03/18/19

Molière comme si vous y étiez !

Aujourd’hui, nous sommes le 18 mars.

Nous fêtons les Cyril.

 

 

Que s’est-il passé un 18 en France ?

– 1871, début de la Commune à Paris

– 1842, naissance de Mallarme

– 1962, signature des Accords d’Evian

 

*********

Je vous présente un coup de coeur édité par L’école des loisirs.

 Sylvie Dodeller dresse ici le portrait vivant et détaillé de la vie de Molière. Une biographie découpée en actes -comme au théâtre !- qui se lit comme un roman d’aventure.

Rédigée dans un style agréable et très vivant grâce aux nombreuses interventions de l’auteur, ce récit offre en outre un tableau intéressant de la France du XVIIème siècle: tableau littéraire et historique où se croisent des Grands de ce monde.

Quelques reproductions de tableaux ou gravures illustrent l’ouvrage : des portraits de Molière ou de la famille Béjart, des vues de Paris, …

Voici donc un livre à mettre d’urgence entre les mains des collégiens qui découvrent Molière, pour les aider à mieux connaître le comédien-dramaturge.

 

**********

” Vivre sans aimer n’est pas proprement vivre.”, Molière

03/8/19

Parce que nous ne devons pas oublier.

Nous sommes le vendredi 8 mars.

Bonne fête à tous les Jean.

Une pensée pour toutes les femmes.

Que s’est-il passé un 8 mars ?

  • 1974 : inauguration de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle
  • 1990 : le département breton les Côtes-du-Nord prend le nom de Côtes d’Armor pour éviter la confusion géographique.

**********

Je vous présente, aujourd’hui, un roman dont on peut recommander la lecture à tous nos élèves, notamment ceux de troisième.

On ne présente plus Arthur Ténor dont les romans connaissent toujours un vif succès auprès du jeune public (Guerre Secrète à Versailles, Le dernier des templiers …)

Dans ce livre, l’auteur nous plonge dans l’enfer de celle que l’on appelle communément la ” Grande Guerre “.

Par l’intermédiaire des aventures de Maximilien, 15 ans, qui rêve de devenir journaliste, sont évoquées les différentes étapes vécues par les soldats mobilisés : la surprise et l’horreur des conditions de vie épouvantables ont rapidement remplacé l’enthousiasme patriotique. Aux premiers combats succèdent l’horreur des tranchées, les blessés et les morts qui se multiplient.

Sans regretter son choix de suivre les soldats, Max relate, dans ses carnets, le sens du devoir, la souffrance, la peur de la mort et l’esprit de solidarité qui animent ses compagnons d’armes.

Respect et pardon ont aussi leur part dans ce poignant roman, habilement écrit, qui se lit aisément.

Un extrait :

” Ce fut donc sous un feu nourri que Gaston tenta de revenir à l’abri. Horrifié, Maximilien le vit tomber, se relever pour disparaître aussitôt derrière un geyser de terre soulevé par un gros obus. (…) Le duel d’artillerie s’intensifia encore, blessant ou tuant dans les deux camps de nombreux combattants.”

Une évocation réussie de la Première Guerre mondiale, émouvante et réaliste.

Une lecture recommandée par l’Education nationale.

Editions Gulfstream

********

Les erreurs ne se regrettent pas, elles s’assument. La peur ne se fuit pas, elle se surmonte. L’amour ne se crie pas, il se prouve. Simone Veil

03/3/19

Lire au coin du feu

Dimanche 3 mars, bientôt la rentrée pour certains, alors que les vacances continuent pour d’autres !!!!

C’est la Saint Guénolé.

Que s’est-il donc passé en France un 3 mars ?

  • 1873, Louis Pasteur invente le procédé de fabrication et de conservation de la bière pasteurisée (à boire, bien sûr, avec modération !)
  • 1875, les Parisiens assistent à la première représentation de Carmen, célèbre opéra de Georges Bizet.
  • 2004, le Parlement adopte la loi sur la laïcité à l’école.

 

*********

Que faire en ce jour si gris sur Versailles ?

  1. s’imaginer devant un bon feu
  2. lire un bon livre

Je vous présente aujourd’hui, édité par autrement, ce roman

Ecrit en 1951 par Shôhei Ôoka, ce texte est considéré comme un des chefs-d’œuvre de la littérature japonaise de l’après-guerre. Inspiré de sa propre expérience, l’auteur retrace le parcours d’un soldat, Tamura, qui, se retrouvant seul dans la jungle des Philippines, va éprouver la solitude, la faim, la peur et … sa propre folie.

Un soupçon de poésie, la finesse d’un regard d’écrivain, un texte profond et captivant écrit avec des mots simples qui font mouche.

Témoignage poignant d’une vie brisée renforcé (l’emploi de la première personne renforce l’émotion qui se dégage de l’ensemble de l’ouvrage).

Témoignage édifiant sur les souffrances physiques et psychologiques.

Témoignage fort sur les terribles conséquences de la guerre.

Belle réflexion sur les choix qui peuvent s’imposer à nous en certaines circonstances.

Je ne peux résister à l’envie de vous citer quelques lignes :

Je sentais la colère monter en moi. Si les hommes, poussés par la faim, étaient obligés

de se manger entre eux, alors ce monde n’était que la trace de la colère de Dieu.

Et si à ce moment-là la colère était capable de me faire vomir, c’était que je n’étais plus

un homme. J’étais un envoyé du ciel. Je devais exécuter la colère de Dieu.

 

Ce roman a été adapté à deux reprises au cinéma : en 1959, Les Feux dans la plaine ; en 2014, Fires on the Plain.

***

” Deux mains jointes font plus d’ouvrage, sur la terre,

Que tout le roulement des machines de guerre.” Victor Hugo

02/20/19

Amusement et observation de rigueur

Mercredi 20 février.

C’est la Sainte Aimée (bonne date pour naître ce jour-là !)

Que s’est-il passé en France, un 20 février ?

– 1846, la France impose à la Chine un édit de tolérance en faveur du christianisme

– 1942, parution du ” Silence de la mer” de Vercors

– 1951, décès d’André Gide

*******

Et si nous jouions ?

Bien plus qu’un “cherche et trouve”, cet album propose de nombreux jeux à pratiquer en solo ou à plusieurs.

Dans chacune des 5 scènes, 20 choses à trouver (il faut être le premier), une 15aine de “Top missions” (des questions posées sur les différents sports observés), une rubrique “Jeux à plusieurs” (mimes, ni oui ni non, point commun…), des jeux très sympathiques et faciles à mettre en oeuvre et enfin, un Superdéfi (des indications devant être suivies pour faire un parcours nous emmenant d’une situation initiale à une situation finale. C’est très bien ficelé).

On apprécie le graphisme précis, l’humour omniprésent dans les dessins, le dynamisme qui se dégage des illustrations.

Jeux, questions et réponses sont à retrouver dans un petit livret facile à manipuler.

Un recueil idéal pour jouer de manière bon enfant, avec toute la famille, chacun pouvant participer à son niveau.

Editions Nathan

**********

L’homme est incapable de choix et il agit toujours cédant à la tentation la plus forte “, André Gide

02/19/19

Musique au coeur

Nous sommes le 19 février.

Nous fêtons les Gabin.

 

Que s’est-il passé en France un 19 février ?

  • 1797, Avignon, propriété du Saint-Siège, est cédée à la France
  • 1858, Napoléon III met en place la loi dite de sûreté générale.
  • 1915, bataille des Dardanelles
  • 1919, attentat contre Clémenceau.

*

Une nouvelle collection à découvrir aux éditions Larousse : Raconte-moi

Raconte-moi des compositeurs. J’ai eu la chance de pouvoir écouter les albums relatifs à Mozart et Vivaldi.

La démarche : un cadre réunissant un enfant et un adulte. Leur discussion sera prétexte à découvrir un compositeur.

Le texte, bien écrit, soigneusement documenté est lu par Christian Morin. Quelle voix !

Le récit est ponctué d’extraits de musique, car, pour bien comprendre un artiste, il faut entendre ses oeuvres, choisies, ici, avec attention.

Une mention particulière pour les illustrations. Avec leur style bien à eux, les 2 illustrateurs réussissent à nous faire rentrer dans ces 2 histoires qui prennent encore plus vie.

Une collection RÉUSSIE !

02/2/19

Mon bullet & moi

Aujourd’hui, nous sommes le 2 février.

C’est la Chandeleur et nous fêtons aussi les Théophane.

 

Que s’est-il passé un 2 février ?

  • 1439, Jacques Coeur est nommé grand argentier de France
  • 1652, la Fronde des princes vaincues, Mazarin, alors en exil, rentre à Paris.
  • 1754, naissance de Charles-Maurice de Talleyrand
  • 1889, naissance de Jean de Lattre de Tassigny
  • 1926, naissance de Valéry Giscard d’Estaing, comme l’a dit avant moi la jolie Marilyn “Happy Birthday Mr President”
  • 1937, mort de Pierre de Coubertin

********

Je ne savais pas qu’en offrant des Bullets à mes filles, j’allais devenir la reine du jour.

Je ne savais même pas ce qu’était un “Bullet“, je pensais que c’était un cahier dans lequel on griffonnait, dans lequel on se racontait. Un cahier de plus, quoi.

Que nenni ! Remplir un “Bullet” ne s’improvise pas. Il y a des règles !

De me demander alors d’où venait ce mot. De rapidement trouver cette étymologie : “journal à puces, puce dans le sens typographique, introduisant un item d’une liste.”

“Un peu” flou, non ?

Je continuai à chercher sur le net, multipliai les occurrences pour découvrir une multitude de tutos et … une histoire. Le bullet a une histoire. Pour commencer, j’appris qu’il ne fallait pas dire “bulette” mais “boulette” -avouons que ça change tout, non ?

J’appris également que si je voulais éviter un anglicisme, je pouvais dire “bujo” (contraction de bullet et journal).

Le bujo a été inventé, il y a quelques années, par un designer new-yorkais, Ryder Carroll qui a sorti un livre qui cartonne : La méthode Bullet Journal. Dans son livre, l’auteur explique que ce carnet-journal permet d’organiser son quotidien en se déchargeant de cette charge mentale qui nous encombre. L’auteur rappelle que l’écriture manuscrite permet de se reconnecter avec soi, qu’écrire à la main a des bénéfices sur la mémoire et sur la reconnexion avec son psychisme. Ryder Carroll utilise cette très jolie image d’une maison vide dans laquelle nous devons emménager et prendre nos marques.

Joli projet.

Mais comment s’y prendre ?

Tout est prévu dans ces carnets qui débutent par des explications et des conseils, et qui sont accompagnés de 700 stickers.

Autant dire que mes filles ont rapidement trouvé leurs marques. La preuve en images.

Des Bujo de tailles différentes et à la couverture variée à retrouver aux éditions Larousse

*********

” Ne dites jamais de mal de vous ; vos amis en diront toujours assez.”, Talleyrand

01/21/19

Quand l’imagination est au service des mots

Aujourd’hui, nous sommes le 21 janvier.

Nous embrassons toutes les Agnès.

 

Que s’est-il passé un 21 janvier ?

  • Je ne peux commencer qu’en rendant hommage à notre cher Louis XVI exécuté en 1793. RIP
  • 1840, Dumont d’Urville découvre une terre qu’il nommera… « J’annonçai aux officiers rassemblés en présence de l’équipage que cette terre porterait désormais le nom de terre Adélie [le prénom de son épouse]. Cette désignation est destinée à perpétuer le souvenir de ma profonde reconnaissance pour la compagne dévouée qui a su par trois fois consentir à une séparation longue et douloureuse ». Ah, c’est beau l’amoouuurrrr.
  • 1976, Air France et British Airways mettent en service le mythique Concorde, avec le premier vol commercial Paris-Rio.

************

A l’honneur aujourd’hui, une maison d’éditions qui ne manque pas … d’imagination, il s’agit des éditions Motus, une maison d’éditions située à Urville-Nacqueville (50)

Coup de coeur pour cet album non seulement d’une grande finesse mais d’une originalité I-N-C-R-O-Y-A-B-L-E !

Je me suis régalée à le déplier.

En effet, on ne tourne pas les pages de ce livre, mais on les déplie.

Je ne suis pas claire ? Des images s’imposent ?

Un concept séduisant et terriblement attrayant : un livre gigogne qui réserve plein de surprises. 11 étapes pour arriver au bout de la lecture. Et un album qui, au final, fait 1m10 de longueur.

Mots et illustrations forment une combinaison harmonieuse dans cette lecture suspense, qui mène le lecteur par le bout du nez.

Ah, au fait, je ne vous l’ai pas encore dit, retournez le livre et vous découvrirez une nouvelle histoire pleine de malice.

Une belle découverte !

********

Et si l’ordonnance des mots n’était qu’une affaire de cuisine ?

Des recettes joyeusement revisitées par Michel Besnier qui assaisonne les mots, les met sur le gril ; à nous de les déguster.

Un travail remarquable d’Henri Galeron dont les illustrations sont emplies de fantaisie.

Un recueil bien savoureux.

********

Les français sont inquiets et murmurateurs, les rênes du gouvernement ne sont jamais conduites à leur gré
0n dirait que la plainte et le murmure rentrent dans l’essence de leur caractère. Louis XVI

01/20/19

Des mots, des mots, toujours des mots

Aujourd’hui, nous sommes le 20 janvier.

C’est la Saint Sébastien mais aussi l’anniversaire de ma Blanche.

 

Que s’est-il passé un 20 janvier ?

  • 1666, mort d’Anne d’Autriche
  • 1771, le roi Louis XV et son garde des sceaux font arrêter et exiler cent trente magistrats du Parlement de Paris.
  • 1946, Charles de Gaulle démissionne du gouvernement provisoire ; la IVe République s’installe
  • 1983, devant les députés allemands du Bundestag, François Mitterand prononce une phrase qui deviendra célèbre : « Les fusées sont à l’Est, les pacifistes à l’Ouest ! »
  • 1995, inauguration du Pont de Normandie 
  • 2006, naissance de Blanche Pineau, une star est née 🙂

***********

Comme ma Blanche aime les mots, je lui recommande, aux éditions Larousse, ces 3 petits livres malins, que l’on emporte partout.

Découvrez dans ce recueil les origines de ces expressions latines que nous empruntons fréquemment sans en connaître l’histoire. En une 10aine de lignes, avec des mots, on se laisse emportées par la découverte de ces expressions qui sont tantôt des mots prononcés par des hommes de lettres ou fameux politiques, tantôt des mots issus de la mythologie.

Pour les hellénistes, -et tous les autres-, partez à la découverte de ces racines grecques qui se cachent dans les mots couramment employés. Une présentation par ordre alphabétique. Idéal pour élargir sa culture et en imposer…

Savez-vous d’où viennent les expressions “Le petit bout de la lorgnette”, “L’appétit vient en mangeant”, “Ne pas y aller par quatre chemins”… en feuilletant ce petit ouvrage, vous saurez tout. Une lecture passionnante qui réserve nombre de surprises.

***********

Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n’ont pas cédé. Charles de Gaulle

01/19/19

Esthétique à souhait

Aujourd’hui, nous sommes le samedi 19 janvier.

Nous fêtons les Marius.

Un petit dicton d’actualité : Quand le froid à la saint Marius frappe, la charrette dérape.

Que s’est-il passé un 19 janvier dans notre beau pays ?

  • 639, mort de Dagobert Ier.
  • 1419, après avoir supporté le siège de leur ville pendant 7 longs mois, les Rouennais livre leur ville aux Anglais.
  • 1544, naissance de François II.
  • 1839, naissance de Paul Cézanne.
  • 1902, naissance de l’Académie Goncourt.
  • 1919, l’avion de Jules Védrines atterrit sur …. le toit des Galeries Lafayette de l’avion.
  • 1962, Valéry Giscard d’Estaing devient ministre des Finances.

*****

Une maison d’éditions à l’honneur aujourd’hui : CotCotCot Editions

 

Une maison d’éditions belge qui sort des sentiers battus.

Une maison d’éditions qui aime les mots et en joue.

Une maison d’éditions qui aime le beau et le met en images.

Le dernier titre ? Le voici.

C’est l’histoire d’éléphant qui se pose une question à laquelle tous ses amis vont essayer de répondre.

Une question bien délicate qui amènera des réponses tout aussi délicates : comment sait-on quand on est amoureux ?

Et chacun d’aller de sa réponse. Des réponses tout aussi charmantes et poétiques les unes que les autres.

En effet, le texte associe très habilement poésie, sagesse et émotion.

Douceur et tendresse jaillissent des magnifiques illustrations de pleine page qui s’accordent parfaitement au thème abordé. Véritables invitations au voyage, elles permettent d’avancer sur le chemin de la vie pour comprendre ce qu’est l’amour.

Un album d’un grand esthétisme.

*********

” Le génie est la capacité à renouveler ses émotions dans l’expérience quotidienne “, Paul Cézanne

01/15/19

Idée de métier / tous au Sénat

Aujourd’hui, nous sommes le 15 janvier

et nous fêtons les Rémi, Rémy et Rachel, Rachelle.

Que s’est-il passé en France, un 15 janvier ?

  • En l’an 1200, création de l’Université de Paris.
  • En 1622, naissance de Jean-Baptiste Poquelin.
  • En 1790, la France est divisée en 83 départements.
  • En 1826, première parution du Figaro.
  • En 1898, parution de Cyrano de Bergerac.
  • En 1922, Raymond Poincaré succède à Aristide Briand à la Présidence du Conseil.
  • En 1993 est signée, à Paris, la Convention sur l’interdiction des armes chimiques.

***************

J’ai trouvé aux éditions Nane, deux ouvrages fort intéressants.

Le premier me servira pour préparer une visite avec mes élèves.

Le deuxième peut donner une idée de métier à des jeunes qui se cherchent et ça tombe bien, les troisièmes sont dans la période des stages d’observation et leurs aînés doivent commencer à chercher sérieusement leur voie.

Comme toujours, dans cette excellente collection, une très belle maquette.

Les sujets sont présentés de façon synthétique, précise et attractive.

Dessins, schémas et photos émaillent les différentes informations données.

De pertinents encarts intitulés Saviez-vous que… apportent des précisions d’une grande pertinence.

Un lexique complète judicieusement l’ensemble : amendement, navette parlementaire,…, n’auront plus de secret pour vous.

Une excellente collection riche de nombreux titres.

**************

Tous les discours n’avancent point les choses : Il faut faire et non pas dire.
Molière