02/19/17

2 lectures sympas faites durant les vacances

Le titre m’a amusée.

Je me suis lancée et j’ai été emballée !

Ferdinand, 83 ans, est un vieux monsieur aigri, déçu par la vie ; sa femme l’a quitté, sa fille a fui à Singapour et il vit seul, avec Daisy, son chien. Son passe-temps favori : terroriser la concierge et les voisines. Son salut, il le doit à une petite fille, Juliette, qui s’invite tous les midis chez lui, le forçant à s’ouvrir aux autres. Peu à peu, la magie de l’affection opère…

Un livre rafraîchissant, pétillant et d’une infinie tendresse.

Les personnages sont attachants à souhait. J’ai adoré le côté « tatie Danièle » de Ferdinand et la répartie de la petite Juliette qui, du haut de ses 11 ans, fait preuve d’une belle maturité.

Deux extraits pour vous donner un avant-goût :

« Chieuse » n’est pas dans le dictionnaire. C’est la meilleure ! Il faudra qu’on m’explique pourquoi on y met que des mots qui servent jamais ! Est-ce qu’on se sert de « chiffe » ou de « chiton » ? C’est peut-être mon dictionnaire qui est trop vieux. 1993. Les chieuses existaient déjà, non ?

En tous cas, Me Suarez ne laisse rien au hasard. Ses cheveux sont sous contrôle. La perfection de ses boucles peroxydées doit tout à la mise en plis nocturne qu’elle exécute avec assiduité. Chaque soir, le filet bleu maintient l’ensemble en place, ce qui a l’avantage non négligeable de décourager toute envie téméraire de son mari de l’honorer, aussi efficacement que le ferait une ceinture de chasteté.

*********

Un polar dont l’originalité est de nous transporter dans une contrée très peu commune pour la littérature policière, en … Mongolie !  Une idée peu banale qui s’avère bien pertinente.

Le corps enfoui d’une enfant, découvert dans la steppe par des nomades mongols, réveille chez le commissaire Yeruldelgger le cauchemar de l’assassinat jamais élucidé de sa propre fille…

Un roman pour le moins dépaysant qui nous fait découvrir un pays aux traditions bien ancrées ; un roman qui se dévore de bout en bout.

Le maître du jeu : un homme en colère, caractériel, déchiré mais terriblement attachant.

Une mise en garde : beaucoup de scènes ultra-violentes !

12/25/16

Un polar très bien ficelé

De temps en temps, une lecture détente.

9782330021580fs

 

Et je dois dire que celle-ci a été particulièrement appréciée.

Deux histoires en une qui finissent, bien sûr, par s’entrecroiser au final : il y a celle qui se passe au moment présent, à savoir l’enquête menée par les policiers pour découvrir ce qui est réellement arrivé à la petite Sara retrouvée noyée, et l’histoire d’Agnès, une jeune femme machiavélique au possible, qui a vécu dans les années 1900.

L’intrigue est drôlement bien ficelée.

Les différents protagonistes sont dépeints avec une rare habileté.

On est littéralement happés par ces va-et-vient entre présent et passé qui livrent tant de secrets.

Un bon Läckberg !

 

 

04/16/16

Accrochez… votre coeur !

1er tome d’une trilogie dont on va parler

SHADOWLAND1

 

« Il l’attrapa par le poignet… Elle voulut de nouveau crier… Elle se débattit, bien sûr. Elle se débattaient toutes. La seule variable était la durée de leur résistance… ». Rory, 13 ans, parvient à échapper à l’homme.  Arrivée chez elle, elle prévient la police. Le FBI découvre que l’agresseur n’est autre que Roger Krauss soupçonné d’avoir assassiné une quizaine d’adolescentes…

Ce récit, relevant à la fois du roman psychologique et policier, est mené avec une parfaite maîtrise. L’écriture de Kate Brian -bénéficiant d’une excellente traduction- est efficace, très rythmée, toujours au service du récit dans lequel on s’engouffre en retenant son souffle. Elle laisse l’intrigue flirter avec les frontières du fantastique dans un déroulement captivant qui devient de plus en plus addictif jusqu’à son inquiétante résolution. Mais chut !

Editions Bayard

 

 

12/1/14

Des idées lecture tout âge

A lire, se faire lire ou à toucher : quelques propositions pour nos jeune lecteurs

9782013831529FS
Cette nouvelle série pour les petits, proposée par Gautier-Languereau, raconte les aventures de Java, petit garçon à l’imagination débordante qui s’invente des tas d’histoires. À son contact tout s’anime pour devenir l’objet ou le décor de sa prochaine expédition. Mais parfois son imagination l’emmène un peu loin et tout ne se passe pas tout à fait comme prévu !
Dans Java mon éléphant à moi, le petit garçon se retrouve sur le dos de son éléphant d’Inde, Bamba, qui est fort et grand. Et Java est très heureux sur Bamba, il le dirige en tirant sur l’oreille droite ou gauche, part à la chasse au tigre dans la jungle quand soudain …..
La chute pleine d’humour et de malice ravira les petits qui se retrouveront facilement dans ces situations où la réalité les ramène un peu trop vite de leur voyage imaginaire.

Un livre coloré et joyeux qui met en scène le pouvoir créatif de l’imagination enfantine.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

9782013938754FS
Un livre à écouter et à toucher.
L’oiseau de pluie s’est endormi, et tout le monde au village commence à souffrir du manque d’eau ; les petits singes de la forêt sont agités, les animaux du marigot manquent d’eau et dans les champs rien ne pousse, vite, Zékéyé doit aller réveiller l’oiseau de pluie.
Un livre doux au toucher, qui emmène le petit lecteur en Afrique au son des singes, du tam-tam, des oiseaux et de l’eau qui tombe enfin.
Solide et facile à manipuler ce livre attractif offre une jolie ballade comme on les aime.

Editions Hachette

Marie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Après cinq années depuis la publication de sa dernière aventure, le jeune James Bond est de retour en France dans un nouveau roman signé Steve Cole.

9782013973021FSLe synopsis :

Il s’appelle Bond, James Bond. Il a 15 ans, et le danger lui colle déjà à la peau. Nouveau pensionnaire dans un lycée « so british », James ne tarde pas à se lier avec les élèves les plus marginaux (le nain Hugo, la brillante Bouddica et Dan, le fils du propriétaire du cinéma local). À la veille d’un voyage scolaire, ses quatre compagnons de route se retrouvent dans une salle de projection improvisée au lycée. Dan a volé la bande à un projectionniste, pensant s’offrir l’exclusivité d’un rush censuré. Mais sur l’écran de fortune, ils assistent à une véritable scène de torture. Une scène trop réaliste pour ne pas être authentique… Jugeant que la priorité va à disculper Dan plutôt qu’à démêler un fait divers sordide et les dépassant tous, James pense savoir exactement comment éviter les ennuis avec la police. Malheureusement, son plan ne se déroule pas du tout comme prévu : lorsqu’ils veulent restituer la bande, c’est le cadavre du projectionniste qui les accueille. Et les tueurs semblent être encore dans les parages. Voilà James embarqué dans une conspiration mafieuse…

Habilement traduit de l’anglais , ce roman policier, situé dans les années 30, révèle un personnage fascinant. Quel plaisir que de découvrir sous un autre jour cet enquêteur si bien connu du grand public et dont la jeunesse fait naître un personnage qui cadre subtilement avec celui qu’il deviendra. Lors de cette  enquête le jeune James et ses amis risquent plusieurs fois leur vie. Et c’est grâce à l’intelligence du futur détective et à son esprit logique, que les jeunes héros s’en sortent et contrecarrent les différents complots. Construite de manière rigoureuse, menée tambour battant, sans temps mort, écrite dans un langage soigné, aisée à lire, l’intrigue, au suspens maintenu jusqu’au bout, se dévore sans reprendre son souffle et avec quelques frissons dans le dos…

Le plus : l’occasion offerte aux lecteurs de découvrir les dirigeables, les Etats-Unis et d’entrevoir les prémices du féminisme.

336 pages

Editions Hachette

04/11/13

Conan Doyle a du souci à se faire…

9782013236447FS

 

Tous les titres des journaux relayent cette extraordinaire nouvelle : « On a retrouvé un rescapé du naufrage du Francis Drake. Il a passé huit ans sur une île déserte en plein océan Atlantique ! »

Le jeune Wiggins se prend alors à espérer : ce miraculé est peut-être son père ? …

Peu de temps après, le garçon reçoit une bien étrange visite. Un homme se présentant comme un ami de son père lui demande de partir à la recherche de Mr Charleston qui aurait quitté le Francis Drake, bien avant l’accident, avec son argent et celui du père de Wiggins (une grosse somme gagnée aux jeux).

Prêt à en découdre, l’apprenti détective, qui aide parfois Holmes dans ses enquêtes, se lance seul dans cette mission, bien loin de se douter qu’il pourrait y risquer sa vie… Heureusement, Holmes veille …

 

Ce roman jeunesse présente une enquête rondement menée. Le suspense est maintenu jusqu’aux dernières pages, ou presque, grâce à de nombreux rebondissements inattendus. Les jeunes lecteurs s’identifieront sans mal à Wiggins, jeune garçon astucieux et réfléchi, dont on suit l’aventure avec plaisir.

La grande force de l’auteur est d’avoir su suggérer le mystère sans mettre en scène d’actes par trop sanglants.

Le vocabulaire utilisé est d’une grande richesse ; la peinture de l’Angleterre du XIXème siècle très réussie.

Une belle initiation au roman policier. Rappelons que l’auteur est une spécialiste du genre !

Dès 11 ans