02/23/17

Une nouvelle série prometteuse


Akos est un jeune adolescent qui vit sur Thurvhé, une terre glacée, une nation pacifique. Sa mère, oracle aux prédictions avérées, la famille jouit d’une certaine considération. Un jour, son frère et lui sont enlevés par les Shotet, un peuple nomade et pour le moins belliqueux : alors qu’une prophétie a annoncé sa chute par leur faute, le nouveau souverain, Ryzek Noavek, veut contrôler leur destin. Pour s’en sortir, une seule solution : pactiser avec Cyra, la sœur du tyran Shotet, pour le pire et le meilleur…

L’auteur de la trilogie à succès Divergente, roman post-apocalyptique, est de retour avec une nouvelle série, un roman d’anticipation, une science-fiction qui met en scène deux jeunes héros aux pouvoirs particuliers, dont les voix alternent.

Le décor, vous l’aurez compris –enfin, j’espère- : un système solaire inconnu, une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, sur lesquelles certains êtres possèdent un “don”, c’est-à-dire un pouvoir unique.

Dans cet univers intersidéral, on retrouve les thèmes chers à l’auteur : les figures maternelles complexes, les gouvernements défaillants, les relations entre frères et sœurs, le poids des non-dits…

Le lecteur est rapidement plongé, immergé, dans le foisonnement imaginaire de Veronica Roth qui brosse, de main de maître, les portraits de personnages aboutis, accélère la cadence, distille les indices afin de permettre au lecteur d’évaluer la suite des événements.

Une fiction captivante qui laisse poindre un peu de … romantisme et, beaucoup de force.

**********

Des suites toujours appréciées :

Chez les Arthur, il y a 7 enfants, dont 6 filles…

On retrouve avec plaisir la famille Arthur créée par Susie Morgenstern, une famille dans laquelle on ne s’ennuie pas ! Pleine d’humour, cette série aborde les préoccupations quotidiennes d’une famille nombreuse. D’abondants dessins colorés, aux traits dynamiques, accompagnent ces romans, vrais moments de détente.

************

2 nouveaux tomes dans la collection Questions ? Réponses ! destinée aux 5 ans et plus.

Très interactifs, ces documentaires aux couleurs vives captent facilement l’intérêt des enfants qui découvrent les réponses à leurs nombreuses questions dans des textes courts et faciles d’accès.

************

 Pour les plus petits, à découvrir, 4 nouveaux tomes dans l’excellente collection Mes premières questions ? Réponses !

  Des doubles pages qui traitent un aspect bien spécifique, des illustrations rondes et colorées, des scènes rassemblant des personnages connus de l’enfant (grands-parents, père, mère…), ces ouvrages accessibles aux plus jeunes permettent d’apprendre beaucoup de choses. Chaque recueil s’achève sur un petit jeu.


 

02/4/17

Le dernier Lambert

Il y a des auteurs comme ça, dont on attend avec une impatience non feinte les nouveaux écrits.

Christophe Lambert en fait partie.

Pour ceux -très peu nombreux, j’en suis certaine- qui ne se rappelleraient pas bien qui est Christophe Lambert, peut-être suffit-il de mentionner 2 titres qui ont véritablement cartonné : Swing à Berlin, Lever de rideau sur Terezin. Deux romans, deux ambiances bien particulières, et toujours cette plume précise, ces descriptions opérantes, ces narrations haletantes.

Avec

Christophe Lambert propose un roman-road dont le point de départ est l’Amérique de 1936.

En fond de toile, la sévère crise économique qui touche le pays, jetant sur les routes des milliers d’Américains en quête d’un avenir meilleur.

L’histoire :

Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers  la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir de pouvoir rebondir.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux… Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis…

 

Un excellent roman fantastique, servi par une plume talentueuse, dans lequel les mondes réel et imaginaire se mêlent dans une ambiance de désarroi des années 30. Fruit d’une imagination fertile et structurée, la fiction se déroule sans effort et le lecteur est prêt à tout instant à suivre le héros dans la quête qui le conduit de rencontres en rencontres, de lieux en lieux : un Indien, des mineurs, un hôpital psychiatrique…

La mise en place de l’intrigue et des différents protagonistes est rapide et efficace ; les rôles sont bien répartis, la quête réserve de nombreuses surprises et l’usage du fantastique sert le scénario de manière cohérente.

Attachants, Teddy et ses amis démontrent que le courage, allié à une amitié sincère, permet de vaincre bien des peurs et de réaliser des prouesses.

Le roman est servi par des rebondissements d’importance, toujours bien choisis, qui tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la toute dernière page.

Un récit d’apprentissage et d’initiation qui plaît par son côté insolite et mystérieux.

 

Editions Bayard

11/3/16

Grevet, Hinckel, Trébor et Villeminot de retour

J’ai dévoré ce nouveau tome sorti aujourd’hui même

9782092567180

 

Si vous n’avez pas lu les débuts de l’aventure, un petit résumé s’impose…

jules

Un virus sévit sur la Terre. Il épargne de façon mystérieuse les jeunes de 15 à 18 ans. Quatre adolescents, experts d’un jeu en ligne nommé Warriors of Time, reçoivent un étrange message du maître du jeu : s’ils veulent empêcher la catastrophe biologique, ils doivent se rendre dans le passé. Ce même moment est raconté par le prisme de chacun des personnages.  Au final : un thriller post-apocalyptique palpitant.

*

Cet opus rassemble, quant à lui, les points de vue de personnages secondaires.

Des récits haletants, angoissants à souhait : l’instinct de survie primant, autant dire que la tension est constante.

Tous les personnages ont une vraie épaisseur.

Les rebondissements sont au rendez-vous.

Bref, une lecture rythmée et inventive comme je les aime.

A noter les « petits » plus : des planches de BD et des spoilers.

Une nouveau coup de maître magistral pour ces 4 auteurs dont la saga a trouvé indéniablement ses lecteurs.

Pour en savoir encore plus, vous pouvez télécharger l’appli « U4 live ».

Une co-édition Syros et Nathan

10/21/16

Le dernier né Le Thanh

Un merveilleux récit d’aventure écrit par un auteur ô combien talentueux et passionnant.

9782278085569fs

L’histoire ?

Un jour, des bruits stridents ont retenti dans les airs. Les nuages se sont solidifiés et, comme de colossaux monolithes de pierre, se sont écrasés au sol. Des cratères se sont formés un peu partout sous les impacts. Leurs parents, partis en voyage peu avant, les enfants étaient restés dans leur appartement, mis à l’abri par leur nounou. Le temps est venu de partir les retrouver. Une route non sans danger…

Issu d’un univers imaginaire très riche, ce récit inventif captive. Maîtrisant à merveille l’art de la plume, l’auteur parvient une nouvelle fois à faire naître émotion et suspense. Et le lecteur de se laisser emporter par cette quête formidablement bien construite.

L’histoire trépidante, bénéficiant d’un rythme soutenu subtilement dosé -Taï-Marc Le Thanh jouant volontiers sur les nerfs du lecteur-, s’achève de manière à laisser le lecteur avec ses conjectures concernant les événements à venir. Le tome 2 sortira en mai 2017 !

Et ne vous méprenez pas : action peut rimer avec poésie. Pour preuve, ces lignes que j’ai adorées :

« Une larme a coulé sur sa joue. D’un genre furtif. Je les appelle les larmes éphémères. Elles sont comme une ponctuation dans les émotions de ma petite sœur. Une façon particulière de rythmer le flux de ses sentiments. Une virgule dans l’océan de sa sensibilité. »  C’est beau, non ?

Vous l’aurez compris, tous les ingrédients sont réunis pour offrir aux amateurs de romans fantastiques un bon moment de lecture.

365 pages vite dévorées.

Une réussite totale !

Didier Jeunesse

11/19/15

Besoin d’évasion

Je ne sais pas vous, mais j’ai un besoin intense de me plonger dans des livres qui me font rêver et, de surcroît, de savoir que mes enfants vont pouvoir, eux aussi, goûter à cette possibilité d’évasion.

Le roman top-évasion-détente, une des meilleures sagas actuelles pour la jeunesse :

9782012256682FS

 

Oniria, ce roman surgi des rêveries nocturnes de Bénédicte F. Parry  transporte le lecteur dans une quête haletante, une histoire aux multiples rebondissements portée par une trame narrative solide et dense.

Au fil des pages, on comprend rapidement pourquoi les jeunes sont ferrés : grâce à ses talents de conteuse -qualité d’écriture et finesse des descriptions-, l’auteur flirte avec le fantastique sans jamais tomber dans les excès du genre.

Le roman est aussi envoûtant que les héros illustrés sur la couverture.

Pas d’âge pour succomber à cet univers extraordinaire. Même les adultes s’y laissent prendre !

Editions Hachette

10/31/15

L’avant-dernier tome de la série !

9782278081615FS

 

Trois lieux déterminent ce nouvel opus de la saga : la jungle, la ville et l’océan. Dans la jungle, on retrouve Alicia : très amoureuse de notre héros, la jeune fille sort enfin de l’ombre pour révéler toutes ses compétences. C’est une véritable formation au combat qu’elle va suivre, digne des plus grands guerriers. Et ce ne sera pas vain : Jonah, anéanti après avoir découvert la vérité sur ses parents, est retenu prisonnier dans les sous-sols du palais présidentiel. Mais au coeur de la capitale, la révolte gronde, surtout depuis que Draco est revenu, déterminé à se battre contre l’autorité… Tout converge vers la ville donc, pour le premier affrontement direct entre la Nature et son ennemi, Jonah. Quant à l’océan, c’est le nouveau terrain de jeu de Malcolm et Adam, partis à la recherche de Véra. La traversée sera épique, et rien ne leur sera épargné : pirates, attaque de requin, tempête… Et, à l’arrivée, le lecteur comprend que l’on va enfin en savoir plus sur cette mystérieuse confrérie que sont les Sentinelles…

 

Dans cet avant-dernier tome, où l’intensité monte en puissance, les évènements s’enchaînent à un rythme soutenu. L’alternance des points de vue au fil des chapitres dynamise la lecture et permet de mettre à nu la personnalité des différents protagonistes qui restent tous attachants, émouvants et parfois facétieux.

Des notions fortes telles que la manipulation mentale, le don de soi, le respect des différences et de la parole donnée, le sens de l’obéissance (jusqu’où doit-il aller ?), la force du lien fraternel, donnent au récit une épaisseur toute particulière.

Malgré les épisodes dramatiques, les épreuves et un suspense omniprésent, une certaine poésie et une grande sérénité émanent de ce récit.

 

               Une plume toujours fluide, alerte, pleine de finesse et envoûtante.

Marie

******

Espritlivres :

Quelle saga ! Bravo à Taï-Marc Le Thanh pour son sens aigu de l’intrigue et sa capacité à construire de beaux personnages.

Petit  rappel : Jonah les Sentinelles a reçu le Prix Saint-Exupéry 2014. Et ce n’est pas une coïncidence ! 🙂

Merci pour la dédicace fort appréciée !

Editions Didier Jeunesse

 

 

08/29/15

Une rentrée littéraire en fanfare pour les éditions Nathan et Syros

J’ai eu le privilège de goûter en avant-première deux des 4 romans qui, à coup sûr, vont créer le buzz :

sans-titre (50) sans-titre (53)

4 romans, 4 auteurs, 2 maisons d’édition qui coéditent. Un projet commun audacieux 100% réussi !

Car oui, j’ai pris un vrai plaisir à lire les récits de Koridwen et Jules. Je dois avouer, pour être honnête, que je suis une fan d’Yves Grevet, auteur de Méto -des aventures palpitantes, un suspense incroyable- et de Carole Trébor, auteur de Nina Volkovitch -une héroïne attachante, une intrigue prenante.

U4 en quelques mots :

D’une virulence foudroyante, le filovirus méningé U4 tue ceux qu’il infecte. Ce virus s’est propagé dans toute l’Europe. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents dont 4 adeptes du jeu en ligne Warriors of Times -ne se connaissant pas- qui reçoivent le même message de Khronos, le Maître du jeu, leur enjoignant de se retrouver à paris, le 24 décembre, à minuit afin de changer le cours des événements…

Chaque roman se déroule sur la même période et offre un nouveau point de vue sur les événements.

Le personnage principal d’un livre devient l’un des personnages secondaires des trois autres. Ainsi, les héros se croisent-ils, s’entraident, se rejettent… Si leur but converge, leurs chemins n’en sont pas moins différents.

Des lectures haletantes dans lesquelles on s’engouffre en retenant son souffle.

Des récits impeccablement construits, tenant à la fois du roman d’aventure et d’apprentissage, où l’on s’accroche aux héros, où l’on se sent happé par chaque univers prégnant.

 

 

04/20/15

Didier Jeunesse : bonheur !

Aujourd’hui, il y en aura pour tous !

Je commence par les petits, avec 2 livres musicaux absolument craquants !

9782278078165FS

10 comptines du Far West. Des comptines incontournables pour éveiller les tout-petits aux mots et au langage :

– Un jour dans sa cabane

– Nous les Indiens

– She’ll Be Coming Round the Mountain

– Ani COUNI

– Je suis un gars du far West

– Le vieux cow-boy

– Dix petits Indiens

– Magawicka

Servi par un graphisme ludique, des couleurs vives et des dessins drôles et tendres, le recueil est attrayant.

Les musiques rythmées s’accordent avec les ritournelles faciles à fredonner.

Quant aux pages cartonnées, elles résistent aux petites mains impatientes de les tourner.

Guitare, banjos, yukulélé, flûte indienne sont réunis pour une ambiance « feu de camp » comme si l’on y était !

Durée du CD : 22 minutes

Sortie le 22.04

*******************

Il va falloir attendre le 13 mai pour ce coup de cœur :

9782278078639FS

Véritable bonheur !

30 comptines de toute l’Europe, certaines en anglais, d’autres en italien ou encore en polonais… : The elephant, A tisket a tasket, Three blind mice, Alice the camel, Trois éléphants…

Paroles et traductions en fin de recueil.

Des gestuelles qui guident.

Des conseils pédagogiques.

Chaque comptine bénéficie d’une ou plusieurs page(s) dont les paroles sont illustrées par des dessins colorés, expressifs et remplis de bonne humeur.

Un recueil, qui incite, sur des airs connus, à découvrir ou redécouvrir toutes ces comptines qui feront jouer et danser les plus jeunes -ou moins jeunes !

Une très bonne initiative éditoriale pour goûter à la musicalité des langues.

Durée du CD : 50 minutes

*******************

Un album original, à savourer.

9782278078066FS

Rebondie, princesse de son état, a élu domicile dans les cuisines du château. Mitonner de bons petits plats est son passe-temps favori ! Pourquoi aurait-elle besoin d’un mari ? .Alors, le jour où son père souhaite la marier, la princesse impose la plus gourmande des conditions… 

Rentrez dans le tourbillon de la vie.

Un soupçon de poésie dans ces leçons de choses un peu décalées qui peuvent aller parfois jusqu’à la leçon de sagesse, illustrées de façon naïve par Lucile Placin dont le style allie des techniques mixtes : photos collages, peintures…

A feuilleter un peu, beaucoup, tant on ne se lasse pas de lire le texte qui se déguste mieux s’il est lu à voix haute.

On sourit, on rit même. Un bon remède contre la morosité ambiante !

*******************

2 romans qui ne sortent que le 22.04. C’est bientôt ! 🙂

2 suites très attendues :

9782278059515FS

Parti sur les traces de ses parents, Jonah, accompagné d’Alicia, découvre la jungle, fascinante et dangereuse. Pour y survivre, ils vont devoir se battre. De leur côté, les orphelins, guidés par Draco, construisent un nouvel orphelinat, au coeur du désert. Très vite, ce petit havre de paix se transforme en une communauté utopiste, qui accueille de plus en plus de voyageurs. Quant à Véra, elle recherche activement Adam, dont elle a été séparée depuis l’épisode de la tornade.
Sa quête va la conduire au coeur du quartier général des Sentinelles, où le garçon est retenu contre son gré.Enfin, Malcom est vaillamment sauvé de la prison de Zalavèg par les « monstres » qui, suite à la disparition du docteur Wilbur, se sont échappés du repère. Pendant ce temps, la nature malveillante prend possession de la plus haute autorité du pays, le Président, et agit à travers lui.

Les héros sont des enfants, qui se retrouvent plongés dans quelque chose qui les dépasse mais qu’ils affrontent avec courage, peur, détermination, tout cela à la fois, en trouvant du réconfort dans ce qui les unit. C’est aussi ce qui fait leur force et leur permet de survivre.

On prend sans réfléchir parti pour Jonah et pour son bon sens, et même s’il grandit et mûrit (un peu, mais pas trop), les expériences les plus néfastes semblent glisser sur lui et, quand bien même elles laisseraient quelques fêlures, ne parviennent pas à entamer son essence chevaleresque.

Un roman d’apprentissage ? Evidemment, en grande partie, mais un roman d’apprentissage qui se savoure et dans lequel le jeune héros n’apprend que ce qu’il a envie d’apprendre et rejette ce qui ne paraît pas lui correspondre. Une belle figure d’insoumis !

L’écriture de Taï-Marc Le Thanh est efficace, souvent musicale, très rythmée, toujours au service du récit dans lequel on s’engouffre en retenant son souffle.

On ne dira pas le retournement très savoureux des derniers chapitres, afin de ne pas gâcher la surprise…

Chapeau !

N.B : Lauréat 2014, Prix Saint Exupéry

*******************

9782278059478FS

Entre les avances pressantes de Marie-José et le vieux manège à retaper, Victor va avoir un été chargé. Il n’imagine pas à quel point ! Un jour au cinéma apparaît à l’écran une actrice, Sally Marshall, qui ressemble trait pour trait à sa mère disparue 7 ans plus tôt, sans jamais plus donner de nouvelles. Avec son père, ils retrouvent sa trace et apprennent qu’elle a perdu la mémoire dans un accident de voiture, oubliant jusqu’à leur existence.
Ensemble, ils essayent de rembobiner le fil des souvenirs de cette femme, si proche de la Simone qu’ils ont connue et en même temps si différente. Marie-Jo, de son coté, s’impatiente : si Victor pouvait penser un peu plus à elle et sauter le pas, comme on dit, ce serait bien.

Résolument composé sous le signe de la poésie, avec son  narrateur, Victor, le récit  accroche d’emblée la sensibilité du lecteur, qui aura bien du mal à lâcher ces lignes, quel que soit le degré des souffrances, des frustrations et des brisures qu’il renferme. Un regard sur la vie qui sait se faire amusé, parfois espiègle et qui dit aussi les entêtements des deux protagonistes.

Un roman d’apprentissage solide et intense, que l’on prend plaisir à lire d’une traite tant le désir de découverte est grand.

On appréciera l’écriture exigeante de l’auteur qui, toujours, fait mouche.

  Irène

04/13/15

Suspense au RDV !

9782747053228FS« Choses dont je suis certaine :

– Je suis à Los Angeles

– Je me suis réveillée sur les voies à la station Vermont-Sunset

– Je suis une fille

– J’ai de longs cheveux noirs

– J’ai un oiseau tatoué sur le poignet droit

– Je suis en fuite »

Amnésique, l’héroïne porte une cicatrice dans le cou, un tatouage d’oiseau, une succession de chiffres sur le bras et ne possède plus que quelques affaires personnelles. Vraisemblablement mêlée à un cambriolage, elle est recherchée par la police. Elle retrouve également des clichés d’elle, sur lesquels figurent des inscriptions. Il est question d’une cible, « Blackbird », particulièrement intelligente et rusée. Qui est-elle ?…

Dans ce roman incisif, l’auteur fait entendre la voix de cette inconnue, juste après son réveil, alors qu’elle est allongée sur des voies ; une astucieuse manière de maintenir le suspense autour de ce personnage.

Tentatives de comprendre, de connaître ses amis, de distinguer les traîtres, de trouver des échappées, de renouer des bribes de souvenirs… tout cela est mené sur le mode de la poursuite effrénée. L’intrigue efficace, le style simple et factuel entraînent le lecteur dans cette course terrible contre la montre et contre la mort.

Terriblement haletant, ce roman très visuel, se lit comme on regarde un film d’action.

Une lecture qui confirme que la frontière entre romans pour adultes et ceux pour adolescents est parfois imperceptible -voire inexistante.

 

Editions Bayard

Irène

03/22/15

Une nouvelle série pour les ados !

9782747051262FS

Orphelin dès son plus jeune âge, Archie Green, qui vit chez sa grand-mère, reçoit, le jour de son douzième anniversaire, un mystérieux grimoire écrit dans une langue indéchiffrable. Le manuscrit est accompagné d’un message l’enjoignant de se rendre immédiatement à la librairie La Page Blanche, à Oxford. Sa grand-mère lui révèle alors qu’il a une tante et des cousins et qu’il est l’heure de les retrouver. Sur place, Archie découvre un monde pour le moins surprenant et la mission qui les est confiée. En effet, depuis des siècles, les Rapaces convoitent un petit nombre de livres de sortilèges très puissants : les Terribles Tomes. Ce sont les 7 livres les plus dangereux qui aient jamais été écrits. Le bruit court que, si les Rapaces s’emparaient de ces volumes, ils auraient le pouvoir de détruire le monde…

Ce roman inventif, traduit de l’anglais, transporte le lecteur dans un univers fantastique, au cœur du monde secret des vieux grimoires.

Ecrit dans un style fluide et agréable, ce récit, usant de tous les poncifs liés à ce genre littéraire, enchaîne habilement les rebondissements. Personnages variés, étranges et fortement typés, fourmillent et nous entraînent dans leurs quêtes.

Toujours tenu en haleine par une savante alternance d’intrigues au déroulement rapide et de mystères jamais résolus, le lecteur appréciera le déroulement rythmé des actions et achèvera avec plaisir ce roman sur une note qui laisse en suspens quelques questions pour le volume à paraître. En effet, premier tome d’une trilogie annoncée, l’auteur passe, dans ce volume, énormément de temps à poser le décor, à semer des indices et des énigmes qui ne seront pas résolues dans cette aventure-ci…

Un roman haletant et captivant.

Irène

370 pages

Editions Bayard