05/9/14

Magie orientale : les Mille et une nuits saupoudrées d’une bonne dose de malice

Dès la première page, on tombe sous le charme de cet album aux dessins soignés qui suggèrent parfaitement la magie du monde oriental.

 

9782012033023FS

Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ?
Leila a 13 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ? 
Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d’amour impossibles, possibles !

Un magnifique conte, terriblement dépaysant et pourtant si proche par son message…

Le texte, délicieusement poétique, est de grande qualité ; l’air de rien, au détour d’un dialogue, Pauline Alphen fait référence à de célèbres épisodes mythologiques ou à des contes –Roméo et Juliette, Pénélope et Ulysse, Tristan et Yseut, Orphée et Euridice…-, s’amuse à insérer des paroles de chansons ou des phrases tirées de roman ou de pièces de théâtre. Un bel hommage rendu à la littérature, au théâtre, au cinéma. Une intertextualité qui fait mouche.

Les personnages, originaux, sont attachants. Les espiègleries de Leïla au caractère libre et un brin féministe, qui préfère rêver plutôt que suivre les cours de danse du ventre, séduisent : on aime la suivre dans ce labyrinthe que forme le palais lui offrant d’aller de découvertes en découvertes. On écoute avec délectation la vieille Shéhérazade lui raconter des histoires pour lui apprendre la vie : à ne pas être comme les autres mais être indépendante. Hati, l’éléphant blanc, est fascinant.

Agréable à lire, le récit est porté par les somptueuses illustrations de Charlotte Gastaut qui sont de véritables tableaux.

7347559131818953369

Un ouvrage de grande qualité dans la forme et le fond, susceptible de ravir les enfants déjà aguerris -bagage culturel oblige- et leurs parents.

190 pages

Editions Hachette

10/3/13

Les jeunes années d’une reine

9782012027930FS

9782012027947FS

9782012029897FS9782012029903FS

 

 

Quel ravissement pour les jeunes lectrices de plonger ainsi au cœur de la cour autrichienne !

L’histoire, très bien menée, usant d’une écriture pleine de finesse, nous présente une Sissi grandement attachante, faisant preuve de qualités exceptionnelles face au devoir.

Alerte et sincère, le ton adopté corrobore l’image véhiculée par les films et autres ouvrages relatant l’histoire de cette jeune princesse qui se plaisait à dire : “Si j’étais un garçon, on ne m’ennuierait pas avec des chignons et des épingles. Je pourrais voyager, chevaucher, inviter à danser qui me plaît.”

Mais la grande force de Christine Féret-Fleury est d’aller au-delà de toute idéalisation : elle pose un regard plus profond sur cette jeune fille qui, par l’entremise de sa plume, nous livre ses pensées sur la société et le monde dans lequel elle évolue. L’auteur offre une approche sans doute plus éloignée du mythe qu’est devenue Sissi, mais certainement plus authentique.

Les illustrations sont à l’image de l’héroïne : pleines de noblesse et de délicatesse.

La pagination aérée et le découpage en courts chapitres en font des opus accessibles dès 9-10 ans.

De délicieux romans dans lesquels on s’abandonne avec plaisir.

Un choix idéal pour donner le goût de lire !

Publiés chez Hachette

04/26/13

Découvrir l’Histoire avec les Bonbecs…

Nulle méprise : c’est une collection de livres que je vous présente aujourd’hui.

Deux petits albums à l’honneur :

chevalier-comme-bayardprincesse-comme-iseult

Encore de fabuleux ouvrages pour cette maison d’édition qui, grâce à cette collection, parvient à initier les plus jeunes à l’Histoire.

Servis par de magnifiques illustrations, ces albums, à mi-chemin entre imagier et documentaire, réussissent le pari de donner une idée précise de ce qu’était la vie des chevaliers et des princesses. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s’attache très rapidement à ces héros inattendus : des poussins plein de fraîcheur qui apparaissent dans des scènes d’une grande délicatesse et dans la minutie des détails et dans le choix des couleurs.

 

 

blogblog2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une passionnante partie documentaire clôt les recueils et permet aux petits lecteurs d’aller plus loin dans leur découverte.

Editions Millefeuille