05/21/17

Poignant !

Ce court roman, à la couverture souple et aux livrets cousus, aborde, dans un style alerte, plusieurs thèmes forts : l’univers carcéral, l’abandon du père, le regard des autres sur la famille de ceux qui ont « fauté », l’après-prison. Contée à la première personne -ce qui lui donne un ton de confidence qui touche d’emblée le lecteur-, la narration, épousant le point de vue d’un jeune adulte dont on ne connaît ni le nom, ni les raisons de son emprisonnement, nous entraîne dans un récit où tout est parfaitement dosé : un peu de chagrin, un peu de réconfort ; des moments tendres, des moments plus violents ; des doutes mais aussi des réponses. Les personnages et les lieux sont croqués avec force réalisme, ce qui rend tout palpable. 

Une histoire qui recèle de nombreuses qualités dont celle de finir sur une note positive.

Un parcours initiatique qui ne laisse pas indifférent !

Un petit extrait permettant de goûter la plume de l’auteur :

En moins d’un an, j’ai appris à avoir besoin de cette cage. Une perruche, je suis devenu une perruche qui regarde au travers des barreaux en espérant sortir et voir le monde sans ces rayures et quand on lui ouvre la porte, qui s’enfonce tout au fond de sa cage, incapable de mettre une plume dehors.

Ce roman est à retrouver aux éditions Le Calicot. (100% fait en FRANCE !)

Une nouvelle maison d’édition créée par Eric Denniel qui n’est pas un nouveau-né en matière d’édition puisqu’il fut directeur de la collection Place du Marché. Eric a eu envie de créer une maison d’édition qui lui ressemble. L’écouter parler de son métier, de ses auteurs, fut un réel plaisir (merci à lui et à la Librairie La Vagabonde située 40 rue d’Anjou à Versailles de nous avoir accueillis)

05/9/17

D’irrésistibles contes de randonnée

Belles pioches pour les éditions Didier Jeunesse qui publient 2 albums absolument délicieux.

Un jour, la maman de Saïdou lui offre une coccinelle. Un tout petit cadeau, très joli, qui tient dans son poing fermé. Mais une poule passe par là et …  gobe la coccinelle ! Voilà qu’arrive un aigle qui emporte la poule pour … la manger. Surgit alors un serpent qui ouvre grand la gueule et … avale l’aigle…

Adaptation d’un conte de tradition orale, cet album amène à découvrir la sagesse africaine. Le texte, vivant, s’accompagne de dessins emplis de légèreté ; qualité non négligeable dans cette histoire aux petits drames multiples qui démontrent que rien n’est acquis, ni joué par avance : la vie réserve de multiples bonheurs à qui sait les préparer et les recevoir…

A lire comme tous les contes, avec plaisir !

************

Cet enfant-là restait toujours tout seul dans son coin. La raison de son isolement ? La bosse dans son dos. Un jour, de sa bosse, sont sorties  deux grandes ailes. Le petit bossu s’envole loin de son village et des sempiternelles raillerie. Voilà que les oiseaux décident  de partir avec lui, puis, les fleurs, les champs, les vaches laissant alors le pays triste et gris. Les années passent.  Une petite fille décide de partir à la recherche du bossu…

 

Cette histoire évoque avec beaucoup de douceur et de délicatesse la tolérance. Le lecteur comprend vite que cet enfant différent qui souffre d’être raillé, qui souffre de sa solitude, recèle en lui des qualités que seuls les éléments de la nature ont su voir. La nature ne perd-elle pas peu à peu ses couleurs ? Heureusement, une petite fille va réussir, avec spontanéité et innocence, à « réapprivoiser » cet enfant devenu vieux et le monde de recouvrer aussitôt ses jolies couleurs. Le texte doux et poétique s’harmonise à merveille aux illustrations épurées, aux couleurs tendres.

Un album pour réfléchir sur l’apparence et les valeurs de cœur.

Un livre très esthétique.

 

03/30/17

De quoi se ressourcer

Se recentrer, modes d’emplois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien vite, en suivant le menu -tests, conseils, idées pour se faire du bien ET exercices-, on s’aperçoit qu’il suffit de quelques minutes à soi par jour pour retrouver une vraie sérénité.

Bien vite, on apprend à mettre l’accent sur le positif. La bonne idée à suivre : le cahier de gratitude ! Ca change la vie !

Bien vite, on trouve des pistes qui libèrent. La bonne idée à mettre en pratique : cultiver son sourire et son humour ! Même pas peur !

Bien vite, on prend goût à ces petits rendez-vous qu’on se fixe.

Les cahiers sont plaisants. On se les approprie aisément.

Autant de belles façons de se reconnecter avec sa vie intérieure !

Autant d’antidotes à tous ces sentiments négatifs qui gâchent la vie !

 

***********

Pour les veinards qui partent à l’étranger, un petit tour du côté de cette excellente collection.

Des guides qui se glissent aisément dans les bagages et préparent sérieusement au voyage !

 

Le tout est à retrouver aux éditions Larousse

12/9/16

Des idées pas ringardes ?

Je ne peux commencer cette chronique que par LE roman que se disputent nos ados:

divergeLe voilà dans une jolie édition : l’édition augmentée !

Un très joli écrin pour ce 4ème volet de la série à succès (littéraire puis cinématographique).

Pour ceux qui n’auraient pas encore goûté à ce monde, Divergente appartient au genre dystopique.

Quèsaco ? un roman dystopique -vrai phénomène de mode- est un roman d’anticipation qui décrit une société imaginaire dans laquelle, suite à un projet politique précis, la société est en dérive. Dans ces ouvrages, les auteurs dénoncent des sociétés fermées sur elle-même, dirigées par des régimes manipulateurs et liberticides.

Dans Divergente, la société est divisée en 5 factions : les Audacieux, les Altruistes, les Erudits, les Fraternels et les Sincères. A 16 ans, chaque adolescent doit choisir sa faction, celle dans laquelle il va « s’épanouir ». Ne pas rentrer dans l’une d’elles signifie se mettre en grand danger. Dans chacun des tomes, le lecteur découvre le choix d’un des adolescents.

On se prend vite au jeu : rythme soutenu, intrigue haletante grâce à de nombreux secrets, stratégies, alliances et trahisons qui pigmentent l’action.

Les personnages récurrents sont attachants : leur progression, leurs relations amicales et amoureuses participent à la création d’une dynamique captivante.

Dans cet opus, en prime, une interview de Veronica Roth qui explique comment naissent les idées, comment elles sont couchées sur papier, comment elles prennent vie.

Le PLUS du PLUS :

une planche de tatouages figurant les différentes factions.

Trop trop cool ! 🙂

 

***********

Pour les férus d’informatique, cet ouvrage qui permet de s’initier à la programmation de jeu vidéo.

code

Scratch est un logiciel de programmation gratuit utilisé dans les écoles et collèges.

Grâce à ce logiciel, les enfants vont pouvoir créer des jeux : afficher les décors, positionner personnages et objets, gérer les interactions, créer score/compte à rebours…

4 jeux sont proposés : le diamant maudit (il faut retrouver un trésor), Krok Monstres (on avale des aliments sauf 1 !!!), Basket Banzaï (défi sportif) et Mission Zx 80 (attaques party !).

Pour nous guider, le livre qui fournit des explications claires et les vidéos tutos qui donnent à voir.

La démarche est progressive. Mieux vaut, donc, suivre les chapitres dans l’ordre !

Une belle découverte et de beaux défis !

***********

Pour les plus petits, ces mosaïques qui fonctionnent toujours aussi bien.

mosa1

 8 tableaux à compléter avec des gommettes pour faire apparaître des animaux : éléphant, singe…

Des jeux pour exercer précision, dextérité et patience chez les plus petits !

 

Le tout est signé Nathan

 

 

10/10/16

Quatre enfants : quatre histoires

Pour faire comprendre à nos enfants à quel point ils ont de la chance de pouvoir aller à l’école de façon sereine,

pour éveiller leur conscience,

pour les sortir d’un certain endormissement,

rien de tels que ces livres tirés du film documentaire français réalisé par Pascal Plisson.

Un documentaire reconnu : César 2014 du meilleur film documentaire, Prix Henri-Langlois, Trophée francophone du long-métrage.

 

9782092566107fs

9782092566114fs9782092566121fs9782092566138fs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Viennent de sortir ces quatre recueils, quatre histoires vraies qui montrent le véritable parcours que doivent effectuer quotidiennement ces enfants en quête d’un avenir meilleur ; un parcours semé d’embûches qui révèle quotidiennement leur courage, leur maturité, leur détermination, leur héroïsme.

Des morceaux de vie emplis d’émotion.

De jolies aventures humaines qui laissent souvent sans voix.

 

 

Editions Nathan

 

 

10/9/16

Parents d’ados : à lire !

Merci à Babelio et aux éditions Bayard pour cet envoi.

9782227489202fs

L’adolescence est souvent synonyme de changements, de conflits, de remises en cause,… Etre parent d’adolescent demande une solidité intérieure et une autorité certaine.

Loin d’user d’un ton docte, pessimiste, voire moralisateur, Marie Rose Moro offre un vrai tête à tête entre elle et son lecteur. Le ton y est amical, on a l’impression de la voir, de l’entendre. On se surprend même à répondre à ses questions.

L’auteur nous aide à mieux comprendre cette étape redoutée et souligne, avec une grande justesse, qu’il s’agit également d’une période de transition pour les parents : « tout parent d’adolescent traverse lui aussi une période délicate ». Cette verbalisation de cet état que l’on ressent en tant que parent, mais que l’on ne sait exprimer, m’a profondément touchée.

Au fil des différents chapitres, Marie Rose Moro donne des outils pratiques et concrets qui permettent un constat : l’adolescence de nos enfants n’est pas une impasse !

Une lecture passionnante qui réussit à redonner aux parents d’adolescents l’énergie et la confiance en l’avenir.

Un livre à mettre en toutes les mains !

« A nous, parents, de continuer à faire de bons rêves.

rêvons pour nos enfants, croyons en eux, et en nous. »

Editions Bayard

09/19/16

Milan pour réfléchir

3 albums pour éveiller les enfants, les amener à la réflexion

Pour ceux qui aiment avoir la tête dans les étoiles

9782745974891fs

Une première découverte de l’espace et de la conquête spatiale tout à fait intéressante. De manière chronologique, avec des mots compréhensibles, cet ouvrage sait éveiller la curiosité et répond aux questions les plus diverses que peuvent se poser les jeunes lecteurs : quel est le premier calendrier ? pourquoi les saisons ? comment la fusée ?…

Les informations sont complètes et pertinentes. A noter, les termes essentiels qui apparaissent en couleur.

Un ouvrage bien construit dont l’intérêt majeur tient à la qualité de sa maquette : des illustrations colorées, attrayantes et pleines de vie sur de jolies pages glacées

ET un adorable marque-page (je vous laisse découvrir !)

Un coup de cœur pour la frise située en fin de recueil : synthétique et claire. Pratique !

 

**********

Un thème toujours d’actualité (il y a des thèmes comme ça…)

9782745980359fs

Ce documentaire répond de façon claire et concise aux nombreuses interrogations que peuvent se poser, là encore, les enfants :

Qu’est-ce que vivre ensemble ? Qu’implique cette notion ? Peut-on dire tout ce qu’on pense ? Pourquoi la guerre ?…

Les différents aspects de ce sujet délicat sont abordés en termes simples, au fil de paragraphes courts et précis.

Egayé par une variété de dessins, très justement équilibré entre pédagogie et conseils, ce recueil représente une aide précieuse pour tout éducateur.

Son utilisation peut en être tant individuelle que collective ; certaines questions ouvertes peuvent entraîner de vrais débats.

Les dessins humoristiques et le texte rédigé avec un vocabulaire usuel font de ce documentaire un ouvrage très accessible.

**********

De quoi réfléchir, encore…

9782745972897fs

Lucas aime regarder la télé. Parfois les images de scènes dures, difficilement compréhensibles à son âge, le bousculent et s’invitent sans crier gare dans son imaginaire…

En invitant les jeunes enfants à mettre des mots sur les émotions qui les submergent, ce petit livre, écrit dans un vocabulaire très accessible, prenant souvent la forme d’une BD, les aide à réaliser que tout le monde doit prendre du recul face à des images chocs, face à des sujet chocs, face à des situations anxiogènes.

Et si une des solutions était de dessiner…

Un livre ô combien pédagogique qui s’inscrit dans une collection déjà riche en titres.

 

07/2/16

Je mets dans ma valise…

ces 3 livres qui s’adressent aussi bien aux parents, qu’aux enseignants.

 

9782035925428FS

9782035925572FS

9782035925589FS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En tant que parent, j’ai été très sensible au discours, aux conseils donnés, au ton jamais moralisateur mais positif, engageant, bienveillant.

En tant qu’enseignante de collège (c’est sûr que les professeurs des écoles pourront profiter d’un panel d’exercices plus large car ils ont des locaux plus spacieux, plus de temps…), je me suis sentie bien sûr concernée : le nombre d’élèves ayant du mal à se concentrer, manquant de concentration… progressant. J’ai tout de suite vu comment adopter/adapter certaines activités. Des activités si simples à mettre en pratique, des exercices que l’on sent au fond de soi et qui, présentés par autrui, amènent à dire : « mais c’est ça qu’il me faut ».

Gilles Diederichs connaît son sujet puisqu’il est sophro-relaxologue.
Ses mots très simples, directs et sincères font mouche. Il propose, avec une grande clarté, des outils efficaces -j’ai testé !

3 manuels pratiques qui permettent de progresser pas à pas, de prendre conscience d’un tas de choses et de mettre en confiance.

Moi qui aime bien innover dans ma pédagogie, trouver de nouvelles recettes, essayer de mettre l’élève au cœur de ma pédagogie -bon, OK, avec 30 élèves par classe, il y a des loupés !!!!!!!!!!!!- je suis adepte !

 

Editions Larousse

 

 

04/22/16

Une nouvelle série à découvrir.

Avant de partir pour un long voyage, le grand-père d’Anaïs lui a laissé un petit paquet. Celui-ci contient un magnifique hamac doré… un hamac bien particulier qui fait… VOYAGER !

9782747050517FS9782747050524FS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’emblée attachante, Anaïs séduit sans peine les jeunes lecteurs. Ses aventures, sur fond historique, sont des plus captivantes. De nombreux encarts ingénieusement glissés dans le texte précise la fonction de tel dieu ou l’origine de tel animal.

De délicates illustrations nous conduisent, au fil du récit, dans la découverte passionnante de pays et autres coutumes.

Des chapitres courts, un rythme enlevé, une héroïne pétillante, autant d’ingrédients qui contribuent à faire de ces petits romans des lectures faciles, amusantes et intéressantes.

 

Vous savez quoi ? quelque chose me dit qu’Anaïs n’a pas fini de voyager 🙂

 

*******************

9782747061315FS

Connaissez-vous l’histoire du castor tellement occupé à travailler qu’il ne prend pas le temps de réfléchir ???? Arrive alors ce qui doit arriver : une catastrophe ! Mais une aubaine pour castor qui, immobilisé, peut faire le point et prendre de nouvelles résolutions…

Une leçon de vie pleine d’humour que parents et enfants se plairont à découvrir ensemble.

Texte et illustrations expressives révèlent, au fil des pages, la saveur de la vie et le bonheur qui en découle.

Une lecture qui, selon l’âge, peut avoir plusieurs niveaux : elle se fait conte, fable à visée morale ou encore critique de la société qui a du mal à offrir un nouveau départ -et pourtant…-

Un recueil moderne porteur d’un message parfaitement adapté à son public qui pourra poursuivre la réflexion en recherchant le bon côté des choses à partir d’une situation qui lui est déplaisante…

 

Editions Bayard

04/20/16

Le drame conjugal d’Edward Albee revisité

Qui a peur de Virginia Woolf ?Qui-a-peur-de-virginia-woolf_slideshow

 

Sans en avoir prévenu George, son mari, Martha invite, à l’issue d’une soirée déjà bien arrosée, un jeune couple. L’alcool aidant, une scène de ménage éclate : George et Martha se déchirent. Pas de pitié, pas de pudeur. Les mots claquent. Dans cette atmosphère délétère, les jeunes mariés finissent par dévoiler, à leur tour, leurs petits secrets inavouables… 

Un huis clos grinçant, admirablement bien joué, qui dresse le portrait au vitriol de la petite bourgeoisie américaine et de ses hypocrisies sociales et conjugales.

Une joute oratoire qui nous scotche dans nos fauteuils, car c’est bien la langue qui est au centre de la pièce.

Amour mort, ambitions déçues, vanité … : le conflit nous est contemporain.

Une atmosphère lourde et suffocante qui nous étreint. Il arrive qu’on rie, mais c’est d’un rire amer.

La névrose et la folie ne sont pas loin, resserrées par un décor et une mise en scène, très dépouillés.

Une pièce d’une résonnance toute particulière qui n’est pas sans nous laisser de marbre !

 

Mise en scène Alain Françon

Avec Dominique Valadié, Wladimir Yordanoff, Pierre-François Garel et Julia Faure

Cinq nominations aux Molières 2016

 

 

N.B : une adaptation d’une pièce contemporaine, interprétée également au cinéma par Elizabeth Taylor et Richard Burton (à voir !)