07/16/15

Super Billy, le nouveau héros de Larousse

Billy est un petit chien plein d’imagination qui ne devrait pas laisser indifférents les plus jeunes.

9782035907387FS

 Les araignées ça fait très peur mais Billy veut continuer à jouer dans le jardin avec son copain Lulu, alors il a une idée : et s’il la nourrissait, comme ça elle ne voudrait peut-être plus le manger ?

Ce n’est pas très rigolo de se laver, alors Billy prend son bain en super-héros. Et il a une idée : si la baignoire se transformait en océan, ce serait bien plus amusant ! 9782035907394FS

9782035907370FSMaman dit qu’on ne peut pas jouer dehors quand il pleut, mais Billy a une idée pour construire sa cabane malgré tout. Et s’il la construisait dans sa chambre, avec tout ce qu’il trouve dans la maison ?

 

Voici une nouvelle série pour les tout-petits. Ces premiers albums, aux illustrations gaies et très modernes, dégagent beaucoup de tendresse et de sensibilité. Ils abordent les préoccupations qui sont celles des plus jeunes : l’amitié, le moment parfois redouté de la toilette, les peurs, l’imagination…

Des recueils frais et aérés que l’on aura plaisir lire aux tout-petits.

A noter : les caractères d’imprimerie adaptés aux lecteurs débutants.

11/16/14

3 idées lectures pour les 11-12 ans, à retrouver chez Flammarion

Biographie romancée aux allures de docu-fiction, le  Vers les mers glacées du Pôle Nord  de Philippe Nessmann vaut le détour et il serait fort dommage de passer à côté de si bonnes pages, d’un récit aussi enlevé, vivant et instructif -chose qu’on tendrait presque à oublier tant l’auteur sait jongler entre fiction et biographie.

 

9782081336865FS

Eté 1908. Une expédition américaine tente un prodigieux exploit : rejoindre le nord du Canada en navire puis, après la nuit boréale, filer à traîneau sur la fragile banquise vers le sommet du monde. Leur objectif : être les premiers à atteindre le pôle Nord.

Récit de voyage, exploration de la mémoire, ce roman est tout cela à la fois. Le protagoniste, fidèle au commandant Perry, embarque sur le Roosevelt vers les mers arctiques, là où personne n’a jamais été. Il y découvre la nature du nord, les nuits longues, la neige et la glace, la peur des ours, les montagnes. Il y rencontre de nombreux hommes et femmes différents, porteurs de diverses cultures, et découvre tout ce qui a pu les attirer dans ces terres : l’amour des grands espaces, la volonté de laisser son nom à la postérité.

L’auteur évoque avec précision le contexte d’un siècle qui s’ouvre tout juste à l’humanisme, d’un temps agité par de nombreuses découvertes -et pas seulement territoriales ! Il y a beaucoup de vérité humaine et de précision dans ce roman.

On apprécie les cartes, en fin d’ouvrage, retraçant les différents itinéraires de Perry lors de ses explorations et que l’on suivra parallèlement au texte.

Ici, en Arctique, ça n’avait aucune importance. Les Esquimaux ne connaissent ni l’écriture, ni l’argent, ni le racisme. Peu leur importait que je sois noir, pauvre et sans diplôme : j’étais tout de même quelqu’un de bien…” p 40

128 pages

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

9782081288188FS

 

 

Louxor 1922. Depuis près de cinq ans, Howard Carter retourne en vain le sable d’Egypte, à la recherche du tombeau d’un mystérieux pharaon, Toutankhamon. Alors que les fouilles sont sur le point d’être abandonnées, il refuse de renoncer : parfois, il a l’étrange sensation que, du fin fond de l’Histoire, Toutankhamon l’appelle.

Un roman idéal pour les lecteurs en classe de 6°, car c’est autant un livre d’aventures qu’un remarquable documentaire, mettant en parallèle la vie du pharaon Toutankhamon et les fouilles menées par Howard Carter pour le compte de Lord Carnarvon. Le livre mélange habilement la fiction, comme le récit de la vie du jeune prince, et la réalité des fouilles, leurs déceptions et le bonheur de la découverte finale. Le texte se lit vite, du fait de l’intérêt qu’il suscite et de la qualité de son écriture. Le lecteur est pris au jeu et il termine l’opus avec regret. Le plus : un dossier documentaire sur l’Égypte ancienne en fin de recueil.

p160

N.B : en lisant ce roman, ont ressurgi toutes les images de cette fabuleuse exposition  Toutankhamon, son Tombeau et ses trésors  qui s’était tenue à Paris, Porte de Versailles, du 12 Mai au 1er Septembre 2012.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un roman plein d’émotion. Un roman qui a inspiré un film qui sortira le 24 décembre prochain.

9782081267220FS

 

Voici une belle occasion de (re)découvrir le livre émouvant de Uri Orlev, best seller international, plusieurs fois primé à l’étranger (prix Yad Vashem Bruno Brandt, prix Andersen, prix premio cento pour la littérature pour enfants…), dans lequel nous suivons l’histoire de Srulik, jeune garçon juif qui s’enfuit du ghetto de Varsovie, et tente de survivre dans les bois et la campagne polonaise.

Livre sans concessions, ni pour les uns ni pour les autres, ce roman est à la fois un chant désespéré face aux cruautés de l’Histoire et de la société et une ode à l’amour et à la liberté. La nature -forêts, montagnes, clairières…- en toutes saisons accueillante aux réfugiés errants, y tient la place qu’elle doit tenir. Tragédie au vaste souffle poétique, le roman d’Uri Orlev jette un regard aussi tendre que lucide sur les hommes, ni tout à fait bons ni tout à fait mauvais.

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=YwsfMMw_l2k

285 pages

 

 

09/25/14

Une nouvelle collection chez Larousse pour les 3-5 ans : Louna

louna louna2

Louna est une petite musaraigne pleine d’idées qui aime bien s’affranchir de ses parents ou de ses grands-parents et dès qu’elle le peut va partir vivre ses petits aventures.

Louna et le préféré doudou
Un beau jour d’automne Louna emmène tous ses doudous et surtout son préféré faire une belle promenade, mais voilà que ce denier tombe dans une vilaine flaque d’eau ! En sortant de la machine va-t-il être comme le pull de papa qui en était ressorti “tout riquiqui-qui-gratte ” ?

Louna et le spectacle de cirque
Alors que Louna s’apprête à faire une course d’escargots avec ses copains, le camion du cirque circule pour annoncer la séance. À défaut de pouvoir y aller, Louna et ses amis décident de préparer leur propre spectacle, mais …..rien ne se déroule vraiment comme prévu !

Cette petite musaraigne drôle et espiègle va plaire à vos petits. Elle est drôle et pleine d’idées qui parfois frisent la bêtise …. Mais c’est cela qui séduit !
Le texte est très vivant grâce aux nombreuses onomatopées (grblblblblblbl!), voyelles prolongées (doooooooooouuuuuux ….), ou gros caractères qui permettent de faire vivre l’histoire et transmettre toutes les émotions à nos petits lecteurs.
Les illustrations très gaies et très explicites accompagnent parfaitement le texte pour le rendre encore plus dynamique.

Marie

02/12/14

Christophe Colomb, une enfance possible

christophe colomb

Du haut de ses douze ans, Cristofo Colombo n’en démord pas : il est né pour arpenter les océans, pas pour tondre des moutons !
Même s’il faut tenir tête à son père, à sa mère, à ses professeurs -bref, au monde entier-, rien ne l’empêchera d’accomplir sa destinée.

Ce roman possède toutes les qualités d’un bon roman d’apprentissage pour jeunes lecteurs. Bien écrit, sans effet de style, en retraçant une enfance possible de Christophe Colomb, le récit dévoile un jeune garçon résolument déterminé et redonne vie à des personnages célèbres : Cosme de Médicis, Paolo Toscanelli, Pierre d’Ailly… Cette biographie inventée offre aussi un tableau intéressant de l’Italie du XVème siècle : on côtoie les foires et les cirques où l’on exhibait toutes sortes de curiosités, on découvre le métier des tisserands de laine et de soie, l’épisode du nougat révèle comment est apparue la confiserie sur les tables européennes.

Étayé de crayonnés, le roman est fragmenté en petits chapitres titrés, ce qui facilite la lecture.

Un dossier passionnant clôt le recueil en donnant des précisions sur les différents protagonistes, les personnages historiques et la culture/civilisation.

Inspirée de documents historiques soigneusement examinés et exploités par l’auteur, cette histoire, captivante, permet de satisfaire la curiosité des passionnés d’aventures.

Pour en savoir plus sur Anne Pouget, allez donc voir son site, il vaut le détour !

Dès 10 ans

192 pages

Editions Casterman

02/3/14

Musique au coeur

willesdenVienne 1938 – Lisa est ce que l’on appelle un prodige. Elle joue du piano comme personne. Mais sa vie change irrémédiablement le jour où les nazis envahissent l’Autriche. Son unique chance d’échapper à la mort est de prendre le train pour Londres, en compagnie de centaines d’autres enfants…

 

Avec une écriture soignée d’esthète, Mona Golabek revient sur les événements marquants de la vie de sa mère, ceux d’une adolescence pour le moins tourmentée par une Histoire en marche.

 

Dans ce récit raconté avec élégance et pudeur, il y a d’une part l’épaisseur et la présence des personnages : celles de ces enfants sauvés, qui sentent tout sans forcément comprendre ; celles des êtres qui, autour d’eux, font qu’on ne désespère pas complètement de l’homme.

Il y a, d’autre part, l’écriture qui suit les fluctuations des corps et des cœurs – accélérations, ralentissements – ; une écriture n’abusant pas des artifices, mais collant au réel, le perçant, le remuant jusqu’à le métamorphoser en matière romanesque.

Et il y a surtout la musique, puissante force de vie. Cette musique que l’on entend, qui résonne dans cette maison et lui donne vie ; ces morceaux que l’on prend plaisir à se réapproprier le livre fini, comme pour prolonger ces instants de communion qui nous ont liés à ces enfants.

 

Cet ouvrage facile à lire, prégnant, est particulièrement adapté aux élèves de 3° qui étudient cette période de l’Histoire, qu’est la Seconde Guerre mondiale. Aucune sensiblerie, aucune mièvrerie, aucune haine, aucun ressentiment n’apparaissent.

 

Un roman poignant où, dans le va-et-vient historique, collectif et individuel, la tragédie est inséparable de l’espérance.

362 pages

Editions Hachette

 

 

12/19/13

Promenade par temps de guerre

promenade

Octobre 1918. Un bourdonnement bizarre enveloppe le village, comme si un essaim de monstrueux insectes voltigeait. Victor, 14 ans, connaît ce bruit : des bombardiers allemands. Soudain, mille éclairs éclatent, explosent, illuminent la nuit noire. Victor voit la lourde porte de l’hospice, dans lequel il a été placé depuis le départ de son père à la guerre, s’effondrer. Il voit tomber ses camarades. Dans cet indicible chaos, l’adolescent court machinalement devant lui. Où aller ?… Pourquoi ne pas partir à la recherche de son père dont il n’a plus de nouvelles depuis mai 1917. Car il le sent, Victor, que son père est en vie… Il ne peut en être autrement…

L’écriture sobre et sereine d’Anne-Marie Pol retranscrit à merveille comment l’optimisme naturel des enfants peut supplanter l’oppressante atmosphère régnant en ces temps troublés. Victor, débrouillard et vindicatif, est attachant ; c’est sans peine que nous le suivons dans sa quête pleine de rebondissements, dans ses heureuses rencontres et ses pertes douloureuses. Dans ce récit, tout est parfaitement dosé : un peu de mélancolie, du chagrin, de l’humour… Tout est suggéré avec pudeur.

Une  histoire poignante qui offre un dénouement ouvert à toutes les hypothèses, avec des personnages métamorphosés par la vie, réconciliés ou non avec eux-mêmes.

Une lecture forte

247 pages

Livre de poche jeunesse

Quelques lignes : “Le tocsin, ça veut dire la guerre.” Et il se tait. Victor regarde son père avec de grands yeux. Il ne comprend pas. Et le tocsin sonne toujours, comme s’il ne devait jamais s’arrêter. La guerre est comme ça : elle surgit brusquement dans la vie des gens, sur un coup de cloche. Et peut-être qu’elle change tout. Pour toujours ?

06/3/13

Eloge de la différence

 9782747035040FS

Anton fait partie de la cinquième E, une classe dite « de la dernière chance » regroupant des élèves en grande difficulté. On ne peut pas dire que la motivation soit de mise ni du côté des enfants ni du côté des professeurs. L’ambiance qui y règne est plutôt délétère. Jusqu’au jour où « un fauteuil roulant avec d’immenses roues étincelantes » pénètre dans la salle de classe ; assis dedans : Youri, un jeune garçon de 12-13 ans, brillant. Et si, contre toute attente, ce nouvel élève parvenait à insuffler un nouvel état d’esprit à cette classe ; et si, Youri, avec son handicap et toute sa fragilité, parvenait à redonner un peu de rêve à tous ?…

Empreint d’émotion, ce roman aborde de nombreux thèmes : le handicap, la vie au collège, le quotidien d’enfants livrés à eux-mêmes… Le tout, dans un récit prenant et dynamique, usant d’un langage courant.

Variés, les personnages qui défilent sont tous terriblement bien campés et attachants.

Au fil des pages, le personnage de Youri confirme cette magnifique parole de Saint-Exupéry «On ne voit bien qu’avec le cœur».

Une lecture constructive qui évoque avec brio l’enrichissement apporté par les différences.

Un roman plein d’humanité ; une lecture au cours de laquelle on sourit et on s’émeut.

04/17/13

Mercredi, jour des petits : un recueil délicieux !

9781409558514FS
 
 
 
Chien aimerait tant avoir un ami pour jouer avec lui. Mais comment faire ? A qui peut bien appartenir le ballon jaune qui vient d’apparaître dans son jardin ?
Petit Tigre aimerait bien savoir nager. Tortue pourrait-elle le lui apprendre ?
 
Ce recueil de 11 histoires, mettant en scène uniquement des animaux, est à la portée des plus jeunes. De 4 à 6 pages, les textes simples, écrits en assez gros caractères, laissent une large place aux illustrations colorées se caractérisant toutes par une grande fraîcheur.
blog
 
 
Les jeunes lecteurs apprécieront la vivacité et la drôlerie de certains de ces personnages familiers particulièrement attachants.blog3Empreintes de sentiments généreux, toutes ces histoires se prêtent bien à l’oralité, et font de cet album une mine d’or pour endormir les plus petits.
Les lecteurs débutants, quant à eux, pourront goûter, en toute autonomie, ces textes simples d’accès.

Une belle réussite !

Un recueil à paraître le 25 avril – éditions usborne

02/9/13

Lecture pour les 6-8 ans

 Quel meilleur support que le livre pour accompagner l’enfant dans son évolution !

 Le livre lui permet de développer son imaginaire, de mettre en œuvre ses capacités d’écoute et de mémorisation et, bien entendu, d’enrichir son vocabulaire.

 6-7 ans, c’est l’âge où l’on commence à prendre plaisir et à être fier de lire soi-même des histoires avant de s’endormir : des histoires drôles, pleines d’aventures extraordinaires, fortes en émotion, où l’on peut s’identifier aux héros et par conséquent appréhender avec moins d’angoisse la vie et ses petits soucis.

 Le livre permet également à l’enfant qui est en fin de phase d’apprentissage de la lecture d’enrichir son vocabulaire, ses connaissances littéraires en allant à la rencontre de textes fondamentaux, de laisser libre cours à son imagination pour rêver à mille et une aventures dont il s’inspirera pour écrire ses premiers textes.

 Et s’il y a une collection à connaître, c’est bien « La malle aux livres » des éditions Usborne.

Cette collection offre des adaptations de contes classiques (Ali Baba, Casse-Noisette, Le Fantôme de l’opéra, L’île au trésor…) qui font vraiment partie d’un bagage culturel dont l’enfant a besoin, notamment en 6ème, lors de l’étude du schéma narratif.

blog

 Les titres -nombreux- sont classés selon 3 niveaux :

–          niveau 1 : lecteur débutant. Le texte est court, les caractères sont gros, les illustrations occupent une très large place.

–          niveau 2 : le lecteur maîtrise mieux la lecture. Le texte est un peu plus long, les caractères moins gros et les illustrations moins enfantines.

–          niveau 3 : convient au lecteur plus âgé, capable d’aborder une longue histoire.

 Il y a une progression intéressante.

Les textes adaptés gardent toutes leurs saveurs.

 Une collection que je recommande vivement.

Je vous invite, pour celles qui le peuvent, à venir la découvrir jeudi matin (le 14.02), à la maison, autour d’un café.

 Une vingtaine de titres seront à votre disposition.

 En attendant des photos qui, je l’espère, vous feront apprécier la qualité de ces livres.

 blog1

 blog2blog4

02/5/13

Un humour so british ou l’envers du miroir !

Tout le monde connaît le Lapin Blanc d’Alice au Pays des Merveilles. Mais que sait-on au juste de sa vie privée ? Est-il marié ? A-t-il des enfants ? Pourquoi est-il toujours pressé ?…
À travers le journal intime de Mme le Lapin Blanc, son épouse, nous pénétrons dans l’intimité de sa famille nombreuse (6 enfants) et découvrons la face cachée d’un pays qui n’est pas toujours merveilleux… Car tout occupé qu’il est par ses nombreuses tâches professionnelles au palais, Monsieur Lapin Blanc demeure bien loin de la vie domestique et laisse Madame Lapin Blanc gérer seule un quotidien parfois bien lourd. D’ailleurs, se souviendra-t-il que c’est aujourd’hui l’anniversaire de son épouse ? …

– Bien sûr, « Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. » –

51nXTWrer1L__SL500_AA300_

Avec des personnages croqués non sans talent, Gilles Bachelet s’approprie l’œuvre de Lewis Caroll et en propose une version irrésistible et originale. Son album n’est pas seulement un vibrant hommage rendu au père d’Alice, mais il salue plus largement le travail de Béatrix Potter et la culture anglaise. Dès les premières pages, le charme opère : le décalage entre le texte touchant et l’humour des images nous séduit. Nous nous perdons avec bonheur dans les illustrations fantaisistes fourmillant de clins d’œil et autres détails amusants. Une lecture drôle et subtile à la fois ; une réussite éditoriale saluée par la Pépite de l’Album 2012 du salon du Livre et de la Presse jeunesse en Seine Saint Denis.

Un album à offrir, pourquoi pas, à tous les papas trop pressés….