05/4/19

Lire pour découvrir

Nous sommes, aujourd’hui, le samedi 4 mai.

Les Sylvain sont à l’honneur.

Ça s’est passé un 4 mai en France:

  • 1814, l’ex-empereur Napoléon 1er débarque sur l’île d’Elbe.
  • 1937, inauguration de l’exposition internationale des arts et techniques de la vie moderne.
  • 1969, le SFIO s’allie avec les autres partis politiques de gauche pour former le Parti Socialiste.

***********

Chez Nane éditions, 2 documentaires fort intéressants.

Tout d’abord, un très bel hommage rendu aux femmes ; à ces femmes qui, pendant les guerres, ont été de grandes combattantes, des héroïnes.

Connues ou encore dans l’ombre, ce guide recense toutes les formes que peut prendre le combat : guerrière,infirmière,  cantinière, marraine, chanteuse… Elles ont été et sont là.

On appréciera les très beaux portraits de Marie Marvingt, Marie Curie, Lucie Aubrac…

Un documentaire très pertinent qui nous rappelle, si besoin était, que les femmes ont une place à part entière.

******

Voici un documentaire est extrêmement complet :

Après un rappel rapide historique, cet ouvrage présente, de manière claire et concise, les multiples aspects de la déclaration de 1948 : droits de la femme et de l’enfant, droit d’ingérence, droit international humanitaire… Sont présentées également les instances impliquées.

Comme toujours dans cette collection,texte et illustrations ont fait l’objet du plus grand soin.

Lexique et adresses utiles complètent l’ouvrage.

***********

“La femme est un être profond, terrible, insondable comme la mer, mystérieux et infini comme le ciel.”, Alexandre Dumas fils

12/18/16

Un bel hommage à une femme bien trop méconnue

Philippe Nessmann signe ici un TRES beau roman.

la-fee

L’histoire :

Alors qu’il rentre chez lui, un étudiant en Histoire lit sur le fronton d’un bâtiment appelé à être détruit l’inscription : “Fondation Nelly Martyl”. Ce nom lui rappelle quelque chose : Nelly Martyl est le nom d’une femme que sa grand-mère a vu gisant sur un trottoir, lorsqu’elle était enfant. Une histoire qu’elle a maintes fois racontée à son petit-fils, se demandant encore si l’inconnue était décédée ou non… Le jeune homme va alors commencer à faire des recherches sur cette Nelly et découvrir sa vie.

Voici assurément la biographie la plus originale qui m’ait été donnée à lire depuis bien longtemps. Un vrai bonheur à découvrir et à faire découvrir !

Le texte alterne entre recherches du narrateur reposant sur la collecte d’archives et une biographie romancée de Nelly Martyl dont tous les aspects sont authentiques.  Jour après jour, le lecteur suit l’enquête, écrite à la manière d’un journal intime. Il suit le travail de fourmi du narrateur, qui, au fil de ses découvertes, donne vie à la jeune femme. On découvre son enfance, on suit son parcours de cantatrice, on assiste à son mariage. Arrive la guerre de 14. Nelly prend une grande résolution : elle veut devenir infirmière. Pas n’importe où ! Elle décide d’aller au plus près du danger. Elle choisit d’aller à Verdun. Son courage et son engagement seront salués par tous. D’infirmière-major, elle est promue caporal, puis sergent, avant d’être décorée de la Croix de guerre avec étoile de vermeil ainsi que de la médaille d’argent des épidémies. Deux fois gazée et trois fois blessée, Nelly Martyl reçoit la Légion d’honneur en 1920.

Un très beau récit entrecoupé d’extraits de documents qui éclairent les événements historiques, nous entraînant sur le front de cette guerre sanglante.

On appréciera les nombreuses photographies d’archives ponctuant le texte.

Philippe Nessmann livre un roman singulier, terriblement poignant.

Un destin que l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir.

Un livre qui passionnera les jeunes lecteurs avides d’histoires vraies.

Nelly MARTYL, French soprano in the title role of opera Manon by Jules Massenet, 1842-1912 French composer   Photo Credit: [ The Art Archive / Bibliothèque des Arts Décoratifs Paris / Gianni Dagli Orti ]

 

Editions Flammarion

06/13/14

L’histoire d’une femme hors du commun

9782081286603FS

Septembre 1939. Après l’invasion de la Pologne par les troupes d’Hitler, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. Lucie Bernard est professeur d’histoire et Raymond Samuel, ingénieur. Ensemble, ils vont s’engager dans la Résistance et lutter contre le nazisme ; ensemble, ils combattront pour la liberté des hommes. Leur amour sera leur force.

Voici donc le premier tome d’une nouvelle collection Héroïnes de l’Histoire : des destins hors du commun. Cette biographie éclairée et éclairante, au plus près de la vie de Lucie, est une œuvre dense et émouvante, remplie de tendresse pour cette femme admirable, ne négligeant rien de son enthousiasme, de ses doutes, de ses espoirs et de ses peurs.

Pour donner de la vie à son récit, Philippe Nessmann a choisi de faire parler Raymond Aubrac à la première personne : “Je voudrais vous parler d’une femme exceptionnelle qui, pendant la guerre, a fait preuve d’une force de caractère et d’un courage hors du commun. Elle s’appelait Lucie Aubrac. C’était ma femme. ». Et bien lui en a pris. En deux cent treize pages, il parvient à raconter de façon vivante le parcours de Lucie, depuis sa rencontre avec Raymond en 1938 jusqu’à la libération de Paris en août 1944. Un parcours qui lui a permis de raconter la Seconde Guerre mondiale, la naissance de la Résistance, les arrestations, le courage de ceux qui ont donné leur vie pour la Liberté. Cet aspect très didactique est étoffé par un dossier informatif situé en fin d’opus : l’album “La résistance”, reprenant les dates et points clés, illustré de photos. Ces derniers éléments renforcent la dimension pédagogique remarquable de ce roman.

Une excellente initiative éditoriale dont la lecture devrait passionner et émouvoir aussi bien les jeunes adolescents que leurs parents.

224 pages

Editions Flammarion