11/28/19

Pour un plein d’humanisme et d’optimisme

Nous sommes le 28 novembre

et nous fêtons les Catherine.

 

Aujourd’hui, je vous présente le premier roman d’un auteur que j’affectionne particulièrement, qui m’avait émue avec ces 2 beaux témoignages « Deux petits pas sur le sable mouillé » et « Une journée particulière ».

Jules-César et sa famille vivent paisiblement dans leur village du Sénégal. Mais Jules-César n’est pas un petit garçon comme les autres : son quotidien est rythmé par des rendez-vous réguliers à l’hôpital pour y subir des dialyses. En effet, ses reins ne fonctionnent plus et, très vite une greffe va s’avérer indispensable. Son père, seul, est donneur compatible. Non pratiquée au Sénégal, cette opération va contraindre la famille à tenter le tout pour le tout : Jules-César et son père partiront en France… sans papiers en règle…

Que le lecteur ne s’y méprenne pas, il ne s’agit pas ici d’un livre sur la maladie. C’est avant l’histoire d’un père et d’un fils qui, déracinés, vont apprendre à se (re)connaître. A travers cette épreuve, ils découvriront ces ressources qui nous amènent, chacun de nous, à nous dépasser. Et si, au bout de ce chemin laborieux, parsemé de doutes et de peurs, se trouvait un magnifique trésor : l’amour inconditionnel, celui-là même dont a besoin tout enfant pour grandir sereinement ?

Une lecture poignante, vraie leçon de bonheur.

Une merveilleuse histoire d’amour entre un père et son fils.

Et vous, jusqu’où seriez-vous prêts à aller pour sauver la vie de votre enfant?

Editions Les Arènes