01/22/19

Usborne et nous

Aujourd’hui, nous sommes le 22 janvier.

Une belle pensée pour tous les Vincent qui nous entourent.

Que s’est-il passé un 22 janvier, en France ?

  • 1963, signature du traité d’amitié franco-allemand par De Gaulle et Adenauer
  • 1981, souvenir souvenir : 1ère diffusion de la série Dallas
  • 2007, décès de l’Abbé Pierre

***********

Aujourd’hui, un petit tour du côté des éditions Usborne

Une collection qui se décline en de nombreux titres et qui me séduit toujours autant.

Des histoires connues et d’autres un peu moins et qui valent vraiment le détour : Cendrillon, L’oie d’or, Le magicien d’Oz, Le vent dans les saules, La reine des neiges, Le poirier magique, La belle au bois dormant, La douce bouillie, Casse-noisette et Alice au pays des merveilles.

De fidèles adaptations émaillées d’illustrations aux styles variées -une diversité qui est un vrai plus car le lecteur pénètre à chaque fois dans un univers propre.

Une jolie manière de vivre un temps calme avec les plus jeunes, le soir venu.

Un moment de complicité possible avec les lecteurs débutants qui auront plaisir à lire les nombreux dialogues écrits dans une police confortable.

Un titre et une collection à découvrir.

*******

Deux coffrets qui vont en séduire plus d’une…

Pour les stylistes en herbe, ce coffret grâce auquel elles pourront compléter à loisir 64 pages d’un album pétillant.

Pour les aider des autocollants de multiples accessoires, des décalcomanies, des pochoirs, des feuilles à motifs…

De quoi exercer ses nombreux talents des heures durant.

*

Pour les petites mains habiles, un kit de broderie qui invite à broder une …. licorne ! Sujet très tendance.

Comme de coutume, chez Usborne, grâce à un petit guide très accessible, l’enfant est accompagné pas à pas dans cette réalisation.

Tambour, fils et aiguille sont fournis.

Un résultat très vite gratifiant.

*********

” L’enfer, c’est les autres “, écrivait Sartre. Je suis intimement convaincu du contraire. L’enfer, c’est soi-même coupé des autres. L’abbé Pierre

 

 

12/28/18

J’en connais qui vont se régaler…

Nous sommes le 28 décembre.

Nous fêtons aujourd’hui les Gaspard.

Que s’est-il passé en France, un 28 décembre ?

  • En 856, les Vikings attaquent Paris
  • En 1043, fondation de l’abbaye de La Chaise-Dieu.
  • En 1585, mort de Pierre de Ronsard.
  • En 1895, première séance publique du cinématographe.
  • En 1898, première de Cyrano de Bergerac. Un triomphe !
  • 1910, premier Code du travail et de la prévoyance sociale.

 

Exceptionnellement, je commence par une chronique “à ne pas acheter”

A ne pas acheter le dernier Mary Higgins Clark.

Problème de traduction ? Non relecture ?

Les coquilles agacent : p 44, on peut lire “ils descendirent du 4×4 noir Uber qui les avait conduits Downtown” ; p 101 “Dis-moi, comme s’appelle ce site”…

L’intrigue est tristement bien trop classique ; quant au style, décidément bien lourd !

**********

En revanche, on fait le plein d’idées aux éditions Usborne.

Pour commencer, 2 coffrets bien sympathiques.

Le premier séduira les petits chefs cuistots.

Un kit dans lequel se trouve un rouleau à pâtisserie, 2 emporte-pièces et un livre proposant des recettes.

Après quelques conseils pour comprendre les bases de la pâtisserie, 11 recettes (étoiles, roulés au citron, biscuits roses…). Chacune d’elles fait l’objet d’une double page où sont détaillés le matériel, les ingrédients, et la réalisation complète, étape par étape. D’appétissantes photos agrémentent l’ensemble.

Conçu pour que les enfants soient le plus autonomes possible, l’aide d’un adulte sera cependant nécessaire au moment de la manipulation du four.

A vos fourneaux !

**********

Une belle idée pour les initier à la broderie

Dans ce kit sont fournis : toile imprimée, tambour à broder, fil et aiguille.

A chaque page, on trouve des paragraphes numérotés et clairement présentés expliquant, par une ou plusieurs courtes phrases et par un schéma précis, la progression à suivre.

 La mise en page aérée et vivante inclut est particulièrement attrayante.

**********

Pour finir, une belle adaptation en bande dessinée

Cette bande dessinée est une adaptation du célèbre roman de Sir Arthur Conan Doyle. L’intrigue, bien que simplifiée par la transposition en BD, garde toute sa saveur. Le suspense, comme dans tout bon roman policier, demeure jusqu’au bout en vertu la multiplicité des personnages et des différents événements qui brouillent les pistes. Les dessins sont très classiques, dans une dominante de couleurs sombres et froides.

Un ouvrage intéressant à étudier avec des élèves, permettant un vrai travail sur la comparaison des genres littéraires ; une belle première approche pour les plus jeunes lecteurs plus jeunes ou ceux qui ont plus de mal à se lancer dans la lecture.

**********

Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faireWalt Disney