05/25/17

C’est à Versailles !

Au fond d’une impasse obscure, tu te rendras.

Dans la charmante courette, tu pénétreras

pour découvrir LA boutique versaillaise dédiée au monde d’…… HARRY POTTER.

Dans cette toute petite antre dans laquelle on n’accède qu’au compte-gouttes (patience est mère de vertus !…), sont proposés pêle-mêle des baguettes magiques, des robes et des balais de sorciers, des t-shirts, des mugs et un tas d’autres objets à l’effigie des héros de la saga créée par J.K Rowling.

Les fans n’ont pas fini de se réjouir : le 27 mai prochain, Chris Rankin, l’interprète de Percy Weasly, sera présent à la boutique ! Attention, réservation obligatoire et main au porte-monnaie de rigueur : il faudra débourser 20 euros pour une photo avec l’acteur, et plus de 100 euros pour un repas à ses côtés dans un restaurant privatisé. Mais, c’est bien connu : quand on aime, on ne compte pas…. Quoique…

 

L’Armoire Geek, 3 Impasse Duplessis – Cour Des Ateliers Duplessis – 78000 Versailles

 

05/24/17

A offrir à tous les petits et GRANDS curieux !

Si, comme moi, vous êtes parfois (euh… souvent) démunis par des flots de questions liées au fonctionnement de telle ou telle chose, offrez donc ce recueil très complet.

5 grandes parties pour faire le tour de toutes les questions possibles :

  • A la maison (Comment fonctionne un réveil, par exemple. Avec l’explication de questions sous-jacentes : pourquoi les aiguilles tournent de gauche à droite ? Comment on obtient l’heure exacte ?…)
  • Dans la rue (Qui commande les feux tricolores ? Comment le courrier arrive-t-il chez moi ?…)
  • A l’école (Comment fonctionne un stylo à bille ? Qu’y a-t-il dans le feutre ?…)
  • Dans la cuisine (Comment le réfrigérateur fait-il pour produire du froid ? Comment fonctionne la climatisation ?…)
  • Quand on joue (Comment les images arrivent-elles sur la télé ? Comment fonctionne la box ?…)

Très attractif par ses nombreuses illustrations, ce livre explique de façon simple, au moyen de petits paragraphes successifs, des mécanismes parfois complexes.

Papier glacé et mise en page claire et aérée viennent parfaire l’ensemble.

A faire lire sans modération !

Editions Milan

05/19/17

N’ai pas aimé

l’adaptation de Don Quichotte actuellement à l’affiche de Montansier.

Une adaptation qui mise tout sur les ressorts de la farce et ses caractéristiques grossières.

Ainsi, les personnages apparaissent-ils, par deux fois, sur scène, en slip (pas de frais de costumes, me direz-vous…).

Ainsi, voit-on Sancho déféquer (je vous rassure, il fait semblant, mais il fait bien semblant !!!!!).

Ainsi, le langage est-il souvent familier. Souvent, gratuitement, à mon avis.

Le positif  -car il y en a- : les deux personnages principaux jouent bien, ont une vraie présence ; la mise en scène n’est pas inintéressante.

En résumé : ne vous précipitez pas, encore moins avec de jeunes enfants, contrairement à ce qui est préconisé sur l’affiche « dès 11 ans »

En images :

05/5/17

Une sortie théâtre pour les 9-12 ans

Actuellement à l’affiche au théâtre Montansier.

Une jolie façon de découvrir un des plus vastes et des plus célèbres poèmes mythologiques de l’Antiquité : Les métamorphoses.

5 récits sont présentés :

–  La transformation d’Io

–  Comment Phaéton voulut transporter le soleil

–  Dryope et Lotis

– Athamas et Ina / Tisiphone et l’Hadés

–  Le déluge / Pyrrha et Deucalion

Sur scène, deux acteurs qui ont un charisme et une voix qui nous captivent, qui ont beaucoup de plaisir à jouer et c’est communicatif, notamment lorsqu’ils interpellent le public.

Un décor sobre aux quelques effets efficaces et intelligents.

Une mise en scène élégante.

A découvrir !

05/4/17

Au bonheur des créatives !

Deux superbes recueils signés Dessain & Tolra

 

 

Une belle pochette pleine d’idées top.

Dans ce kit :

  •  60 feuilles papiers disposées dans l’ordre des projets ; sur la plupart des feuilles, des lignes déjà dessinées, ce qui simplifie les manipulations !
  • un guide qui présente les 33 créations proposées ; des créations très variées : cadre photo (très sympa !), une boîte à cartes, des lampions… Les explications sont particulièrement claires et progressives ; les étapes de réalisation sont photographiées et les réalisations finies joliment mises en scène.

Peu de matériel à utiliser, si ce ne sont de la colle, parfois des attaches parisiennes ou du scotch.

Des créations pleines de charme.

 

**********

300 feuilles aux motifs noir, gris et blanc.

10 modèles à réaliser : pyramide, tourterelle, soleil, boîte à facettes, taurillon, étoile polaire, carte cocotte, ours blanc, carrément magique et fleur de lotus.

Des explications simples étayées par des schémas.

Le niveau de difficulté est indiqué pour chacune des réalisations.

Pour les débutants comme les plus expérimentés.

Quelques images prises par ‘tite Blanche (11 ans) qui se régale !

 

 

04/27/17

Un documentaire indispensable à lire

Êtes-vous certains de connaître les tenants et aboutissants de ce conflit que l’on réduit trop souvent et trop rapidement aux termes de « guerre d’indépendance ». Car s’il est un conflit difficile à décrypter, c’est bien celui-ci.

Nane éditions a le mérite de proposer un ouvrage qui explique de manière pragmatique les origines de ce conflit ; un conflit qui a mûri -on le voit bien à la lecture de ces pages- au fil des années, au gré des guerres, au gré des événements économiques et politiques.

Fidèle à l’esprit de la ligne éditoriale, ce titre -comme tous les autres- nous prend la main et nous explique, toujours avec pédagogie, comment nous en sommes arrivés là.

Pour cela, un découpage en 12 chapitres pour remonter le temps :

  • Des origines à la présence française
  • La conquête française (1830-1871)
  • L’émergence du nationalisme algérien
  • Un contexte favorable aux indépendances
  • Les « événements » d’Algérie (1954-1956)
  • L’enlisement (1956-1958)
  • Vers l’indépendance
  • Sur le terrain militaire
  • La fin de la guerre
  • La guerre en métropole
  • L’indépendance de l’Algérie
  • Le bilan de la guerre

Extrêmement bien documenté, remarquable de précision, d’intelligence et d’objectivité, ce documentaire parvient à faire revivre ces événements d’un passé complexe.

Sa grande richesse tient également dans la diversité de ses illustrations et dans leur juxtaposition : photographies, documents d’époque, cartes…

Un opus concis et complet, très bien organisé, qui apporte des réponses claires à tous ceux qui tentent de comprendre le monde qui les entoure.

04/26/17

Renaud Thomazo revient dans une nouvelle collection

Mais qui est Renaud Thomazo ? A coup sûr, vous avez déjà eu l’un de ses livres entre les mains, car Renaud Thomazo, historien, a participé à de nombreux ouvrages. Il est également éditeur, et collaborateur régulier des Editions Larousse où il a été directeur de collections : Les grands crimes de l’Histoire de France (Larousse, 2014), Les Rois de France (Larousse, 2014),  Un siècle d’espionnage (Larousse, 2014), Les grands scandales de l’Histoire de France (Larousse, 2013)…

Une ‘tite vidéo ? C’est ici.

Quelques-uns de ses titres, ce sera là

 

 

 

 

 

 

 

 

Fidèle à sa passion qu’est l’Histoire, l’auteur revient dans une nouvelle collection très réussie ; réussie parce qu’intéressante, réussie parce que d’un format très sympa.

 

 

 

 

 

 

D’emblée, on est séduit par la clarté de la présentation.

La même manière de faire dans ces 2 recueils :

un personnage ou une date traité(e) en 3-4 points introduits par des titres explicites. Un exemple pour chaque livre ?

Pour présenter Madame de Pompadour, 3 entrées : « La plus belle femme de Paris », « Madame la ministre » et « Le style Pompadour ».

Pour évoquer Waterloo, 3 entrées également : « Le vol de l’Aigle », « Comme une onde qui bout » et « L’espoir changea de camp ».

Concis et clairs, ces documentaires instructifs, abondamment illustrés de photos et de reproductions de documents historiques, se lisent pour le plaisir.

Un sommaire et un index permettent de sortir de la lecture linéaire.

De quoi ravir tous ceux qui veulent (re)goûter à une Histoire qui n’a rien de fastidieux.

Une belle réussite, un vrai coup de cœur !

Editions Larousse

04/21/17

A découvrir aux éditions Nathan

Il vient clore la célèbre série des Filles au chocolat.

Il est dans un format nouveau, tout petit, tout beau. Il se glisse partout et offre, comme toujours, une délicieuse histoire qui fait fondre.

Ash, le petit ami de Honey, poursuit son tour du monde. Il arrive à Paris. En dépit de sa merveilleuse aventure, il se rend compte qu’Honey lui manque cruellement… De quoi réfléchir…

Encore une fois, le pouvoir des mots Cathy Cassidy et leur poésie rendent compte, avec subtilité, des sentiments et émois qui animent Ash.

Une lecture à la fois légère et simple, tout à fait divertissante qui se termine par 4 recettes à craquer :

  • le fondant choco-piment
  • les choux farcis façon profiteroles
  • les bâtonnets glacés à l’orange
  • la madeleine honey

**********

 

Deux nouveaux tomes dans la série petites histoires de l’Histoire

Dans ce roman-ci,

on découvre Clovis à la mort de son père ; on voit comment il impose sa stature, car rien n’est gagné d’avance dans le pays des Francs…

Dans ce roman-là,

on suit Charles de Gaulle de mai 40 (l’homme n’est alors « que » colonel) au 26 août 44, lors du grand défilé dans Paris. On assiste à l’ascension de cette figure clé de la Seconde Guerre mondiale.

Ecrits avec talent et facilement accessibles à de jeunes lecteurs, ces opus ouvrent un accès inhabituel à la vie de grands hommes.

On apprécie les dossiers qui viennent clore la lecture, resituant les personnages dans un contexte plus large.

04/20/17

Un régal !

Un titre tout aussi farfelu que son précédent roman à succès Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Synopsis :

Macedonia, Virginie Occidentale, été 1938. Layla Beck, jeune fille fortunée qui refuse le beau parti que lui a choisi son père sénateur, est contrainte de gagner sa vie. Elle débarque à Macedonia pour écrire un livre de commande sur l’histoire de la ville. Elle se retrouve hébergée dans une famille désargentée et ô combien loufoque, autrefois propriétaire d’une fabrique de chaussettes détruite par un incendie…

 

Dans cet opus, on retrouve les ingrédients qui avaient largement contribué au succès du Cercle : l’alternance des voix, le mélange des registres, des personnages hauts en couleur ; il y a de l’humour, de la fantaisie, de la poésie, des sentiments.

Un TRES bon moment de lecture !

A noter l’excellente traduction.

Un ‘tit extrait pour goûter au style rafraîchissant de l’auteur :

– Pour vous – et pour Felix, j’imagine – deux garçons endormis dans des cercueils, c’est un épisode cocasse. Pour ma mère, c’était une infamie. Pour moi, ce n’était qu’un cas de délinquance juvénile que je considérais comme un grave délit. Je n’ai jamais, jusqu’à cet instant, trouvé cela comique. Ce qui confirme mon propos au sujet de Goodacre. Chacun de nous voit une histoire donnée à travers le prisme de sa propre subjectivité. Nous sommes incapables de nous montrer objectifs. vous devez vous méfier de vos sources.

– Si personne ne peut faire preuve d’objectivité, rétorqua Layla, pensive, alors le problème est insoluble, et l’Histoire toute entière est suspecte.

-Vous êtes une jeune fille très astucieuse, commenta Mlle Betts en l’observant avec circonspection. Mais réfléchissez : c’est peut-être la revendication d’objectivité qui est suspecte. Et dans ce cas, la question devient : que voulez-vous que soit L’Histoire de Macedonia ?

-Moi ? Pourquoi ? Il n’y a pas d’enjeu pour moi dans cette affaire. Je n’ai aucune ambition particulière à ce sujet.

A la seconde où elle articulait ces mots, elle comprit que ce n’était pas vrai. Elle voulait que L’Histoire de Macedonia amuse les gens d’esprit et pique au vif ceux qui en étaient dépourvus, qu’elle mette les Romeyn en valeur et écrase les Parker Davies, et montre qu’elle, Layla beck, avait perçu tout ce qui leur avait échappé.