12/3/20

Passionnant !

Grâce à de nombreux documents historiques soigneusement examinés et exploités, Viviane Koenig a imaginé ce journal intime qui raconte la vie quotidienne de Julia, fille de César.

Lorsque le récit commence, l’adorable fillette n’a que 10 ans, elle s’apprête à retrouver, à Rome, son père alors âgé de 27 ans et qui n’est pas encore le grand César que l’on connaît.

Rédigées dans un style agréable, les confidences de Julia nous plongent dans la Rome antique, avec ses codes et ses mœurs.

Une plongée étonnante d’authenticité tant les différentes facettes de la société française sont brillamment décrites. On découvre -ou redécouvre- l’organisation de la domus, la pratique de l’enseignement, la ferveur pour les fêtes religieuse, la dureté de la vie politique, ou encore les rapports entre esclaves et hommes libres.

 

Editions Gallimard Jeunesse

10/23/20

Une bonne intrigue pour les plus jeunes

Voici le premier roman, pour la jeunesse, de Mireille Calmel.

Un récit d’espionnage qui entraîne les 8-9 ans au château d’Amboise.

La consternation est totale au château, en ce petit matin : Léonard de Vinci vient de mourir. Avant de disparaître, le savant avait confié à Flore, Raphaël, Pierre et Louis, que l’un de ses dessins -l’aile volante- avait été dérobé ; il avait demandé, aux quatre petits amis, de devenir ses yeux et ses oreilles afin de retrouver l’objet du vol. Avec le décès de léonard, il est plus que temps de résoudre ce mystère…

Voilà un roman qui séduira les jeunes lecteurs par son humour, sa vivacité et ses rebondissements. D’une écriture soignée,  il permet aux enfants de projeter sur les 4 personnages, bien sympathiques, leurs rêves d’héroïsme. On appréciera à sa juste valeur le cadre de l’histoire : la Cour de François Ier ! Une lecture rendue aisée par un découpage en courts chapitres, l’intégration de nombreux dialogues, une pagination aérée et de très jolies illustrations.

 

XO éditions – Belin Jeunesse

02/14/20

Parce que vous les aimez…

Saint Valentin oblige,

voici une belle collection pour vos petits z’amours.

 

 

 

 

 

 

 

Ces grands classiques de la littérature sont mis à la portée des jeunes lecteurs grâce à de brillantes adaptations.  Les textes, écrits dans une typographie large, peuvent être lus sans souci par les enfants commençant à maîtriser l’exercice. De nombreuses illustrations colorées et expressives viennent soutenir, avec beaucoup de justesse, les différents récits.

On appréciera les pages de lexique et les questions de compréhension situés à la fin de chaque ouvrage.

De très belles réalisations pour amener les plus petits au plaisir de la lecture autonome

Editions Larousse

11/28/19

Pour un plein d’humanisme et d’optimisme

Nous sommes le 28 novembre

et nous fêtons les Catherine.

 

Aujourd’hui, je vous présente le premier roman d’un auteur que j’affectionne particulièrement, qui m’avait émue avec ces 2 beaux témoignages « Deux petits pas sur le sable mouillé » et « Une journée particulière ».

Jules-César et sa famille vivent paisiblement dans leur village du Sénégal. Mais Jules-César n’est pas un petit garçon comme les autres : son quotidien est rythmé par des rendez-vous réguliers à l’hôpital pour y subir des dialyses. En effet, ses reins ne fonctionnent plus et, très vite une greffe va s’avérer indispensable. Son père, seul, est donneur compatible. Non pratiquée au Sénégal, cette opération va contraindre la famille à tenter le tout pour le tout : Jules-César et son père partiront en France… sans papiers en règle…

Que le lecteur ne s’y méprenne pas, il ne s’agit pas ici d’un livre sur la maladie. C’est avant l’histoire d’un père et d’un fils qui, déracinés, vont apprendre à se (re)connaître. A travers cette épreuve, ils découvriront ces ressources qui nous amènent, chacun de nous, à nous dépasser. Et si, au bout de ce chemin laborieux, parsemé de doutes et de peurs, se trouvait un magnifique trésor : l’amour inconditionnel, celui-là même dont a besoin tout enfant pour grandir sereinement ?

Une lecture poignante, vraie leçon de bonheur.

Une merveilleuse histoire d’amour entre un père et son fils.

Et vous, jusqu’où seriez-vous prêts à aller pour sauver la vie de votre enfant?

Editions Les Arènes

 

11/2/19

Un aller simple pour la montagne !

Samedi 2 novembre.

Une pensée à nos défunts.

Le roman du jour : un policier écrit par Guillaume Desmurs, journaliste spécialisé dans l’univers outdoor et montagne, rédacteur en chef de nombreux magazines de ski et de montagne, et auteur de plusieurs livres.

Rien d’étonnant, donc, à ce que le cadre de ce roman soit la montagne, et plus précisément une station de ski inspirée du modèle des années soixante dans laquelle se joue un bien terrible scénario : des cadavres jonchent quotidiennement le sol enneigé…

Bienvenue dans l’univers de Guillaume Desmurs où l’environnement fait partie de l’intrigue. La grande force de l’auteur ? Celle de toujours trouver le mot juste pour décrire un paysage, une atmosphère, ou encore une sensation. Sa plume, divinement maîtrisée, suscite tout de suite des images. Si l’histoire démarre un peu lentement, on est rapidement happés par la psychologie des personnages qui possèdent tous leur part d’ombre et de lumière, qui sont tous esclaves.

Guillaume Desmurs connaît son milieu sur le bout de skis et orchestre une sympathique histoire au cours de laquelle on se surprend à oublier certains petits défauts de l’intrigue.

Editions Glénat

 

 

11/1/19

L’heure du crime !

Vendredi 1er novembre !

Bonne fête à tous !

 

 

Aujourd’hui, une lecture à dévorer au coin d’un bon feu.

Une star de la téléréalité est retrouvée morte dans une école abandonnée, le crâne perforé par un pistolet d’abattage. L’homme est attaché à une chaise dans un coin de la salle de classe, un bonnet d’âne sur la tête et des feuilles agrafées dans le dos. Ce meurtre n’est en fait que le premier d’une série dont les cibles sont toujours des personnalités des médias…

Cet énorme pavé, qui nous embarque dans une course contre la mort, ravira les amateurs de thriller.

Avec ses chapitres très courts, ses rebondissements et sa construction rigoureuse et implacable qui fait vaciller nos certitudes jusqu’à la dernière page, ce roman, dans lequel l’auteur déploie un art  subtil du suspense et de la mise en scène, se dévore. Le lecteur, confortablement installé, se régale des errances des enquêteurs et se demande comment ces derniers vont se sortir de cet énorme guêpier, avant de se réjouir de la chute.

On est vite tenu par la psychologie des personnages habilement posée : on s’attache à ce profiler en mal d’affection, à sa fille qui vient de découvrir la mascarade qui lui a été jouée des années durant, à cet enquêteur nouvellement marié qui découvre son inclination pour des pratiques peu ordinaires…

L’air de rien, ce polar bien ficelé pose pas mal de questions sur les rapports familiaux, les rapports aux autres, la vie…

Editions Actes Sud

09/29/19

Une lecture pleine de fantaisie !

Nous sommes le dimanche 29 septembre,

nous fêtons les Michel.

 

Que s’est-il passé, en France, un 29 septembre ?

– 1703, naissance de François Boucher

– 1837, institution de la commission des monuments historiques

– 1902, mort d’Emile Zola

**********

En ce jour quelque peu automnal, je vous propose un roman pétillant pour les jeunes lecteurs, à retrouver aux éditions Bayard Jeunesse.

L’histoire se déroule à Huggabie City, une ville peu ordinaire dans laquelle résident des familles aux particularités bien étranges : il y a les Klovek -une famille d’elfes dont la demeure n’est autre qu’un monumental sapin de Noël aux chambres aménagées dans les boules et les ornements-, ou encore les Tuggenmeister -une famille d’êtres interdimensionnels dont la maison est retournée à l’envers… Vous l’aurez compris, tout le monde, à Huggabie City, rivalise d’étrangeté et c’est à qui sera le plus bizarre. Or, depuis quelques jours, un étrange phénomène semble toucher toutes les familles : ces dernières ont retrouvé leur normalité. De quoi inquiéter Kipp, Tobias et Coralie bien décidés à découvrir les raisons de ce changement qui est, on peut le dire, une VRAIE catastrophe !

Ce roman nous entraîne dans une aventure pleine de suspens et d’humour au cours de laquelle les jeunes héros font preuve d’astuce et d’imagination. L’auteur interpelle sans cesse le lecteur par des apartés, il entre dans l’histoire en donnant des conseils, en posant des questions, en donnant son avis ; un procédé, qui lie, sans conteste et plaisamment, narrateur et lecteur.

Bien écrite, dans un style accessible et un texte aéré aux dialogues nombreux, cette aventure est accompagnée de quelques illustrations en noir et blanc.

Une bonne lecture détente qui séduira un large public.

Il est fort à parier que même les plus récalcitrants à la lecture se laissent prendre dans les filets de la narration.

05/2/19

Do you speak english ?

Nous sommes le 2 mai,

nous fêtons les Boris.

Que s’est-il passé un 2 mai, en France ?

– 1668, fin de la guerre de Dévolution et annexion Lille, Tournai, Douai, Armentières et quelques dépendances… par la France

– 1808, soulèvement des Madrilènes contre les troupes françaises d’occupation de Murat

– 1832, un auteur jusque-là inconnu fait son entrée avec la parution d’Indiana : George Sand !

– 1869, ouverture des Folies Bergère

– 1968, début des évènements de Paris

– 1992, un beau OUI est prononcé !

*****

Harrap’s sort 2 livres très intéressants pour tous ceux qui veulent découvrir ou entretenir leur anglais.

Pour les enfants de sixième, un nouveau titre dans l’excellente collection Read English

Une maquette pédagogique à souhait : un texte court, usant d’un vocabulaire accessible aux élèves de sixième qui apprécieront les larges illustrations qui donnent à voir le texte et les nombreux dialogues transcrits dans des bulles.

Le vocabulaire à connaître figure en fin d’ouvrage.

Et, chose non négligeable : une version audio est à télécharger. Un audio très réussi : musique, narration enlevée, excellente diction.

Les enseignants trouveront sur le site de l’éditeur des idées d’activités autour du livre. Là encore, ludiques et pédagogiques, les exercices proposés sont très attrayants.

Une collection à découvrir !

****

Pour les plus aguerris, ce palpitant roman de Stephen King

Fidèle la ligne éditoriale de la collection Yes you can, ce roman est la version intégrale, en VO, du célèbre thriller de Stephen King.

Comme toujours, quelques traductions en marge, bien précieuses !

Une excellente collection dans laquelle vous pourrez trouver une grande variété d’auteurs et de genres.

****

Dicton français : “Mariage de mai fleurit tard ou jamais”

04/28/19

Une lecture voyeuriste

Nous sommes le dimanche 28 avril,

bonne fête aux Valérie !

 

Que s’est-il passé en France un 28 avril ?

– 1912, mort de l’ennemi public numéro un qui terrorise les Parisiens : Jules Bonnot

– 1969, démission de Charles de Gaulle de son mandat de Président de la République française suite au référendum perdu de la veille

****

Je vous présente aujourd’hui un livre trouvé dans la bibliothèque familiale et que je n’avais jamais lu

Un livre TRUCULENT !

Imaginez une soirée d’anniversaire : les 20 ans de Théo.

Le cadre : une maison familiale.

Les personnages : une grand-mère qui se meurt, une mère mal aimée, deux frères que tout oppose, une poignée d’amis proches.

Le cadeau : un jeu. Des questions qui concourent à révéler les caractères des participants : Pour vous, quelle est ici la personne la plus lunatique ? Quelle est ici la personne la plus complexée ? … Le mode d’emploi prévient : “Personnes susceptibles s’abstenir”.

L’écriture : une plume acérée qui analyse, décortique, orchestre un chant polyphonique de pensées intérieures.

Le résultat : une délicieuse comédie sociale où les secrets éclatent.

Un extrait :

“… la plus terrible, c’est la dévalorisation de l’un des deux par l’autre. Une chose qui peut advenir petit à petit, insidieusement, et cela d’autant plus facilement que la personne en question n’a pas confiance en elle… Et alors la communication devient bloquée. toute phrase peut être prise pour un jugement. Toute parole peut devenir une agression. La simple présence de l’autre est un attentat.”

04/4/19

Suspense suspense…

Aujourd’hui, nous sommes le 4 avril.

Bonne fête aux Alette et Isidore.

 

Que s’est-il passé en France un 4 avril ?

  • 1791, l’église Sainte-Geneviève est transformé en temple civil par décision de l’Assemblée constituante et devient le Panthéon.
  • 1891, le peintre Paul Gauguin part pour Tahiti
  • 1931, début de la croisière jaune organisée par André Citroën ; celle-ci relie Beyrouth à Pékin
  • 1946, accusé de 27 assassinats, le docteur Petiot est condamné à mort
  • 1946, à 83 ans, Paul Claudel est élu à l’Académie française, il occupe le siège numéro 13

*******

En ce jeudi froid mais ensoleillé, je vous présente un roman haletant édité par autrement.

Le sujet ? Un cambriolage qui tourne mal. Un homme en fuite et traqué. Un journaliste qui pense faire le reportage du siècle en interviewant ce fugitif. Et si cette idée s’avérait être l’erreur du siècle ?…

 Ce roman, écrit dans un style moderne et audacieux, propose une réflexion sur des sujets sérieux : les aléas de la vie, les dilemmes, la gloire, l’éthique, l’influence, la chute…

Une lecture aisée et haletante, qui fait souvent penser à un scénario de film :  un journaliste en vue qui est à la recherche du scoop, un truand solitaire et désabusé qui n’hésite pas à assassiner les gêneurs, un paysage de montagne plutôt morne et une course-poursuite pleine de rebondissements qui fait douter jusqu’à la dernière page de l’issue de ce drame.

Remarquablement traduit de l’anglais, ce roman se lit d’une traite et promet un agréable moment de détente.

******

” L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle.”

” Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent.”

Paul Claudel