03/22/15

Une nouvelle série pour les ados !

9782747051262FS

Orphelin dès son plus jeune âge, Archie Green, qui vit chez sa grand-mère, reçoit, le jour de son douzième anniversaire, un mystérieux grimoire écrit dans une langue indéchiffrable. Le manuscrit est accompagné d’un message l’enjoignant de se rendre immédiatement à la librairie La Page Blanche, à Oxford. Sa grand-mère lui révèle alors qu’il a une tante et des cousins et qu’il est l’heure de les retrouver. Sur place, Archie découvre un monde pour le moins surprenant et la mission qui les est confiée. En effet, depuis des siècles, les Rapaces convoitent un petit nombre de livres de sortilèges très puissants : les Terribles Tomes. Ce sont les 7 livres les plus dangereux qui aient jamais été écrits. Le bruit court que, si les Rapaces s’emparaient de ces volumes, ils auraient le pouvoir de détruire le monde…

Ce roman inventif, traduit de l’anglais, transporte le lecteur dans un univers fantastique, au cœur du monde secret des vieux grimoires.

Ecrit dans un style fluide et agréable, ce récit, usant de tous les poncifs liés à ce genre littéraire, enchaîne habilement les rebondissements. Personnages variés, étranges et fortement typés, fourmillent et nous entraînent dans leurs quêtes.

Toujours tenu en haleine par une savante alternance d’intrigues au déroulement rapide et de mystères jamais résolus, le lecteur appréciera le déroulement rythmé des actions et achèvera avec plaisir ce roman sur une note qui laisse en suspens quelques questions pour le volume à paraître. En effet, premier tome d’une trilogie annoncée, l’auteur passe, dans ce volume, énormément de temps à poser le décor, à semer des indices et des énigmes qui ne seront pas résolues dans cette aventure-ci…

Un roman haletant et captivant.

Irène

370 pages

Editions Bayard

03/12/15

Succès garanti …..

sans-titre (31)

Loin du Comté, à l’extrémité du cercle Arctique, dans la cité des Kobalos, une terrible menace se prépare… Sliter vit sur son propre domaine dans le Nord, où il exploite des humains et s’abreuvent de leur sang. C’est un mage Kobalos, une bête à l’apparence d’un loup qui se déplace sur deux pattes. Le jour où le fermier Rowler meurt, Sliter n’a qu’une envie : dévorer ses trois appétissantes filles. Seulement, il a conclu un marché avec cet homme qu’il se doit d’honorer : en échange de Nessa, la fille aînée qu’il compte vendre comme esclave, il a promis d’épargner les deux plus jeunes et de les conduire chez leur oncle et tante. Les trois soeurs terrifiées n’ont pas d’autre choix que de suivre cette créature assoiffée de sang. Commence alors un long périple dans des conditions extrêmes, sur les terres gelées du Royaume du Nord, où vivent des bêtes démoniaques et sanguinaires…

Ce onzième tome nous emmène un peu ailleurs que les tomes précédents, loin du Comté, avec des lieux, des personnages et des créatures inédites. Tout en s’éloignant de l’histoire de Tom Ward, nous retrouvons avec plaisir la sorcière Grimalkin. Le caractère de Sliter m’a séduite : la confusion des sentiments qui l’anime, entre la tentation de mordre les trois filles pour s’abreuver de leur sang et la respect de la promesse faite au père,  est à mettre en parallèle avec celle de Nessa qui, malgré le dégoût que lui inspire la bête devra s’allier cependant à elle et lui faire confiance pour tenter de sauver ses sœurs.
Le style de l’auteur nous maintient tout du long en haleine dans un univers fantastique et magique où frissons, peurs et violences, mais aussi respect et confiance s’entrechoquent.

306 pages

Editions Bayard

Marie

 

03/4/15

Une suite intéressante…

sans-titre (28)
Quatre enfants, quatre animaux totems, unis par un même destin : retrouver le talisman de Rumfuss le sanglier pour sauver le monde d’Erdas ! 
Conor, Abeke, Meilin et Rollan, ont réussi à prendre le talisman d’Arax le Bélier, l’une des Bêtes Suprêmes. Les quatre élus continuent de développer un lien profond et affectif avec leur animal totem pour lutter contre le Dévoreur et ses alliés. Car la menace est réelle : leurs adversaires viennent de créer une potion puissante, la Bile, qui leur permet de forcer l’union avec l’animal de leur choix, et de le contrôler totalement.
Aidés par deux membres de la corporation des Capes-Vertes, Conor, Abeke, Meilin et Rollan, entament un long périple vers le Nord à la conquête d’un nouveau talisman, celui de Rumfuss le sanglier, autre Bête Suprême. Rassembler les talismans serait l’unique moyen de combattre et détruire le Dévoreur devenu encore plus puissant grâce aux pouvoirs de la Bile… 
Après avec lu avec enthousiasme le premier tome, j’appréhendais un peu la sortie de celui-ci : l’idée d’un écrivain différent me laissait un peu perplexe. Dès les premières pages, mes craintes se sont envolées et l’histoire m’a embarquée. L’intrigue est plus rapide que dans le tome précédent et le style reste vif. Les quatre enfants approfondissent leur relation, tant avec leur animal totem qu’entre eux et leurs aventures ne connaissent pas de temps mort. Leur amitié, leur confiance et leur solidarité se renforcent afin de faire face à leur ennemi commun.
L’alchimie, aventure, animaux et fantasy est équilibrée et fonctionne bien, permettant à de nombreux jeunes lecteurs d’adhérer à cette série. Les pages se lisent facilement et les caractères relativement gros permettent aux plus récalcitrants de ne pas être impressionnés par les 300 pages.
Il faudra patienter jusqu’en juin pour découvrir la suite des aventures des quatre élus. L’ultime rebondissement de la fin a attisé ma curiosité : quelle suite le nouvel auteur va-t-il lui donner ?
Il faut pour cette série, lire les tomes dans l’ordre, difficile de commercer au deuxième sans avoir lu le premier.
Dès 10 ans.
Editions Bayard
Bonne lecture !
Marie
02/7/15

Une BD à (re)découvrir !

Avant de devenir le scénariste de best-sellers que l’on connaît, Jean Van Hamme a écrit – entre autres – les aventures de Tony Stark publié par l’hebdomadaire allemand Zack  entre 1977 et 1982. Aujourd’hui, les éditions Artège  proposent, pour notre plus grand plaisir, la réédition de la première histoire. Une belle occasion de découvrir les œuvres de jeunesse du père de « XIII », de « Thorgal » et de bien d’autres héros à succès…

9782360402984_1_m

Pour fêter la sortie du dernier livre de Tony Stark, auteur à succès, son éditeur organise une soirée privée à laquelle s’invite un puma… N’écoutant que son courage, encouragé par Karin Stern, venue étudier la faune des montagnes rocheuses, Tony réussit à capturer l’animal. Mais alors qu’ils s’apprêtent à relâcher le fauve dans la nature, ce dernier, en fuite, avale au passage une bague d’une valeur d’un million de dollars appartenant à une riche invitée. Celle-ci décide de mettre à prix la tête du félin. Une course à la montre, opposant ceux qui courent après l’appât du gain et ceux qui ne cherchent qu’à protéger le puma qui va bientôt mettre bas, est lancée…

Magnifiquement mise en images par Aidans dont le registre graphique est, on le sait, efficace et très étendu, le scénario de Van Hamme qui nous a construit une aventure prometteuse, avec l’exposition de personnages extrêmement bien caractérisés, aboutit à une aventure passionnante. Les décors et les ambiances très cinématographiques saisissent dès la première page. Si on se doute que rien ne se passera comme prévu, les plans serrés et la mise en page renforcent un climat haletant et pesant à souhait.

Cette histoire de quête, sur fond de protection de la nature, grâce à la facilité avec laquelle Aidans utilise les couleurs et les ressources d’un découpage sans faille, donne cette atmosphère si particulière, en totale osmose avec son sujet.

Cet album qui oscille entre roman graphique et recueil luxueux se présente sous une maquette soignée et séduisante.

Une raison de plus pour l’ouvrir et ne plus le lâcher !

On attend la suite avec impatience !

09/29/14

Lecture ado

sans-titre (9)

 

Depuis que la capsule Rêverie s’est effondrée, Sédentaires et Sauvages tentent de cohabiter dans la grotte où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s’épuisent. S’ils veulent survivre, il leur faut rejoindre au plus vite le Calme Bleu, le seul lieu encore épargné par les tempêtes d’Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais doivent retrouver Cinder, ce mystérieux garçon capable de contrôler l’Ether, quitte à y laisser sa vie …..

Ce livre écrit par Veronica Rossi est le dernier tome d’une trilogie, les deux précédents, Never Sky et Ever Dark étant sortis respectivement en 2012 et 2013.

Le résumé des deux précédents tomes permet de prendre l’histoire en route, même si nous ne les avons pas lus : Un vrai plus.  Ce roman nous plonge dans une dystopie, dans un monde en perdition où seuls pourront survivre quelques uns, à moins que certains prennent conscience des enjeux et dépassent les clivages qui les séparent des autres sociétés. La lutte pour la survie va passer par une lutte entre le bien et le mal. Cette lutte va nous emmener dans une aventure où amour, trahison et fantastique se mêlent pour nous faire vivre un moment intense d’émotions.

L’écriture de l’auteur est fluide et captivante, et la maturité des personnages et notamment la romance entre Perry et Aria sont finement analysées et décrites.
L’alternance des points de vue d’un chapitre à l’autre permet au récit d’être très rythmé et de maintenir une tension omniprésente.

Une bonne trilogie dystopique pour les amateurs à partir de 14 ans.

358 pages

Editions Nathan

Marie

02/6/14

L’Incandescent, 2ème volet

Je vous présentais, le 11 juillet dernier, un roman à destination des ados -une lecture ô combien divertissante :

 

9782747035316FS

dont vous retrouverez la chronique ici : http://www.espritlivres.karamako.net/?m=20130711

 

Eh bien, le deuxième volet de cette aventure vient de sortir.

9782747035323FS

 

Le docteur Saint est mort, mais il avait des alliés, des armées de bandits sous ses ordres qui ne pardonneront jamais à Théo d’avoir éliminé celui qui leur procurait leur gagne-pain. L’enlèvement de Chloé n’en est-il pas la preuve ?

Tout comme le précédent tome, ce roman, bâti comme un film d’action où les temps morts sont bannis, est remarquablement efficace. Théo, qui découvre qui il est en réalité au fur et à mesure de sa course, nous entraîne dans une aventure palpitante et mystérieuse, dans laquelle on entre aisément. Au fil des pages, le jeune adolescent prend de la densité lorsqu’il comprend enfin l’enjeu de sa quête et de sa mission et qu’il est confronté aussi à ce que pourrait devenir Londres s’il n’agit pas. L’écriture de Glenn Dakin est nerveuse, rythmée, tout autant que l’action, alternant des phrases très courtes soulignant le tourbillon dans lequel est plongé le héros, et des passages plus amples où l’on peut respirer plus aisément.

On ne s’ennuie pas un seul instant !

Une lecture encore une fois captivante, à découvrir aux éditions Bayard

350 pages

11/24/13

Une série trépidante

Toujours à la recherche de romans intéressants pour les 10-12 ans, j’ai découvert cette série sortie il y a quelque temps de cela et que je ne connaissais  pas.

9782203036796FS

Avant de mourir, dame Hermelinde confie à Bertoul une importante mission : se rendre à Paris pour remettre un mystérieux grimoire au puissant mage Gurhaval. Mais la route est parsemée d’embûches…

En format poche, cette aventure -qui compte 9 tomes- est excellente à bien des égards et mérite de trouver un public encore plus large.
De nombreux rebondissements, un suspens toujours actif, des problèmes en dévoilant toujours d’autres, tout est mis en oeuvre pour que les jeunes lecteurs dévorent aisément ces 327 pages.

On retrouve, dans le récit, des thèmes qui parcourent toute la tradition de la littérature pour la jeunesse : des orphelins, des souterrains, des forêts, des secrets, un grimoire, une quête…

Tout cela est admirablement bien construit, les événements sont préparés et la reconnaissance finale amenée pas à pas.

Le texte, remarquablement écrit, laisse entrevoir la riche imagination de l’auteur et le pouvoir évocateur de son expression. Si beaucoup d’interrogations demeurent, à la fin de ce premier tome, il n’en demeure pas moins que l’action en cours s’achève de manière soignée.

Une lecture passionnante.

Un grand merci à Béatrice Bottet pour son amabilité et sa magnifique dédicace. Salon du livre de Versailles “Histoire de Lire”, 23.11.2013

Editions Casterman

10/26/13

Intrépide Atalante

Mettre au goût du jour les histoires de la Grèce antique est une excellente idée pour donner envie au lecteur de découvrir la mythologie. Ressort, en format poche, une série écrite par Anne-Sophie Silvestre, et qui connaît un grand succès.

Atalante, fille adoptive de la déesse Artémis, monte à bord du navire Argo pour la plus périlleuse expédition jamais tentée : aider Jason à trouver la Toison d’or…

9782081267466FS

Un rythme narratif alerte, une écriture simple et un suspense habilement entretenu font que le récit se lit d’une traite.

Le lecteur chemine avec plaisir en compagnie de cette héroïne attachante et réfléchie, qui, au fil des pages, de par son épanouissement et sa témérité, trouve une réelle densité.

 

Cet ouvrage est à recommander à tous les jeunes qui aiment la mythologie, en particulier aux élèves de sixième et à ceux qui étudient le latin ou le grec.

Flammarion

10/23/13

Strom, une série magistrale !

Il y a quelque temps de cela, j’avais été amenée à lire les tomes 2 et 3 de la série et voici ce que j’en écrivais alors :

w189_168275331299507956

Les jeunes lecteurs dévoreront sans peine cette deuxième aventure des jumeaux tant les rebondissements sont nombreux et le suspens toujours actif. Une foule de personnages variés occupent cette histoire, tous admirablement campés, à l’instar de Suzanne, l’ingénue amie dont les réactions décalées prêtent à rire ou encore Cybille et Oran, petits malades, émouvants de par leur fragilité, auxquels Raphaëlle et Raphaël apportent leur réconfort. On trouve, dans ce récit, habilement orchestrés, des thèmes qui parcourent toute la tradition de la littérature de jeunesse : des orphelins, des protecteurs, des épreuves, des souterrains, une quête initiatique et aussi une sorte d’animal de compagnie qui suit les jeunes héros en toutes circonstances et apporte une touche d’humour. L’intrigue est très bien construite, les événements sont préparés et, l’issue finale amenée pas à pas. Un vrai bon moment de lecture !

 

w189_251823321322901510

Action et émotion sont au programme de ce troisième et dernier volet de la trilogie qui nous propose, une nouvelle fois, une intrigue menée tambour battant. Les auteurs emmènent le lecteur dans une folle course contre le temps afin d’empêcher la réalisation de la dernière prophétie. L’écriture, nerveuse et rythmée, souligne à merveille le tourbillon dans lequel sont plongés les jumeaux, protagonistes qui ont pris une réelle densité tout au long de leurs aventures. Un ensemble abouti qui offre une lecture ô combien captivante.

 

Aujourd’hui, c’est cet opus-ci, sorti le 19 septembre dernier, qui est à l’honneur. Autant l’avouer, j’ai goûté chaque ligne de ce récit admirablement bien écrit, parsemé de références culturelles à des livres et des auteurs qui ont marqué la littérature fantastique.

9782092546666FS

Les amateurs de sensations vont se passionner pour ce roman prenant appui sur des textes prétendument retrouvés au fond d’une cave. Couverture, récits enchâssés, morts inexpliquées, suspense crescendo, tout concorde à entretenir une ambiance mystérieuse ; impression renforcée par une écriture soignée, au vocabulaire choisi ainsi que par la palette de personnages aux caractères manichéens.

Un roman nerveux, qui marie avec originalité littérature et fantastique.

BRAVO !

Edités chez Nathan

Dès 13 ans

03/15/13

Un auteur jeunesse à découvrir

Deux séries sont aujourd’hui à l’honneur :

51WPBAFbUiL__SL500_AA300_

Les chroniques des temps obscurs : ces chroniques sont composées de 6 romans. L’histoire commence il y a 6000 ans. Torak, jeune garçon de 12 ans, promet à son père mourant qu’il se rendra à la Montagne de l’Esprit du Monde afin de rétablir l’harmonie entre les hommes, les animaux et la nature. Commence alors une aventure, comme on les aime, remplie d’épreuves et de rebondissements jusqu’aux toutes dernières pages. L’amitié, le courage, la vaillance sont des valeurs mises en valeur. Une lecture prenante et envoûtante dans laquelle l’auteur sait, au moyen d’une plume alerte et d’une rigueur dans les descriptions, nous propulser.

 

51j3+Ag0JUL__AA160_

Le temps des héros : il s’agit de la nouvelle série écrite par Michelle Paver. Seul le tome 1 est actuellement disponible. L’histoire se déroule en Grèce, à l’âge de Bronze. Le héros s’appelle Hylas, c’est un jeune paria chargé de garder des chèvres pour le compte de riches villageois de Lakynia. Alors qu’il œuvrait à sa tâche, il se fait sauvagement attaquer et perd la trace de sa petite soeur Issi. Il doit désormais fuir les Corbeaux qui en veulent à sa vie et retrouver Issi… Comme Les Chroniques des temps obscurs, ce roman qui se teinte, cette fois-ci, de mythologie, se lit avec plaisir. Le lecteur est rapidement happé par cette course poursuite qui anime Hylas. Les personnages sont bien campés. L’intrigue, bien menée, est palpitante. L’auteur va à l’essentiel ; tout est savamment mesuré. Un bon moment de lecture en perspective !