10/7/19

Au delà des frontières

Lundi 7 octobre.

Bonne fête aux Auguste !

Ca s’est passé un 7 octobre :

  • 1337, début de la guerre de Cent Ans
  • 1571, destruction de la flotte turque à Lépante
  • 1870, Léon Gambetta quitte Paris à bord du ballon, L’Armand Barbès, pour rejoindre le gouvernement replié à Tours lors du siège de Paris.
  • 1948, présentation de la Citroën 2CV au salon auto de Paris

***

Aujourd’hui, direction : les éditions Motus pour un très bel album

C’est l’histoire de Swan, un jeune garçon, qui habite au 10e étage d’une tour et de Mia qui, elle, habite au 11e étage d’une tour située en face. Les deux enfants, un peu rêveurs, aiment à regarder par la fenêtre. Un jour, leurs regards se croisent. Une amitié muette se noue au gré de rendez-vous spontanés. Jusqu’au jour où, une affreuse muraille grise vient à les séparer. Les deux enfants ne peuvent plus s’adonner à leur petit rituel…

Un magnifique album empreint de poésie. Le texte, simple, bien écrit, rayonnant de la tendre complicité qui unit les deux amis, est très parlant pour les enfants qui se retrouveront facilement dans les sentiments éprouvés par Swan et Mia. Au désemparement, à l’incompréhension nés de l’apparition de ce mur -qui peut symboliser tant de choses : la religion, l’ethnie…- fait bien vite place l’espoir de se retrouver malgré tout.

On appréciera les remarquables illustrations de Diara Petrilli ; des dessins parlants, d’une remarquable expressivité, dont il se dégage une immense sensibilité.

“Si tous les enfants du monde pouvaient se donner la main…” Ainsi pourrait être la morale de cet album.