui donnent des informations supplémentaires, souvent insolites.

La brièveté des propos et le ton enlevé stimulent l’intérêt du lecteur qui peut lire l’opus de manière fractionnée.

Le principe est séduisant et permet d’aborder une quantité de sujets.

Ou comment dire adieu aux livres bien rébarbatifs !