09/28/17

Un TRES TRES bel album signé Larousse

Voici un ENORME coup de cœur,

un de ces livres qu’on a envie d’offrir à tous les enfants que l’on chérit, afin de les initier au BEAU.

Déjà, la première approche avec l’objet-livre : parfaite !

  • Une délicieuse couverture avec une petite fenêtre découpée, dans laquelle s’inscrit le titre.
  • Le toucher de l’album : il est particulier, peu commun, c’est une toile enduite. C’est rare. C’est agréable.
  • Les personnages à la mine joviale vous invitent à entrer dans l’histoire.

L’histoire, parlons-en. C’est une histoire empreinte de douceur. L’amitié est judicieusement présentée comme une source de joie qui vient réchauffer plus d’un cœur. « Il était une petite souris dans une clairière au fond d’un bois. Elle rêvait d’habiter un jour une maison remplie de joie. » Notre petite héroïne va alors rencontrer tour à tour différents animaux de la forêt, tous en quête d’un toit, d’un foyer, d’amis.

Pour suggérer cette succession de rencontres toutes plus riches les unes que les autres, les pages -de tailles variées- s’enchevêtrent. Belle idée !

Plein de tendresse et de malice, avec ses dialogues qui se répondent, le récit, enlevé, se prête bien à  l’oral.

Le graphisme et les couleurs utilisées donnent à l’album une apparence un peu désuète qui s’accorde parfaitement à  l’ambiance rustique. Un recueil empreint d’une grande sagesse, porteur d’un message parfaitement adapté à son public.

Un album enchanteur !

**********

A découvrir également, toujours chez Larousse, 2 nouveaux ouvrages dans la collection Raconte-moi le monde…

Une collection qui se présente sous la forme de cahier à spirales.

Dans chaque ouvrage, 4 thèmes traités dans des onglets différents :

  • Les secrets de l’univers/ Le système solaire/ La Terre, notre planète/ Et l’homme dans tout ça ?
  • Histoire/Trésors d’Egypte/Dieux et croyances/Vie des hommes

De bons documentaires qui répondent de manière précise et concise, à de nombreuses questions variées : Quelle est la plus haute montagne de l’univers ? Quand peut-on voir le rayon vert ? Pourquoi le pharaon a-t-il un cobra sur le front ? Y avait-il plusieurs sortes d’embaumement ?

Les textes, assez courts, sont agrémentés de dessins humoristiques.

A la fois ludique et pédagogique, ces carnets ont tous les atouts pour passionner les petits curieux !

**********

Pour finir, un super quiz.

100 cartes

7 catégories : Les lieux mythiques, Nature, Créatures mythologiques, Héros et leurs exploits, Couples mythiques, Divinités et Création et destruction du monde.

Parfois on doit choisir entre plusieurs propositions, parfois le début d’un mot est donné et parfois il faut réfléchir très fort !!!!!

Ce qui est très agréable, c’est qu’il y a justement des questions pour tous les niveaux ; chacun peut s’y retrouver.

Les réponses sont dans un petit livret malin.

Un jeu intelligent !

 

 

 

09/4/17

Des supports Montessori à adopter !

J’ai complètement craqué pour ce cahier des lettres grâce auquel l’enfant s’exerce à identifier le premier son des mots.

Chaque double page présente une lettre.

A noter la présentation aérée et les 3 écritures différentes des lettres (cursive, majuscule, imprimerie).

Les lettres sont classées dans un ordre progressif de difficulté : les voyelles puis les consonnes.

Après avoir prononcé le son de la lettre, on s’amuse à chercher des mots commençant par ce son.

On découpe des images correspondantes dans divers supports et l’enfant les colle librement. Une belle manière de personnaliser son cahier, de s’approprier les lettres.

A la fin du livre, des autocollants pour décorer ses pages de manière ludique.

Comme le disent les pédagogues, c’est en s’exerçant beaucoup, et de différentes manières, à repérer les sons dans les mots, que l’enfant sera un jour prêt à l’étape suivante : composer des mots (on craque alors pour les coffrets de l’alphabet mobile !)

***********

Très apprécié également, ce livre de lecture.

Une méthode ni syllabique (pas de répétition « ba, be, bi… »), ni globale. Une méthode qui permet à l’enfant de lire des mots puis des phrases qui ont du sens et sont adaptées à ses capacités.

Les premières pages présentent les lettres déjà connues puis des mots courts, phonétiques, où chaque lettre correspond à un son.

Puis, progressivement, de petites nouveautés sont introduites.

Maquette et illustrations sont un régal !

***********

Une histoire toute douce à lire blotti(e) sur les genoux de sa grand-mère.

Une histoire dans laquelle grand-mère parle de son passé pour le plus grand plaisir de ses petites filles.

En fin de lecture, une belle activité à réaliser avec ses enfants : la bande des âges.

 

Editions Nathan

08/30/17

Cet été, je joue aussi !

Top, les boîtes jeux signées Larousse

7 catégories pour cette boîte-ci :

  • Casse-têtes visuels : en avant les méninges !
  • Casse-têtes mathématiques : le compte doit être bon !
  • Français dingo : attention aux subtilités de la langue !
  • Observation : pas si facile que ça !
  • Messages codés : pour les petits malins !
  • Devinettes : rires assurés !

En tout, 100 cartes joliment illustrées.

Les réponses figurent sur un petit livret fourni (ouf !)

Un rangement facile.

Un format que l’on peut avoir sur soi.

Des heures de plaisir en perspective !

****

Autre thème : la planète

Là encore, 7 catégories :

  • Objectif Terre !
  • Les 5 continents
  • Les océans et les mers
  • Terriens et Terriennes
  • La faune et la flore
  • Attention danger !
  • Terre insolite

Le livret réponses est très complet : les informations sont bien développées. On apprend beaucoup de choses en jouant et ça, c’est infiniment précieux.

Toujours une très belle maquette !

 

****

Pour les plus petits

Qui ne s’est pas amusé à relier des points, afin de découvrir un dessin caché ?

Larousse a pensé aux plus petits : peu de points à relier, et ces derniers s’intègrent dans de ravissantes scènes pleines de fraîcheur, dans une ambiance bon enfant.

Gros coup de cœur !

Il n’est pas beau mon mouton ?????

****

Ils sont partout autour de nous… les hand spinner.

Et pour devenir un champion incontesté, rien de tel que ce guide qui te propose de réussir 15 figures épatantes.

Les explications, étape par étape, sont claires et accompagnées de dessins qui donnent à voir le comment.

Pour tous, des astuces et de précieux conseils (notamment au niveau de la sécurité !)

Le compagnon idéal de l’été !

07/18/17

L’embarras du choix

Comme toujours, Usborne sait occuper intelligemment nos enfants, pour notre plus grande satisfaction.

A mettre dans les valises, dans la voiture, enfin partout…, ces blocs jeux et dessins.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

 

En matière de jeux

Pour les plus jeunes : leur premier bloc.

Ce recueil regorge d’activités très simples et faciles à exécuter en toute autonomie si on maîtrise la lecture : entourer le bon personnage à partir d’indices, tracer des chemins… Chaque jeu occupe une page et est illustré de dessins avenants. Les couleurs vives et la présentation gaie attirent immanquablement les plus petits.

Intemporels, ces jeux font appel à la logique ou à la réflexion.

 

Un ouvrage idéal pour occuper les enfants désœuvrés !

*

 

Pour les plus grands, 2 recueils avec des activités plus complexes mais tout aussi ludiques : mots croisés, devinettes, jeu des différences…

 

 

 

 

 

 

 

J’aime particulièrement les lotos qui consistent à biffer, lorsqu’on les voit dans le paysage qui défile, les images représentant des éléments donnés. C’est une vraie bonne idée !

Les solutions de certains jeux se trouvent en fin d’ouvrage.

*****

Pour les artistes en herbe, 3 ouvrages/3 thèmes

Des illustrations simples et attrayantes.

Des consignes variées : décorer, ajouter, dessiner…

Une grande place est laissée à la créativité, le but étant de permettre à l’enfant d’être autonome dans son dessin, après avoir aiguisé son sens de l’observation.

Des recueils intelligents et diversifiés dans leurs objectifs.

 

07/13/17

L’éternelle question…

Devoirs ou pas devoirs pendant les vacances ?

 

Eh bien, la réponse sera … devoirs !

Devoirs mais pas avant août, histoire de faire une vraie belle pause.

Devoirs à condition de choisir de beaux supports, des supports sur lesquels on prend plaisir à travailler.

J’ai sélectionné pour vous -et pour mes enfants qui vont être emballés…- plusieurs recueils.

Pour commencer, une collection très sympathique : Les Nathanmalins


 

 

 

 

 

 

J’aime beaucoup la présentation aérée et colorée.

L’idée de travailler à partir de cartes mentales est propice à une meilleure appropriation de la leçon.

Les exercices sont progressifs et intelligents.

Les corrections s’enlèvent facilement du livre.

2 niveaux : CM1/CM2 et CE1/CE2

A découvrir.

****

Pour les plus petits, coup de cœur pour ces 2 albums qui permettent de revoir en douceur et de manière fort agréable les acquis de Petite section.

Toutes les activités sont simples et ludiques.

La reproduction répétée des différents motifs graphiques permet vraiment de se préparer à l’écriture.

Les illustrations sont adaptées au public visé : elles sont pleines de malice, douces et très attrayantes.

****

Pour les futurs lecteurs, un cahier qui leur permettra de rentrer en douceur dans l’apprentissage de la lecture.

3 compétences sont travaillées :

  • connaissance des sons
  • association des sons pour créer des syllabes
  • réunion des syllabes pour former des mots

Idée de génie : l’utilisation d’autocollants qui réjouit l’enfant et ôte toute barrière d’appréhension. Avant de lire certains mots seul, l’apprenti lecteur va compléter des mots avec les syllabes appropriées.

Là encore, une pédagogie ayant le souci de la progression.

****

Une collection d’histoires à lire tout seul.

Des textes adaptés au niveau de lecture de chaque enfant.

Des récits intéressants, au vocabulaire choisi, étayés par de jolies illustrations.

A découvrir !

*****

Pour finir, un guide qui répond aux nombreuses questions que peuvent se poser des parents soucieux

Vous y trouverez plein de réponses et surtout vous découvrirez que vos questions sont légitimes. Et ne pas se sentir seul(e)s, ça fait un bien foooouuuuuuuuuuuu !

 

Editions Nathan

 

07/10/17

Belles lectures signées Nathan

Enorme coup de cœur pour cette nouvelle série  Le roman du ballet  qui ravira assurément danseuses et rêveuses.

Cette collection a pour but de présenter, de manière romancée, un ballet célèbre.

Ainsi découvre-t-on, dans ces deux premiers livres, l’histoire de la Sylphide (James tombe amoureux d’une créature merveilleuse qu’il ne peut attraper. Il croise alors une sorcière qui lui offre une écharpe censée résoudre le problème. Lorsqu’enfin le jeune homme parvient à saisir sa belle, cette dernière perd ses ailes et … la vie.) et du mythique Lac des cygnes (Siegfried tombe amoureux d’Odette. Malheureusement, cette dernière est prisonnière d’un sort jeté par le magicien Rothbard : elle se transforme en cygne le jour et redevient femme la nuit. Seule la promesse d’un amour sincère pourra la délivrer de cet ensorcellement…)

Les textes, simples d’accès, écrits en assez gros caractères, sont étayés par des photos prises lors de la représentation de ces ballets à L’Opéra national de Paris.

Un résultat très réussi. On entre vraiment dans le récit, on imagine les personnages, leurs costumes, leurs émotions…

A la fin de chaque opus, des informations passionnantes sur la création du ballet, sur l’univers de la danse…

Deux ouvrages à découvrir !

 

*********

A découvrir également ce nouvel épisode de  Petit rat, malgré tout

Un garçon à l’honneur : Bilal que rien ne prédestinait à la danse. Et Dieu sait que ce n’est pas facile, pour un garçon, d’assumer cette passion. Saura-t-il résister à la pression de son père et de ses amis ????

*********

Et pour noter toutes les belles lectures que l’on fera cet été, rien de tel que ce carnet qui permet de garder une trace de ses livres préférés et de noter ceux que l’on a détestés…

A mi-chemin entre journal intime et compte-rendu de lecture, ce carnet de lecture permet à l’enfant de s’interroger sur sa position de lecteur : pourquoi a-t-il apprécié ou non cette lecture ?, quelles ont été ses phrases préférées ?, comment a-t-il choisi ce livre ?…

Un exercice très intéressant -que je pratique avec mes élèves !- qui permet de s’approprier une histoire, qui offre la possibilité d’une réflexion personnelle, qui témoigne du parcours de lecteur.

Bref, j’aime !

 

06/9/17

Super Hatier

3 belles sorties signées Hatier

 

Pour commencer, un petit carnet tout mignon qui propose de s’initier à la pensée positive.

Julie a 8 ans, elle aime apprendre, travailler et sait se montrer tenace. MAIS elle a tendance à toujours voir le mauvais côté des choses. Forte de ce constat, elle décide de changer les choses. Et si elle devenait positive ?…

J’ai été séduite par ce petit fascicule qui met en scène une fillette au visage tout rond ; une fillette enthousiaste que l’on suit avec plaisir dans sa conquête d’elle-même.

Les conseils donnés sont simples à comprendre et à mettre en place : apprendre à voir le bon côté des choses, c’est décider que les mauvais côtés ne sont pas les plus importants ou les seuls à envisager ; choisir la pensée positive, c’est choisir l’action, la possibilité, l’existence.

Les enfants pourront facilement s’identifier à Julie et mettre en application cette philosophie de vie.

*************

Deux nouvelles aventures palpitantes

J’avais beaucoup aimé ce titre Voici une nouvelle aventure tout aussi palpitante

Changement de décor puisque l’histoire se déroule à Pompéi où sévit un odieux maître chanteur bien décidé à détruire l’aqueduc et à empoisonner les habitants. C’est sans compter sur Marius et Caius, fils du curateur des eaux, qui entendent le démasquer rapidement.

Une enquête rondement menée qui nous conduit, pas à pas, à travers les quartiers de la ville et nous permet de découvrir la vie des habitants de l’époque. Le texte est émaillé de questions d’observation, ce qui plaira aux jeunes limiers en herbe. En fin d’ouvrage, un dossier documentaire pour en apprendre plus.

Pour les 7-8 ans qui aiment la mythologie et veulent découvrir la formidable aventure de Jason

Une adaptation fine et soignée de cette aventure.

Comme toujours, les chapitres sont courts, bien aérés, ce qui permet une lecture plaisante et rapide, avec un soupçon de suspense qui entraîne le lecteur en douceur vers la chute de l’histoire.

A retrouver, sur le site de l’éditeur des fiches pédagogiques très intéressantes.

06/6/17

We improve our english

Pour être sûr(e) de ses acquis,

pour se rassurer avant des épreuves,

pour réviser efficacement,

LE livre à avoir sous la main.

Trois grandes parties.

  • une partie révisions avec 30 fiches de grammaire (négation, passé progressif, infinitif ou gérondif…) et 25 fiches de vocabulaire organisées par thème (éducation, politique, voyage…). Chaque fiche est accompagnée d’exercices.
  • une partie entraînement constituée de tests de vocabulaire et grammaire regroupés par niveau (de 1 à 4)
  • un super test « challenge »

Sont appréciées la progressivité des exercices, la clarté des leçons et la mise en page aérée.

********

Deux nouveaux titres dans cette collection très réussie à destination des plus jeunes.

 

 

 

 

 

Deux histoires dans lesquelles on retrouve avec plaisir le valeureux Robin des Bois et la pétillante Alice.

Quel bonheur, pour l’enfant, d’appuyer sur la puce sonore qui se fond dans le décor et d’entendre le récit.

On appréciera la qualité de la narration, d’une grande expressivité à l’accent très pur, et la maquette toujours aussi attrayante et solide.

De bons supports pour s’initier à la langue de Shakespeare.

 

 

Editions Larousse

05/29/17

Et mes larmes jaillirent

Un bel hommage à Esther Earl, jeune fille atteinte du cancer qui a inspiré à John Green le personnage féminin de  Nos étoiles contraires.

Un livre fort et poignant qui décrit – à partir du journal d’Esther, de dessins, de photos, de lettres et de témoignages divers-,  avec beaucoup de justesse, les bouleversements que peut provoquer la maladie dans la vie quotidienne de ceux qui sont confrontés à une semblable situation, sans jamais rentrer dans aucun détail morbide. Les sentiments de l’adolescente, ceux de ses parents ou encore de sa famille et de ses amis sont d’une grande finesse et d’une grande lucidité. On sourit, on pleure ; on espère, on doute avec eux.

Les dernières pages, relatant les derniers instants d’Esther, sont poignantes et tellement belles.

Sont admirablement mis en avant les points positifs nés de cette « plaie » : famille plus soudée, gain en maturité, belles amitiés, dépassement de soi…

Un opus qui n’oublie pas de rendre hommage au dévouement du corps médical et à tous ces bénévoles qui tentent de redonner le sourire aux petits malades.

Un ouvrage enrichissant qui ouvre de nombreuses pistes de réflexion sur la maladie, la mort et le salut.

 

Quelques passages :

… C’est le mot qu’elle a employé pour décrire l’amour de sa famille, « infini ». J’ai compris alors que l’infini n’est pas synonyme de quantité ; l’infini, c’est l’absence de limites. Le monde dans lequel nous vivons est défini par ses limites. On ne peut pas voyager plus vite que la lumière. On mourra tous un jour. On ne peut pas y échapper. Mais la conscience humaine a ceci de miraculeux et d’encourageant qu’elle est capable de concevoir l’absence de limites. John Green

Soit juste heureuse. Et si tu ne peux pas être heureuse, fais des choses qui te rendent heureuse. Ou alors ne fais rien, mais avec les gens qui te rendent heureuse. Esther Earl

Pour  plus d’informations  sur Esther et ses parents, vous pouvez vous rendre sur la chaîne Youtube d’Esther, sur Caring Bridge ou encore le blog de Wayne.

Sans oublier la fondation This Star Won’t Go Out.

Editions Nathan

05/25/17

C’est à Versailles !

Au fond d’une impasse obscure, tu te rendras.

Dans la charmante courette, tu pénétreras

pour découvrir LA boutique versaillaise dédiée au monde d’…… HARRY POTTER.

Dans cette toute petite antre dans laquelle on n’accède qu’au compte-gouttes (patience est mère de vertus !…), sont proposés pêle-mêle des baguettes magiques, des robes et des balais de sorciers, des t-shirts, des mugs et un tas d’autres objets à l’effigie des héros de la saga créée par J.K Rowling.

Les fans n’ont pas fini de se réjouir : le 27 mai prochain, Chris Rankin, l’interprète de Percy Weasly, sera présent à la boutique ! Attention, réservation obligatoire et main au porte-monnaie de rigueur : il faudra débourser 20 euros pour une photo avec l’acteur, et plus de 100 euros pour un repas à ses côtés dans un restaurant privatisé. Mais, c’est bien connu : quand on aime, on ne compte pas…. Quoique…

 

L’Armoire Geek, 3 Impasse Duplessis – Cour Des Ateliers Duplessis – 78000 Versailles